5G : Bouygues estime que ce n’est pas une priorité et veut reporter les enchères

La 5G n’est pas une priorité en France, estime Bouygues Télécom. En réaction à la pandémie de coronavirus qui a laissé exsangue l’économie française, l’opérateur demande de reporter des enchères 5G de plusieurs mois. L’Arcep, le gendarme des télécoms, a rapidement réagi à la requête du FAI. 

bouygues reporter enchères 5g

Dans le cadre d’une interview accordée à nos confrères du Figaro, Martin Bouygues, le PDG du groupe Bouygues, s’est explicitement positionné pour le report des enchères 5G en France. « Les enchères, qui devaient avoir lieu ce printemps, ont été reportées à juillet ou septembre. Je pense qu’il faut être pragmatique : la situation du pays, qui se relève avec difficulté d’un terrible cauchemar sanitaire humain et économique, commande de repousser de quelques mois supplémentaires l’attribution des fréquences 5G » estime Martin Bouygues.

Dans ce contexte sanitaire et économique particulier, le dirigeant demande que les enchères 5G soient repoussées jusqu’à la fin 2020, voire début 2021. L’attribution des fréquences a pourtant déjà pris du retard dans l’Hexagone, comme le souligne Martin Bouygues. Afin d’éviter un retard supplémentaire, Iliad, maison mère de Free Mobile, demande à contrario que les enchères soient organisées « au plus tôt ». De son côté, Orange souhaite que l’attribution des fréquences soient mises en place aux alentours de septembre ou d’octobre.

Sur le même sujet : 5G et coronavirus – des techniciens sont visés par des menaces de mort

La 5G n’est pas une technologie mature, estime Martin Bouygues

« La 5G est une technologie prometteuse, elle est loin d’être mature. C’est pourquoi repousser les enchères de quelques mois ne présente aucun risque de déclassement ou de retard pour l’économie française » plaide Martin Bouygues. Ce n’est pas la première fois que le FAI manque d’enthousiasme vis à vis du réseau 5G. En juillet dernier, Jean-Paul Arzel, directeur Réseau de Bouygues Telecom, estimait déjà que la 5G ne changerait rien pour les abonnés avant 2023 au plus tôt. « Il n’y a aura pas de rupture comme la 4G en a représenté une par rapport à la 3G » tempérait Jean-Paul Arzel.

Sébastien Soriano, président de l’autorité de régulation des communications (Arcep), a promptement réagi à la demande informelle de Martin Bouygues. « Je n’ai pas reçu de demande de la part de Bouygues Télécom, et je ne dispose d’aucune note d’analyse de l’entreprise en faveur de ce report » explique Sébastien Soriano à nos confrères de l’AFP. Le dirigeant de l’Arcep souligne que le calendrier d’attribution des fréquences 5G sera fixé d’ici quelques semaines. « Aujourd’hui les options principales c’est juillet ou septembre » précise Sébastien Soriano. Que pensez-vous de la position de Martin Bouygues ? Êtes-vous pour ou contre le report de la 5G en France ? On attend votre avis dans les commentaires.

Source : Le Figaro



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Bouygues augmente de 80% le prix des forfaits B&You 20 Go

Bouygues Télécom augmente une nouvelle fois la facture de certains abonnés. Cette fois, l’opérateur revoit à la hausse le prix des forfaits B&You 20 Go en échange de 20 Go de data 4G supplémentaires. Pour en profiter, le FAI demande…

Bouygues Telecom rachète NRJ Mobile, CIC Mobile et 3 autres opérateurs

Bouygues Telecom annonce le rachat de Euro-Information Telecom, 1er opérateur alternatif du marché et qui possède cinq opérateurs : NRJ Mobile, CIC Mobile, Crédit Mutuel Mobile, Auchan Telecom et Cdicount Mobile. L’opération lui fait gagner 2 millions d’abonnés et un…