4G : Bouygues Telecom annonce couvrir 98% de la population, comme Orange

Bouygues Telecom annonce mardi 29 octobre 2018 couvrir désormais 98% de la population en 4G. Le chiffre est à peu de chose près identique au taux de couverture annoncé par Orange, qui ne dispose désormais plus que de 500 antennes en plus par rapport à son concurrent. Bouygues a multiplié les investissements dans son infrastructure pour activer au total 16 210 antennes sur tout le territoire.

bouygues 4g reseau

Bouygues Telecom a beaucoup investi dans son infrastructure réseau, et le souligne dans un tweet qui annonce que désormais le réseau 4G de Bouygues couvre 98% de la population française, soit à peu de choses près le même taux que chez Orange. Bouygues souligne via un lien vers un mini-site ses efforts pour renforcer le réseau particulièrement en zone rurale, villages, littoral et montagne où la concurrence est parfois à la peine. On apprend ainsi que « plus de 3000 communes de montagne », « près de 5000 km de littoral » et « plus de 20 000 villages » sont désormais couverts en 4G.

Couverture 4G : Bouygues fait aussi bien qu’Orange, et se voit pionnier sur la 5G

Au total, ainsi, Bouygues a activé 16 210 antennes 4G sur tout le territoire soit pratiquement autant qu’Orange (16 889 sites). Pour comparaison, SFR couvre 97% du territoire avec 16 400 antennes, et Free 90% avec 11 412 antennes. Bouygues est donc de facto le 2e meilleur opérateur national pour la qualité de son réseau 4G.

Cette opération de communication a visiblement plusieurs objectifs. C’est entre autres un moyen de rappeler la réactivité de l’opérateur sur ces nouvelles générations de connexion sans fil – avec la 5G en ligne de mire. Ainsi dès 2013, l’opérateur affirme qu’il était le « premier opérateur à offrir un grand réseau national en 4G avec 63% de la population couverte ».

Bouygues rappelle avoir déjà mené des tests 5G cette année, et se donne pour objectif de lancer son réseau dès 2020. Un horizon qui ressemble une fois encore à celui que s’est fixé Orange. L’autre but semble de faire disparaître cet un énorme éléphant dans la pièce : des rumeurs couraient en effet depuis cet été autour d’un éventuel rachat de l’opérateur. Mais cela ne semble clairement plus d’actualité.

Le PDG de Bouygues Olivier Roussat avait dernièrement affirmé « qu’il n’y a pas de problème de viabilité à 4 » tout en soulignant qu’il parvenait comme les autres à investir – une manière de souligner que Bouygues est encore très loin de mettre un genou à terre.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !