YouTube propose des fortunes aux meilleurs youtubers français pour acheter leur fidélité

 

Bien décidé à dissuader les plus importants youtubers français d’aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs, YouTube est prêt à tout pour rester leur plateforme principale de diffusion, y compris à leur reverser jusqu’à 100 000 euros de revenus par an.

youtubers

Norman, Cyprien, Squeezie...voilà des noms que vous connaissez forcément plus qu’il s’agit des youtubers les plus populaires dans l’hexagone. Des valeurs sûres pour la plateforme de vidéo en ligne. Il s’avère donc logique que YouTube ne souhaite pas les voir s’éparpiller vers d’autres plateformes et pour ça, le service de vidéos en ligne possède un argument de taille, l’argent !

A en croire les dernières informations récoltées par BFM Business, YouTube proposerait pas moins de 100 000 euros par an aux 20 YouTubers les plus populaires, moyennant une exclusivité temporaire de quelques jours ou quelques semaines pour chaque nouvelle vidéo postée et à la condition que les vidéos ne soient plus retirées après leur mise en ligne.

Il faut dire que si à une époque, YouTube qui cherche actuellement à concurrencer Netflix était la plateforme incontournable pour poster des vidéos, la concurrence est de plus en plus importante. Notamment du côté de Dailymotion depuis son rachat par Vivendi ou encore de Facebook qui, bien qu’il ne monétise pas encore ses vidéos, affiche plus de 8 milliards de vues chaque jour. Ce n’est plus qu’une question de temps avant que la publicité atteigne aussi les vidéos du réseau social.

Reste à savoir si cette promesse d’un revenu annuel de 100 000 euros par an suffira à convaincre les stars du web de rester fidèles à YouTube, sachant que les YouTubers touchent déjà plus de la moitié (55%) des recettes publicitaires de la plateforme auxquelles viennent s’ajouter les sommes, encore plus élevées, reversées par les annonceurs. Il y a quelques mois, on pouvait apprendre, via Les Echos, que Norman gagnait déjà 100 000 par an, Cyprien 360 000 euros et Squeezie 480 000 euros.

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook libra janvier 2021
Libra : Facebook lancerait finalement sa cryptomonnaie en janvier 2021

Libra, la cryptomonnaie développée par Facebook, serait finalement lancée dans le courant du mois de janvier 2021. Sous la pression exercée par les régulateurs financiers, le réseau social aurait accepté de revoir ses ambitions à la baisse. Adossée au dollars, la devise…

Smartphone
Bientôt une taxe copie privée sur les smartphones d’occasion ?

La taxe copie privée doit-elle être appliquée aux smartphones vendus sur le marché de l’occasion ? C’est en tout cas le souhait de la commission Copie Privée. Afin de compenser la baisse de la rémunération annuelle perçue par les ayant…

teletravail taxe etude
Des économistes veulent instaurer une taxe sur le télétravail

Des économistes de la Deustch Bank estiment que les télétravailleurs devraient payer une taxe supplémentaire, pour compléter les revenus des travailleurs modestes contraints de se rendre sur leur lieu de travail. Après la taxe sur les casques audio ou encore…

casque audio taxe
Taxer les casques audio ? Une loi est en discussion à l’Assemblée

Des députés LREM souhaitent taxer « les matériels destinés à l’écoute de contenus sonores » pour aider au financement de l’industrie musicale et du spectacle. Après la redevance TV sur les smartphones et ordinateurs, des députés LREM souhaitent instaurer une taxe inédite…

black friday maintient france
Black Friday : le gouverment refuse d’annuler les promotions en France

Le Black Friday aura bien lieu en France. Malgré la fronde des commerçants et l’appel de plusieurs parlementaires à annuler l’évènement, le gouvernement assure qu’il n’a pas la possibilité d’annuler cette opération promotionnelle.  En cette période de reconfinement, le gouvernement…

amazon
Amazon : les commerçants exigent l’interdiction du Black Friday

Et si Amazon n’avait plus le droit de tenir le Black Friday en France ? Quatre fédérations de commerçants demandent l’interdiction de cette journée de promotions, dénonçant une inégalité de traitement « scandaleuse » entre les commerces physiques et internet en pleine…