Xiaomi promet de ne jamais nous arnaquer en vendant des smartphones à plus de 600 euros

Xiaomi, c’est le symbole de l’excellence du rapport qualité-prix sur le marché des smartphones, et le groupe chinois compte bien conserver cette image. Un cadre de la branche indienne de la société a fait savoir qu’aucune technologie ne justifie aujourd’hui la vente d’un smartphone à plus de 600 euros et que Xiaomi va conserver des marges faibles pour maintenir des prix bas. 

xiaomi mi 8

Xiaomi est l’un des grands constructeurs internationaux qui propose les smartphones au meilleur rapport qualité-prix du marché. Une politique tarifaire qui attire les clients qui veulent un smartphone performant pour pas cher et sur laquelle est revenue Manu Kumar Jain, un cadre de la branche indienne du groupe. Dans des propos rapportés par India Today, il affirme que Xiaomi ne vendra jamais de smartphone à plus de 600 euros, à moins que le prix des composants n’augmente.

Xiaomi veut continuer de vendre des smartphones moins chers que la concurrence

Il en profite au passage pour tacler ses concurrents. « Nous pourrions vendre un smartphone à 600 euros comme le font d’autres sociétés. Mais nous ne le ferons pas, le conseil d’administration ne le permettrait pas. Ce n’est pas dans notre ADN de vendre des smartphones en faisant d’énormes marges », a-t-il déclaré. Il ajoute qu’aucune technologie disponible actuellement ne justifie un prix de plus de 600 euros pour un smartphone (hors taxe). Et rappelle que Xiaomi s’est engagé à ne pas augmenter ses marges, dont le seuil maximum est de 5%.

Lei Jun, le patron de Xiaomi, avait déjà expliqué la philosophie du groupe chinois précédemment. Pour lui, vendre des produits proches du prix coûtant permet de fidéliser les clients sur le long-terme. Il croit dur comme fer que l’entreprise peut réaliser de gros profits en vendant de très gros volumes de smartphones à basse marge. Xiaomi annonçait des ventes en hausse de 2700% en Europe au deuxième trimestre de 2018, un marche très prometteur pour le géant chinois, qui s’est récemment installé officiellement en Espagne puis en France et en Italie.

Des propos qui vont dans le sens du consommateur, mais qui pourraient bien se heurter à la réalité économique. Xiaomi a perdu 1,09 milliard de dollars au 1er trimestre 2018 malgré des ventes de smartphones au beau fixe qui ont augmenté de 88% sur la période. Il n’est donc pas interdit de penser qu’une fois bien installé sur le marché, Xiaomi adoptera tout de même une politique différente.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Xiaomi Mi 8 Pro : lancement en France le 8 novembre 2018

Le Xiaomi Mi 8 Pro débarque en France ! La marque chinoise va tenir une conférence de lancement pour le marché européen ce 8 novembre 2018 et le compte Twitter officiel Xiaomi France confirme que l’hexagone est concerné. Le Mi…