Xiaomi exhorte les usines chinoises à rouvrir, Foxconn dément être sur le point de le faire

Le patron de Xiaomi Lei Jun a déclaré qu’il s’attendait à un plongeon des ventes de smartphones au premier trimestre 2020, puis à un fort rebond dans les trimestres suivants, suggérant une reprise rapide de la production. Foxconn a de son côté dû démentir un rapport qui suggérait une reprise de la production en Chine dès février. 

usine chine
Une usine d’électronique chinoise / Crédits : Steve Jurvetson via Flickr

L’épidémie de coronavirus perturbe, vous le savez, la production dans les usines chinoises. Certaines unités tournent avec un nombre très réduit d'employés, lorsqu’elles ne sont pas tout simplement fermées. Les analystes s’accordent tous pour dire que cette situation ne peut perdurer sans que cela ait des conséquences majeures dans l’industrie – il faut donc s’attendre à des sorties de produits repoussées.

Xiaomi a profité de la présentation du Mi 10 Pro pour évoquer les conséquences de ces difficultés. A en croire Lei Jun, son président, « les ventes du premier trimestre de cette année subiront un impact, mais nous pensions que la situation se retournera au second et troisième trimestre », a-t-il expliqué lors de la session de question-réponses. Suggérant une reprise rapide de la production.

La crise du coronavirus n’est pas terminée

Et d’ajouter : « nous espérons que les fans de Mi comprendront, et que les gens ne vont pas nous en tenir rigueur ». Pourtant, rien n’indique que la production est sur le point de reprendre dans les usines chinoises. L’épidémie de coronavirus continue en effet d’infecter et de faire des victimes : à date, plus de 1300 morts et 60 000 personnes infectées. Le plus grand salon mobile de l’année, le MWC 2020 a même dû être annulé à cause des craintes sanitaires.

De son côté, l’un des leaders de l’industrie manufacturière high tech en Chine, Foxconn, a dû démentir un rapport selon lequel 50% de ses unités de production seraient rouvertes dès ce mois-ci – avant d’atteindre un taux de 80% dès le mois suivant. On relève néanmoins que si Foxconn a opposé un démenti, le fabricant n’a pas corrigé les données du rapport, ni donné d’infos supplémentaires sur l’état actuel de ses lignes de production.

Lire également : Xiaomi et plus de 300 firmes chinoises s’endettent pour endiguer le coronavirus

On saint néanmoins que dans l’urgence, Foxconn a bien délocalisé une partie de sa production en Inde et à Taiwan. L’usine de Zhengzhou, qui fabrique par exemple les iPhone 11 et 11 Pro est actuellement fermée. Il y a fort à parier que l’épidémie ne retarde la sortie des iPhone 12, entre autres produits.

Source : Apple Insider



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Amazon est responsable en cas de produits endommagés, même sur la marketplace

Une décision de justice en Californie vient de déterminer, en appel, que la responsabilité d’Amazon est engagée lorsqu’un produit issu de la Marketplace arrive endommagé. Jusqu’ici Amazon reportait sa responsabilité sur les vendeurs tiers de la Marketplace. C’est donc désormais…

Tesla ne travaille en réalité pas sur une smartwatch

Mise à jour 13 août 2020 – Suite à la publication de notre article, l’une de nos sources les plus fiables nous a indiqué que le constructeur n’a rien à voir avec le développement de cette montre connectée, malgré les…

Intel : le lancement des CPU Tiger Lake confirmé le 2 septembre

Intel a accidentellement révélé la date de la présentation de ses nouveaux processeurs Tiger Lake. En effet, les CPU de 11ème génération seront dévoilés officiellement lors d’une conférence en ligne le 2 septembre 2020. Intel s’est malheureusement trahi et a…