Xbox Series X : Microsoft ne considère plus Nintendo et Sony comme ses principaux concurrents

Si les ventes de Sony sont au beau fixe et que la PS4 est la 2e console la plus vendue de tous les temps, Microsoft est persuadé ne pas avoir perdu la bataille du marché du jeu vidéo. Au contraire, l’entreprise de Redmond est persuadée qu’elle ne fait que commencer et que ses principaux rivaux s’appellent désormais Google et Amazon.

Crédits : Phonandroid

Le Cloud Gaming : les grosses entreprises de la tech n’ont plus que ce mot-là à la bouche. Que ce soit Google avec Stadia, qui sera bientôt proposé gratuitement, Nvidia avec GeForce Now… Ou Microsoft avec xCloud, qui devrait débarquer cette année dans l’Hexagone. En conséquence de quoi, les constructeurs traditionnels de consoles vont devoir rapidement prendre le train en marche.

Et Phil Spencer, le vice-président du département Xbox, le déclame haut et fort : à ce petit jeu, Microsoft ne joue pas dans la même cour que Nintendo et Sony. Malgré tout le respect qu’il exprime dans une interview à l’égard de ces deux compagnies, Phil Spencer pense que le monde du jeu vidéo est désormais en train d’évoluer vers le Cloud gaming, un domaine dans lequel ses rivaux n’ont pas encore suffisamment investi. Et que ses vrais concurrents sont désormais Amazon et Google.

Et si Microsoft avait raison ?

Dans un entretien accordé à Protocol, Phil Spencer explique que Microsoft ne considère plus Sony et Nintendo comme ses principaux rivaux. Toujours selon le Monsieur Xbox de Microsoft, aucune de ces sociétés japonaises ne possède sa propre infrastructure haut de gamme de Cloud, comme celle que propose Azure de Microsoft. Pour Microsoft, l’argument qui fait aujourd’hui sensation, c’est de pouvoir jouer au même titre sur une console, un ordinateur de bureau et un mobile. Une technologie disponible sous xCloud et rendue possible grâce à Azure.

« En parlant de Nintendo et de Sony, nous les respectons énormément, mais nous considérons Amazon et Google comme les principaux concurrents à l’avenir« , a déclaré Spencer. « Ce n’est pas pour manquer de respect à Nintendo et à Sony, mais les sociétés de jeux traditionnelles sont quelque peu hors de propos. Je suppose qu’elles pourraient essayer de recréer Azure, mais nous avons investi des dizaines de milliards de dollars dans le Cloud au fil des ans. »

Phil Spencer ne ferme cependant pas la porte à ses (anciens ?) concurrents. Phil Spencer est disposé à coopérer avec Nintendo et Sony sur des projets permettant aux utilisateurs de jouer les uns contre les autres, indépendamment de la plateforme qu’ils utilisent. « Je ne veux pas m’engager dans des guerres de format avec ces gens-là, alors qu’Amazon et Google se concentrent sur la façon de donner accès à des jeux à 7 milliards de personnes dans le monde. En fin de compte, c’est ça l’objectif. »

Source : Protocol



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
PS5 : et si elle était moins puissante que la Xbox Series X ?

La PS5 (PlayStation 5) serait capable de délivrer  11 TFLOPS de performances graphique à en croire une nouvelle rumeur. En comparaison, la Xbox Series X pourrait délivrer 12 TFLOPS. Des détails techniques sur le GPU de la PS5 viennent d’émerger….

Xbox Games with Gold : les jeux gratuits de mars 2020

Xbox Games With Gold va permettre à ses abonnés de jouer gratuitement à quatre excellents jeux en mars 2020. Microsoft vient en effet de mettre en ligne la liste des titres offerts sur Xbox One et Xbox 360 pour mars….