Xbox Series X : 12 Tflops, 120 fps, latence, SSD… Microsoft officialise le hardware de sa console

 

La Xbox Series X se dévoile encore un peu plus avec de nouvelles informations quant à ses capacités techniques et ses fonctionnalités. Microsoft a mis le paquet tant au niveau de la puissance, des performances et des graphismes que des technologies plus secondaires mais permettant d’améliorer l’expérience des joueurs. On attend désormais la réponse de Sony, dont la PS5 reste encore bien mystérieuse à ce jour.

xbox series x

Microsoft a publié ce 24 février 2020 une longue note de blog dans laquelle il apporte de nouvelles informations sur sa console next gen : la Xbox Series X. Des éléments inédits ou confirmant de forts soupçons qui viennent s’ajouter à ce que l’on savait déjà sur la console.

La Xbox Series X est un monstre de puissance

Dès l’introduction, la firme de Redmond commence à nous faire rêver. « Cette génération sera ainsi définie par des mondes visuellement stupéfiants et immédiatement immersifs, soutenus par des bonds technologiques sur le CPU (Central Processing Unit), le GPU (Graphics Processing Unit) et le stockage », déclare Phil Spencer, le patron de la division Xbox. Il explique que l’enjeu avec la Xbox Series X a été de trouver le meilleur équilibre entre puissance et vitesse.

La console est basée sur les dernières architectures Zen 2 et RDNA 2 du fondeur AMD et offre une puissance de 12 téraflops, soit deux fois plus que la Xbox One X et plus de huit fois plus que la Xbox One originale. Cela confirme des bruits de couloir partagés par des leakers, qui annonçaient déjà ce chiffre. D’après les rumeurs, la PS5 ne proposerait quant à elle que 9,2 téraflops, ce qui constituerait une première victoire pour Microsoft sur Sony en termes de puissance brute si cela se confirme.

Phil Spencer évoque aussi une technologie baptisée Variable Rate Shading. Celle-ci a été pensée pour faciliter la vie des développeurs, afin que ceux-ci soient mis dans les meilleures conditions possibles pour exploiter au mieux toute la puissance du GPU. Et on le sait, les studios se tournent logiquement plus volontiers vers les consoles sur lesquelles il est plus aisé de développer un jeu. Cela peut donc avoir des conséquences positives sur la richesse du catalogue de titres ainsi que sur la qualité de ces derniers.

Microsoft reparle également du ray-tracing, qui avait déjà été officiellement évoqué par le groupe. Cette technologie pour l’instant réservée aux PC équipés d’une carte graphique Nvidia RTX va permettre de bénéficier d’effets de lumières, de réflexions et d’une acoustique réalistes calculés en temps réel pour une immersion et un réalisme jusqu’ici inégalé sur console de salon.

La performance au cœur des préoccupations

Les considérations graphiques sont importantes mais ne peuvent constituer l’unique préoccupation du constructeur. C’est confirmé, la Xbone One Series X supporte un affichage jusqu’à 120 FPS. Pour en profiter, il faudra bien sûr être équipé d’un téléviseur compatible. Et ces 120 FPS sont théoriques, les jeux devront être optimisés pour atteindre une telle fluidité. Et on peut bien sûr oublier la 4K à ce niveau de rafraîchissement de l’image, il va falloir choisir entre la définition et les images par seconde.

Phil Spencer revient aussi brièvement sur l’intégration d’un SSD pour l’espace de stockage. Une révolution qui pourrait mettre fin aux temps de chargement si l’on en croit le dirigeant. Cela vaut aussi bien pour les écrans d’attente que pour le chargement des textures en jeu. Fini les effets de flou lorsque que l’on se déplace trop rapidement ou qu’on change trop vite de point de vue ?

Xbox présente du même coup Dynamic Latency Input (DLI), une feature dont l’objectif est de réduire la latence entre le joueur et la console. Le DLI, compatible avec les manettes officielles Xbox (les gamepads de la One sont supportés par la Series X), est une nouvelle fonctionnalité qui synchronise immédiatement l’input avec ce qui est affiché pour des contrôles encore plus précis et réactifs.

Comme prévu, on retrouve un port HDMI 2.1 sur la Xbox Series X. Là encore, il faudra un téléviseur utilisant également cette norme pour profiter du plein potentiel de la Xbox. Le Auto Low Latency Mode (ALLM) « permet de régler automatiquement le moyen d’affichage à son mode de latence le plus faible », détaille Microsoft. Quant au Variable Refresh Rate (VRR), son rôle est de synchroniser le taux de rafraîchissement du moyen d’affichage au framerate du jeu pour la meilleure expérience possible.

Rétrocompatibilité, Smart Delivery… Xbox pense vraiment aux joueurs avec sa Series X

Phil Spencer et ses équipes axent leur communication sur le fait de rendre la vie des joueurs plus simple. En témoigne Quick Resume, une feature qui permet de « revenir à de multiples jeux laissés en pause presque instantanément, vous ramenant à l’endroit où vous étiez […] sans avoir à passer par de longs écrans de chargement ». L’équivalent d’un multi-tâches sur console. Avec la Xbox One, cela fonctionne plutôt bien avec les services peu gourmands en ressources, comme les applications de SVOD. Mais il est impossible d’avoir plus de deux jeux ouverts en simultané, le système étant obligé de fermer le moins récent encore en arrière-plan pour lancer un autre jeu. Si les promesses sont tenues, nous allons avoir droit à un gain de temps très appréciable.

La rétrocompatibilité est aussi au rendez-vous. Tous les jeux disponibles sur Xbox One (catalogue One, 360 et original) sera aussi sur Series X. Microsoft promet en plus un framerate plus stable, des temps de chargement plus rapides et une résolution et une fidélité visuelle améliorées. Tout cela sans travail des développeurs de jeux, c’est à dire que tous les titres en profiteront, même sans support de la part de l’éditeur et des studios.

Autre annonce très intéressante, le système Smart Delivery, qui vient confirmer que Xbox a pour ambition de créer le meilleur écosystème de jeu console du marché, et ce même s’il vend moins de hardware que ses concurrents. Si vous achetez un jeu compatible, vous pourrez y jouer sur n’importe quelle console Xbox le supportant. C’est à dire que vous pouvez acquérir Cyberpunk 2077 sur One à sa sortie, puis y jouer sur Series X ensuite sans racheter le titre.

Attention, tous les jeux ne proposeront pas Smart Delivery. CD Projekt a officialisé que ce sera le cas sur Cyberpunk 2077, chaque éditeur devra communiquer à ce sujet lors du lancement d’un jeu. On sait par contre déjà que les jeux Xbox first party (Xbox Game Studios) offriront tous cette feature. Ce sera donc le cas pour Halo Infinite par exemple. Il s’agit vraiment d’une excellente idée de la part de Microsoft qui, entre cela et le Game Pass, semble s’imposer comme l’allié des consommateurs par rapport aux autres grands constructeurs que sont Sony avec PlayStation et Nintendo. De quoi peut-être contribuer à renverser la tendance, lui qui a souffert de la comparaison avec ses concurrents japonais en termes de ventes sur la génération actuelle de consoles.

On attend désormais de connaître le prix de la Xbox Series X, qui semble être une console orientée premium. Et de savoir quelle sera la proposition de Sony, qui est bien moins bavard au sujet de sa PS5 que ne l’est Microsoft avec sa Series X. Le groupe japonais, qui a des difficultés à maîtriser le coût de la PS5, semble attendre que son rival se découvre pour riposter.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
xbox games with gold décembre 2020
Xbox Games with Gold : les jeux gratuits de décembre 2020

Xbox Games With Gold permet de jouer gratuitement à 2 jeux Xbox One et 2 jeux Xbox 360 en ce mois de décembre 2020. Cette fin d’année, la sélection mensuelle de Microsoft se compose de The Raven Remastered, BLEED 2,…

xbox series x s
Xbox Series X vs Xbox Series S : quel modèle choisir ?

Dois-je acheter une Xbox Series X ou une Xbox Series S ? Une question que se posent bien des joueurs au moment de choisir la console qui va les accompagner en ce début de nouvelle génération ? Il y a…

xbox series x packaging
Xbox Series X : les ventes ne sont pas bonnes partout

Les Xbox Series X et Series S sont disponibles dans le monde entier depuis le 10 novembre. Si le lancement des consoles next-gen de Microsoft s’est soldé par un succès, les chiffres de vente au Japon laissent à désirer selon…