Windows : une faille critique dans le gestionnaire d’imprimante menace des millions d’utilisateurs

 

Une nouvelle faille critique a été découverte dans Windows. Elle concerne le gestionnaire d’imprimante. Et toutes les versions de Windows sont vulnérables. Cette faille a été découverte par le CERT qui a émis une note spécifique. Dans cette note, le CERT explique que la faille a été partiellement comblée par la mise à jour de juin.

windows gestionnaire imprimante faille
Crédit : Unsplash

Il ne se passe pas un mois sans qu’un nouveau problème de sécurité n’affecte Windows. Le système d’exploitation est complexe. Et la multiplication des versions et des configurations possibles rend le système d’exploitation impossible à sécuriser à 100 %. Le mois dernier, nous rapportions que Paint 3D était victime d'une faille très importante. Cette semaine, une nouvelle faille de sécurité, découverte par deux ingénieurs, a été rendue publique par le CERT (Computer Emergency Response Team), aux États-Unis.

Lire aussi – Le célèbre écran de la mort de Windows 11 change de couleur, adieu le bleu

De quoi s’agit-il exactement ? Les ingénieurs ont découvert une faille dans le gestionnaire d’imprimante, lequel permet d’installer ou de désinstaller des pilotes d’impression. Ces pilotes permettent simplement de contrôler une imprimante, qu’elle soit en local ou sur un réseau. Le gestionnaire d’imprimante est un service qui utilise des privilèges très élevés (pour avoir le droit justement de changer les pilotes et les bases de registre).

Cette faille permet d'installer du code malveillant avec le gestionnaire d'imprimante

Cette faille permet d’accéder sans restriction à la fonction d’installation d’un pilote d'imprimante. Grâce à cela, un pirate pourrait accéder à la fonction pour forcer l’ordinateur à installer un faux pilote d’impression contenant du code malveillant. Une fois le code installé, il bénéficierait des privilèges système pour s’infiltrer et réaliser tous les méfaits pour lesquels il a été programmé.

Toutes les versions de Windows sont concernées. Ce qui veut dire que des millions de personnes sont menacées. Cette faille a été partiellement comblée par la mise à jour de Windows de juin. Mais ce n’est que partiel. Pour être protégé, il faut soit désactiver le service d’impression, soit bloquer uniquement le service d’impression à distance, limitant ainsi les connexions possibles par l’extérieur. Notez toutefois que Microsoft travaille activement sur un patch.

Source : Microsoft



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !