Windows 7 a encore 400 millions d’utilisateurs, Microsoft les pousse à acheter une Surface

Maj. le 14 janvier 2020 à 22 h 47 min

C’est demain le grand jour : le 14 janvier 2020, Microsoft mettra définitivement un terme au support de Windows 7. Après plus de 10 ans de bons et loyaux services, le système d’exploitation va tirer sa révérence. A cette occasion, Microsoft recommande à ses utilisateurs de changer de matériel et n’en oublie pas de les pousser vers les produits de la marque, comme la tablette Surface.

Le support étendu de Windows 7 s’arrête demain. En conséquence de quoi, le système d’exploitation ne profitera plus d’aucune mise à jour, sauf cas exceptionnel, comme cela a été le cas pour Windows XP. Afin de répondre aux inquiétudes des utilisateurs, Microsoft a mis en place différentes FAQ sur son site. Il recommande bien évidemment de migrer vers Windows 10, mais pas uniquement. Il en profite par la même occasion pour conseiller à ses utilisateurs de remplacer leur matériel et prodigue quelques conseils d’achats. Et devinez quel type de PC appareil la marque met-elle en avant ? Vous avez vu juste : ses propres appareils, ceux de la gamme Surface.

Windows 7 est bientôt mort, Microsoft ne perd pas le nord

« Pour la plupart des utilisateurs de Windows 7, il est recommandé d’opter pour un nouvel ordinateur équipé de Windows 10 Professionnel. Surface est plus rapide et léger, plus puissant et plus sûr, et son prix moyen est nettement inférieur à celui d’un ordinateur moyen d’il y a huit ans. » Voilà ce qu’on peut lire sur la page dédiée aux entreprises et intitulée Fin du support Windows 7, passer à Surface.

Le message qu’entend faire passer Microsoft est sans équivoque. Plus loin, à la question « Puis-me mettre à niveau mon ordinateur existant vers Windows 10 », le géant de Redmond répondait en ces termes : « Nous vous recommandons de ne pas installer Windows 10 sur un appareil plus ancien [de 4 ans], car certains appareils Windows 7 ne sont pas compatibles avec Windows 10 ou pourraient connaître des fonctionnalités réduites. » De quoi faire probablement réagir celles et ceux qui s’intéressent de près à l’obsolescence programmée du matériel. Le message a donc été modifié hier.

Microsoft répond donc à la même question en ces termes : « Pour profiter des dernières fonctionnalités matérielles, nous vous recommandons d’opter pour un nouvel ordinateur équipé de Windows 10, comme les ordinateurs de la famille Surface. Une autre solution consiste à mettre à niveau les ordinateurs Windows 7 compatibles en achetant et installant une version complète du logiciel. » En clair, même si Microsoft admet qu’il est possible de migrer depuis Windows 7 vers Windows 10, l’éditeur conseille en premier lieu de changer de PC, et de préférer un ordinateur ou une tablette Surface.

Actuellement, et si l’on en croit les statistiques de Statcounter ou de Netmarketshare, Windows 7 est toujours actif sur plus de 26% des ordinateurs à travers le monde. Soit 400 millions de machines environ à remplacer. Coup dur pour l’écologie, mais coup de maître pour l’économie ? On vous laisse en juger.

Source : Microsoft



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
RIP Windows 7 : tu vas vraiment nous manquer !

Comme prévu, le support technique de Windows 7, système d’exploitation arrivé en octobre 2009, prend officiellement fin le 14 janvier 2020. L’occasion de revenir sur une dizaine d’années de bons et loyaux services et sur les différences entre Windows 7…

Windows 10 : les meilleurs antivirus gratuits en 2020

Vous recherchez les meilleurs antivirus gratuits pour Windows 10 en 2020 ? Ce dossier qui se base sur plusieurs classements indépendants vous permet de faire très vite le bon choix ! Nous abordons en prime Windows Defender. Suivez ce dossier…

Windows 10 affiche maintenant des pubs qu’on ne peut pas supprimer

Windows 10 n’en finit plus de s’améliorer au fil des mises à jour, tout en connaissant au passage quelques échecs. Si Microsoft communique aisément sur les avancées de son système d’exploitation, l’entreprise est peu prolixe sur certaines « fonctionnalités » de son…