Windows 11 change le taux de rafraîchissement à la volée pour économiser la batterie

 

La première Preview de Windows 11 introduit un système qui ajuste dynamiquement le taux de rafraîchissement de l'écran des PC portables pour économiser la batterie sans que cela n'impacte l'expérience utilisateur. Une fonctionnalité baptisée “Dynamic Refresh Rate” (ou DRR). 

Windows 11

Si vous possédez un PC récent, il y a de fortes chances pour que son écran soit compatible avec des taux de rafraîchissement très élevés – 120 Hz, 240 Hz, voire même davantage. Il faut le voir en conditions réelles pour s'en rendre compte, mais doubler, voire quadrupler le taux de rafraîchissement d'un écran permet de fluidifier les animations, le défilement et les graphismes dans les jeux vidéo – au point que toutes les actions de l'utilisateur délivrent une étonnante sensation de réalisme.

Mais ces écrans ont aussi un inconvénient : lorsqu'ils sont configurés pour un taux de rafraîchissement élevé, ils consomment nettement plus d'énergie. D'autant qu'à cela s'ajoute une sollicitation plus intense du GPU, réduisant de beaucoup l'autonomie de la machine. C'est pourquoi Microsoft annonce dans un billet de blog le lancement de la fonction “Dynamic Refresh Rate” (DRR) dans Windows 11.

Lire également : Office se dote d'un tout nouveau design pour Windows 11, découvrez les premières images 

Windows 11 teste plus d'astuces pour économiser la batterie des ordinateurs portables

La fonction est disponible dans une poignée d'applications sur la première Preview de Windows 11. Le nom de la fonctionnalité décrit assez bien ce qu'elle fait : le DRR ajuste le taux de rafraîchissement de l'écran de sorte que cela conduit à une meilleure gestion énergétique, sans que l'utilisateur ne s'en rende vraiment compte.

Pour ce faire, Microsoft délivre la fonction DRR directement dans certaines applications. Car pour faire en sorte que l'ajustement soit invisible, il faut prendre en compte les situations où plus d'images par secondes ajoute quelque chose au niveau du rendu, et celles où c'est plus discutable.

Ainsi, par exemple, si vous rédigez un document Word, avoir un taux de rafraîchissement de 120 Hz, voire supérieur, est un peu superflu. Le DRR va alors baisser le taux de rafraîchissement à 60 Hz. Si vous passez soudain à un jeu vidéo, le même système remet le taux de rafraîchissement au maximum disponible.

Pour tester la fonctionnalité, il faut évidemment faire partie du programme Insider et avoir une machine dotée d'un écran 120 Hz (ou plus) sur laquelle vous avez installé la première Preview de Windows 11. Microsoft donne une liste d'applications avec lesquelles DRR est compatible :

  • Pour une écriture plus douce au stylet : Microsoft Office, Microsoft Edge, Microsoft Whiteboard, Microsoft Photos, Snip & Sketch, Drawboard PDF, Microsoft Sticky Notes, Adobe Acrobat, Adobe Illustrator, Microsoft To Do, Inkodo
  • Pour des défilement plus doux dès que nécessaire : applications Microsoft Office

Que pensez-vous de cette fonctionnalité ? Êtes-vous impatient de tester Windows 11 ? Partagez votre retour dans les commentaires de cet article.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !