Windows 10 va bientôt faire tourner les applications Linux avec leur interface graphique

 

Les applications Linux GUI seront bientôt utilisables sur Windows 10. Pour la première fois, le WSL, le sous-système Windows pour Linux, pourra afficher les interfaces graphiques des programmes Linux natifs. Un énorme gain pour les développeurs qui devaient jusqu’à maintenant se contenter des invites de commandes.

Windows 10 Linux

En mai prochain aura lieu la conférence Build de Microsoft. Pour l’occasion, le constructeur a annoncé une nouveauté de taille. Les membres du programme Insider peuvent désormais faire tourner les applications Linux avec leurs interfaces graphiques. Via Windows Subsystem for Linux (WSL), Windows 10 propose déjà d’afficher les applications nécessitant seulement une invite de commandes. La prochaine mise à jour va étendre ses fonctionnalités jusqu’aux applications GUI.

« WSL […] s’est jusqu’à présent concentré sur l’activation des utilitaires et des applications des outils de ligne de commande », explique Microsoft. « La prise en charge des applications GUI vous permet désormais d’utiliser également vos applications GUI Linux préférées. WSL est utilisé dans une grande variété d’applications et d’utilisations, ce sera donc à vous de décider comment vous souhaitez utiliser la prise en charge des applications GUI ».

Les applications Linux GUI débarquent sur Windows

Microsoft a déjà annoncé cette mise à jour de taille en 2020, et présente aujourd’hui les nombreuses fonctionnalités qu’elle apporte. Concrètement, il ne sera plus nécessaire de passer par une machine virtuelle ou d’installer Linux sur une partition de son disque dur pour bénéficier des atouts du système d’exploitation. C’est un avantage non négligeable pour les développeurs, qui pourront ainsi utiliser leur IDE favori.

Les éditeurs JetBrain, gvim ou encore gedit tourneront à la perfection sur Windows 10, grâce à WSL. « Visual Studio Code propose une expérience incroyable en utilisant VS Code Remote pour que vous ayez un IDE Linux à part entière directement sur votre machine Windows, et pour que vous conserviez les extensions et les paramètres à la fois sur Windows et sur différentes distributions WSL », précise Microsoft. Il sera ainsi possible de passer d’une application Windows à une application Linux de manière parfaitement fluide.

« Vous pouvez utiliser cette fonctionnalité pour exécuter n’importe quelle application GUI qui n’existe que sous Linux, ou pour exécuter vos propres applications ou tester dans un environnement Linux. C’est extrêmement utile pour les développeurs qui souhaitent tester leur application multiplateforme, car ils peuvent désormais l’exécuter directement sur Windows 10, puis facilement à l’intérieur de Linux sans jamais avoir besoin de changer de machine ou de gérer une machine virtuelle. »

Sur le même sujet : Windows 10 vous permet maintenant d’accéder à vos fichiers Linux directement depuis l’Explorateur

Des rendus 3D améliorés et un support pour les haut-parleurs

La prochaine mise à jour de WSL ne s’adresse pas qu’aux développeurs. Les graphistes bénéficieront de rendus 3D accélérés grâce à OpenGL pour les applications nécessitant de lourdes charges de calcul. Les programmes tourneront de manière fluide, promet Microsoft, en puisant dans les performances du GPU de l’ordinateur. Cette fonctionnalité sera intégrée à toutes les distributions de WSL.

Les applications ayant besoin des haut-parleurs et des microphones de l’ordinateur, comme Audacity, seront nativement prises en charge. La version actuelle de WSL propose déjà ce support, mais de nombreux problèmes sont à déplorer. La prochaine mise à jour devrait régler la majorité de ces bugs pour permettre d’écouter et d’enregistrer des sons directement à partir d’applications Linux.

Une chose est sûre, le fossé entre Windows et Linux se fait de plus en plus étroit. La stratégie de Microsoft semble se focaliser sur l’exhaustivité : en plus de proposer un environnement propice au jeu vidéo et à une utilisation « mainstream », son système d’exploitation se tourne de plus en plus vers les développeurs et les professionnels de tout type. Linux, de son côté, s’ouvre lui aussi progressivement aux applications Windows.

Source : Microsoft



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !