Wawa-Mania : le fondateur du site pirate condamné à 13 millions d’euros d’amende

 

Enième rebondissement dans l'affaire du site pirate Wawa-Mania, son fondateur, surnommé Zac, vient d'être condamné en appel à rembourser l'intégralité des oeuvres téléchargée depuis le célèbre site. Au total, le pirate doit 13 millions d'euros de dommages et intérêts ! L'affaire risque de ne pas s'arrêter là : Zac serait aujourd'hui en cavale dans un pays d'Asie.

zac wawa mania condamne euros fuite

Il ne fait pas bon être un pirate de nos jours ! Après le coup de filet judiciaire qui a eu raison de T411, le site de partage de torrents, la justice continue de s'acharner sur les fondateurs des sites de téléchargement illégal. Dernière victime en date : Zac, l'homme à l'origine de Wawa-Mania !

Wawa-Mania : son fondateur doit 13 millions d'euros de dommages et intérêts

Depuis une plainte déposée par la SACEM en 2009, Dimitri Mader, 28 ans, dit Zac, s'embourbe dans des démêlés judiciaires sans fin. Condamné en 2015 à verser 15 millions d'euros de dommages et intérêts, le pirate avait rapidement décidé de faire appel. Cette fois, la sentence est plus clémente : il devra malgré tout rembourser 13 millions d'euros ! 

Pourquoi une telle différence entre les deux jugements rendus ? Lors de ce procès, les avocats ont réussi à faire comprendre aux magistrats et aux quatorze parties civiles impliquées, composées de divers studios de cinéma américains et français, mais aussi de Microsoft, qu'une vue comptabilisée sur le site d'équivaut pas forcément à un téléchargement effectif ! 

En conséquence, le tribunal de grande instance a accepté une réduction forfaitaire de la somme demandée en se basant sur un calcul élémentaire : chaque oeuvre téléchargée sur Wawa-Mania vaut donc 2 euros. A cela viennent évidement s'ajouter les nombreux frais de justice engendrés par Zac.

Zac n'a ni les moyens ni l'intention de payer une telle somme. En exil à l'étranger depuis 2011, il a d'abord été repéré aux Philippines en 2015, date de son premier procès. Le pirate serait actuellement en cavale dans un pays d'Asie, conscient de l'intérêt appuyé des autorités  à son égard. Comme le rappellent Hadopi et l'Ifop, le téléchargement illégal reste un jeu risqué !

Vous voulez en savoir plus sur le mystérieux Zac, l'homme aux origines d'un des sites de téléchargement le plus célèbre de France ? Découvrez ou redécouvrez le reportage de France 2 qui lui est dédié :



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !