Watch Series 4 : un ancien de Google accuse Apple d’avoir menti sur l’électrocardiogramme

Maj. le 14 septembre 2018 à 22 h 22 min

L’Apple Watch Series 4 propose une très intéressante fonctionnalité d’électrocardiogramme. Lors de la Keynote 2018, la firme de Cupertino n’a pas hésité à affirmer qu’il s’agit du premier appareil à embarquer une telle technologie. Faux selon un ancien de Google, qui explique que celle-ci existe déjà depuis 7 ans et qu’Apple n’a fait que suivre sur ce coup là. 

apple watch 4

L’Apple Watch Series 4 a été officialisée le 12 septembre 2018 juste avant les nouveaux iPhone XR, XS et XS Max lors de la dernière Keynote de la firme de Cupertino. Il est souvent reproché à Apple de déformer la réalité et de présenter comme des « révolutions » des fonctionnalités déjà existantes ou à peine détournées pour les mettre à sa sauce. Et bien le constructeur aurait une nouvelle fois récidivé, dénonce Vic Gundotra un ancien de chez Google et Microsoft.

Dans une interview accordée à Business Insider, celui qui est désormais PDG de la société AliveCor n’y va pas de main morte. « Apple n’aime pas l’admettre quand il copie, même pour les plus petites choses. Leur propre version des fake news », estime-t-il.

Apple Watch Series 4 : l’électrocardiogramme, pas si révolutionnaire que ça

L’objet de cette attaque ? La marque à la pomme a insisté lors de la présentation de son Apple Watch Series 4 sur le fait qu’il s’agit du premier appareil grand public de ce type à intégrer un électrocardiogramme. Problème : cela fait déjà 7 ans que AliveCor travaille sur ce type de produits. « On était en train de regarder [la Keynote] et là surprise. C’était comme si nous étions nous-mêmes sur la scène, avec ce qu’on fait déjà depuis 7 ans », déclare Gundotra.

Le comble dans tout ça, c’est qu’AliveCor a même conçu un capteur qui peut être directement intégré aux Apple Watch. Autrement dit, l’ancien responsable de Google+ considère qu’Apple a tout simplement repris une fonctionnalité absente des anciens modèles d’Apple Watch mais apportée par des accessoires tiers et qu’il l’a implantée dans sa montre connectée Series 4. Ce n’est pas ce qu’il leur reproche directement, expliquant que s’inspirer ou copier ce qu’il se fait ailleurs fait partie du jeu. Mais regrette cette propension qu’a pris à Apple à s’approprier des technologies et à clamer haut et fort être le premier à faire ceci ou cela.

L’Apple Watch Series 4 sortira le 21 septembre 2018 après une période d’une semaine de précommande qui débutait ce 14 septembre. Elle est disponible au prix de base de 429 euros. Contrairement aux iPhone, pas sûr que le succès soit au rendez-vous cependant. 90% des acheteurs d’Apple Watch craquent pour la Series 1 plutôt que pour la Series 3 selon une étude CounterPoint. De l’Apple au poignet oui, mais pour pas trop cher quand même.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Apple rappelle des iPhone X pour un problème d’écran tactile

Apple lance un programme de remplacement pour l’iPhone X, dont certains modèles souffrent d’un module écran défaillant. Celui-ci cause des problèmes tactiles avec un écran qui ne répond plus ou mal au toucher ou qui au contraire répond sans qu’aucune…