Warzone : un streamer pris en flagrant délit de triche en plein direct sur Twitch

 

Sur Twitch, un streamer a été pris en flagrant délit de triche lors d’un direct sur le jeu Call of Duty Warzone. Pris la main dans le pot de confiture, le joueur nie tout de même les faits, ce qui n’a pas empêché Twitch de bannir sa chaîne.

Le jeu Call of Duty

Qui fait le malin tombe dans le ravin. Le streamer connu sous le nom de MrGolds a été pris en flagrant délit de triche lors d’un live sur Twitch. Une situation bien gênante qui a conduit à son bannissement de la plate-forme. Tout le sel de l’histoire réside dans le fait que lorsqu’il a été pris la main dans le sac, il se vantait justement de ne pas tricher.

MrGolds est un streamer spécialisé dans Call of Duty Warzone, et il y est plutôt bon, en apparence. Il enchaîne en effet les excellentes performances, ce qui en fait un joueur très suivi. Mais lors d’un live devant près de 1800 spectateurs, quelqu’un lui a demandé s’il trichait. Ses performances étaient en effet suspectes.

Pris la main dans le sac

MrGold a alors ouvert le gestionnaire des tâches de Windows afin de prouver qu’aucun logiciel de triche n’était ouvert. En faisant, il s’est même vanté de ses performances, clamant notamment « c’est vraiment la première fois que vous voyez quelqu’un bien jouer à ce jeu ? ».

Mais pas malin, le streamer avait oublié qu’il avait les paramètres du logiciel de triche EngineOwning qui fonctionnaient en arrière-plan. Cette application permet notamment de mieux viser ou de voir les ennemis à travers les murs. Oups. La séquence a été capturée et partagée par un autre streamer du nom de ERA7E. Dans la courte vidéo, nous pouvons voir la réaction de MrGold une fois qu’il se rend compte de son erreur. Un moment de malaise extrême.

A lire aussi – Call of Duty Warzone : un mode explosif à 200 joueurs pour le Battle Royale

L’intéressé a ensuite nié l’utilisation de logiciel de triche sur son compte Instagram, mais sa défense est difficile à tenir. Twitch n’a d’ailleurs pas fait dans la demi-mesure, puisque le streamer a tout simplement été banni et sa chaîne n’est plus accessible. En effet, la plate-forme interdit formellement de se servir de logiciels de triche lors des streams. De même, leur utilisation est bien évidemment proscrite par le studio Infinity Ward, derrière Warzone.

https://twitter.com/ERA7E/status/1297916598448205829?



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !