Apple W.A.L.T. : un fan a retrouvé cet étonnant prototype de smartphone de 1993, découvrez-le en vidéo

Un prototype de smartphone Apple datant de 1993, W.A.L.T, refait surface sur la chaîne youtube du leaker spécialisé australien Sonny Dickson. Dans une vidéo, on découvre ainsi un dispositif portatif assez imposant, qui permet de passer des appels, envoyer des faxs et consulter la banque. Le produit, montré à la conférence MacWorld de 1993 n’a jamais débouché sur une commercialisation. Contrairement au PDA de la firme Newton, quelques mois plus tard.

Apple Walt prototype de smartphone

Le fait qu’Apple ait été l’une des premières firmes à réellement comprendre ce qu’allaient devenir les smartphones n’est sans doute pas un hasard. L’entreprise fondée par Steve Jobs et Steve Wozniak caresse le concept depuis très longtemps, avec des prototypes fonctionnels dès le début des années 1990. Parmi eux, W.A.L.T. (Wizzy Active Lifestyle Telephone, ou Téléphone Vie Active Ultramoderne en français) : une sorte de Newton – du nom de la ligne de PDA Apple entre 1993 et 1998 – avec un écran plus grand, des composants de Powerbook 100 (le premier ordinateur véritablement portable d’Apple), un stylet intégré, un micro et un haut parleur. Le tout sous Mac OS 6.

Lire également : le premier iPhone a failli naître avec une molette, comme l’iPod

Découvrez Apple W.A.L.T. l’un des tout premiers prototypes connus de la firme qui préfigurait le smartphone

Le leaker australien Sonny Dickson connu pour ses prédictions autour des produits Apple a réussi à mettre la main sur une unité de ce petit bout d’histoire. On y découvre un W.A.L.T. parfaitement fonctionnel, avec son écran tactile, carnet d’adresse intégré, affichage de l’appelant, et reconnaissance d’écriture cursive (!). Il permettait entre autres de téléphoner, d’accéder à votre banque en ligne ou encore d’envoyer des fax (encore très utilisés dans les années 1990). Cerise sur le gâteau, il était même possible de personnaliser la sonnerie… Bien sûr, cet appareil peut paraitre, plusieurs décennies plus tard, très basique, mais il était à la pointe de la technologie d’alors.

Celui-ci a été conçu en partenariat avec l’opérateur américain BellSouth, qui sera plus tard absorbé par AT&T. On reconnaît dans les grandes lignes ce qui fera la force de ces appareils des années plus tard – en particulier l’ubiquité de l’appareil qui fait à la fois téléphone, et sert d’outil productif connecté. Néanmoins, c’est bien le Newton, et non cet appareil, qui inspirera le hardware des futurs smartphones et tablettes. Les composants de cet appareil sont en effet, on vous le disait, ceux d’un ordinateur. On y trouve entre autres un microprocesseur CISC Motorola 68000, alors que le Newton utilise dès le départ des processeurs ARM qui deviendront la norme pour l’ensemble de l’industrie des années plus tard.

Lire également : Steve Jobs rendait Apple plus innovant, regrette un expert

En outre, le W.A.L.T. a besoin d’être relié au secteur pour pouvoir fonctionner, contrairement au Newton… on comprend dès lors mieux pourquoi ce produit, concentré de hardware onéreux et marié à une prise de courant n’a jamais été proposé au grand public. Aujourd’hui, les prototypes de W.A.L.T. sont très rares – il en existe en deux version, noire comme dans cette vidéo ou blanc/gris comme les mac. Pour vous donner une idée de son prix actuel, un prototype s’était vendu en 2012 pour la modique somme de 8000 $ selon Engadget

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !