Voitures électriques : fin des moteurs thermiques en 2035 en Europe, c’est officiel

 

Les jours des moteurs à combustion interne en Europe sont officiellement comptés. Les législateurs européens ont obtenu l'accord des 27 États membres de l'UE sur un plan qui interdit effectivement la vente de voitures et de camionnettes à essence d'ici 2035.

Voiture-Electrique

L'Union européenne vient d’entériner un accord sur une loi visant à interdire effectivement la vente de nouvelles voitures à essence et diesel à partir de 2035, afin d'accélérer le passage aux véhicules électriques et de lutter contre le changement climatique. Cela fait maintenant plusieurs mois que cette nouvelle législation avait été soumise au vote, avant d’être approuvée par les parlementaires le 8 juin dernier.

Les négociateurs des pays de l'UE et du Parlement européen, qui doivent approuver les nouvelles lois de l'UE, ainsi que de la Commission européenne, qui rédige les nouvelles lois, ont enfin convenu que les constructeurs automobiles devaient réduire de 100 % leurs émissions de CO2 d'ici 2035, ce qui rendra impossible après cette date la vente de nouveaux véhicules fonctionnant aux combustibles fossiles dans le bloc des 27 pays.

Lire également : Volkswagen annonce 10 nouvelles voitures électriques d’ici 2026

L’adoption du 100 % électrique se fera par étapes

Le Conseil européen et le Parlement européen se sont mis d'accord sur des règles provisoires visant à réduire de 55 % les émissions de carbone des véhicules particuliers en 2030 avant de promulguer une interdiction totale des moteurs à combustion interne pour les nouvelles voitures particulières et camionnettes en 2035.

Le Parlement européen a déclaré que l'accord est un signal avant la COP27, la conférence annuelle des Nations unies sur le changement climatique, « que l'UE est sérieuse dans l'adoption de lois concrètes pour atteindre les objectifs plus ambitieux fixés dans la loi européenne sur le climat ».

Les constructeurs automobiles qui produisent moins de 10 000 véhicules pourraient être exemptés de certaines restrictions, mais devraient néanmoins être exempts de carbone d'ici 2036. Cela signifie que les constructeurs automobiles tels que Lamborghini et Bentley bénéficieront d'un délai d'un an pour atteindre leurs objectifs, en raison de contraintes plus élevées. Les fourgonnettes auraient un objectif légèrement différent en 2030, mais seraient confrontées à la même échéance de 2035.

L'UE indique qu'un rapport sera également publié d'ici la fin de l'année 2025 (et tous les deux ans par la suite) pour « évaluer les progrès réalisés en matière de mobilité routière sans émissions ».



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !