Voitures autonomes : c’est officiel, elles débarquent en France en 2019 !

Les voitures autonomes débarqueront en France dès l’année prochaine, a annoncé Bruno Lemaire, l’actuel ministre de l’Économie. Dès 2019, des tests seront en effet autorisés dans l’hexagone. Grâce à une modification de la législation en la matière, le gouvernement assure vouloir faire de la France un des pays pionniers dans le domaine de la mobilité. 

france voitures autonomes

« Dès le début de l’année prochaine nous disposerons du cadre législatif autorisant les expérimentations qui sera inclus dans la future loi Pacte », déclarait Emmanuel Macron en mars dernier. « D’ici 2022, la France sera également dotée d’un « cadre de régulation » permettant la circulation des véhicules autonomes » a promis le président. Dès 2022, vous pourrez donc rouler en voiture autonome en France, assurait Macron.

Les tests de voitures autonomes seront autorisés en France en 2019

« La loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises, NDLR) prévoira que les expérimentations sur routes ouvertes seront possibles sur tout le territoire français jusqu’au niveau 5 d’autonomie, c’est à dire en l’absence de tout conducteur », a déclaré Bruno Le Maire, lors d’un discours présentant la stratégie du gouvernement dans le domaine.

Ces dispositions seront adoptée « avant la fin de l’année 2018 pour que toutes les dispositions soient opérationnelles dès 2019 » a-t-il assuré. Bien décidé à faire de la France « le pays le plus attractif en Europe pour développer ces transformations technologiques », le gouvernement va assouplir les conditions dans lesquelles les industriels peuvent tester leurs voitures sans chauffeur. En cas d’incident, « c’est l’industriel qui testera son véhicule autonome qui en portera la responsabilité » rassure Bruno Lemaire.

« Les véhicules autonomes sont « une opportunité qui doit être saisie. C’est aussi une menace pour nos constructeurs si leurs produits accusent un retard technologique » a ajouté la ministre des Transports, Elisabeth Borne.

« Nous sommes prêts aujourd’hui à déployer un programme d’expérimentation à grande échelle » a assuré Luc Chatel, président de la Plateforme automobile, Filière Automobile & Mobilités (PFA) un organisme qui défend les intérêts de plus de 4.000 entreprises de l’automobile et du véhicule industriel en France. Dès l’année prochaine, piétons et automobilistes croiseront donc des voitures sans chauffeur sur les routes de France !

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !