Vie privée : Xiaomi veut nous rassurer et déplace les données utilisateurs hors de Chine

 

Xiaomi continue son travail d’expansion doublé d’un effort pour soigner son image en déplaçant les données de ses utilisateurs de la Chine vers des serveurs se trouvant à Singapour et aux États-Unis.

xiaomi barra vie privee

Xiaomi ne cesse de monter en puissance en Chine, mais son rayonnement international continue également de grandir. C’est pourquoi l’infrastructure de la société a entamé des changements, et son vice-président, Hugo Barra, vient de révéler quelle en était leur nature.

L’idée est simple, la société est en train de déménager les informations des utilisateurs de la Chine vers différents points du globe, pas uniquement pour assurer un meilleur fonctionnement de ses services mais aussi pour assurer une meilleure protection de la vie privée des utilisateurs.

Certains changement annoncés par Barra concernent moins cette dernière question. Le transfert de la plateforme de vente en ligne de Xiaomi vers les serveurs d’Amazon en Californie et Singapour ne vise qu’à rendre l’accès au site plus rapide. C’est évidemment un mieux, mais ne soulève pas les enjeux de vie privée qui ont ont pu poser problème à la société qui avait été accusé d’avoir espionner ses utilisateurs du Redmi Note.

xiaomi serveurs chine

Par la suite Xiaomi avait démenti cet espionnage, déclarant utiliser ces données pour faire fonctionner des services profitant aux utilisateurs, comme d’autres grands noms tels que Google et Apple le font. Toujours est-il que le sujet était source de tensions.

Ainsi, en Inde, où la société a fait une arrivée réussie, l’armée de l’air a sommé les membres de son personnel et leur famille de ne pas utiliser de smartphones Xiaomi à cause de leur fonctionnement consistant à renvoyer des informations sur des serveurs situés en Chine.

Le grand déménagement des données opéré par Xiaomi pourrait donc bien tomber à pic. Barra a ainsi déclaré que les informations des utilisateurs internationaux ne seront plus stockées à Pekin mais sur les serveurs d’Amazon, loin du regard potentiel du gouvernement chinois.

Xiaomi est maintenant 5ème constructeur mondial de smartphone, et pour pouvoir poursuivre sa croissance, le Chinois doit absolument obtenir la confiance des utilisateurs. Nul doute que cette étape, qui ne sera peut-être pas suffisante, était nécessaire.

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
yty
Les Xiaomi Mi 11 pourraient être présentés dès janvier 2021

Xiaomi pourrait frapper très fort dès le début de l’année 2021. Le constructeur chinois ne perdrait en effet pas de temps pour annoncer sa nouvelle gamme de smartphones : les Mi 11 (nom provisoire). Une date très précoce, mais qui…

MIUI 12 bugs mise a jour
MIUI 12.2.1.0 : la mise à jour Xiaomi est truffée de bugs

La mise à jour 12.2.1.0 de MIUI 12, qui intègre des fonctionnalités inédites pour l’application photo des derniers flagships de la marque, causerait de sérieux problèmes de stabilité. Le constructeur recommande de ne pas installer la MAJ.  Mise à jour…

xiaomi mi 11 pro écran qhd 120hz
Xiaomi Mi 11 Pro : la marque miserait sur un écran QHD+ 120 Hz

Le Xiaomi Mi 11 Pro serait sublimé d’un écran QHD+ de 120 Hz, révèle une fuite en provenance de Chine. De plus, il s’agirait de l’un des premiers smartphones du marché à profiter du nouveau SoC Snapdragon 875 de Qualcomm….

test xiaomi redmi note 9 prise en main 7
Xiaomi s’apprête à lancer 2 Redmi Note 9 compatibles 5G

Xiaomi s’apprête à dévoiler deux nouveaux Redmi Note 9, révèle un informateur chinois sur Weibo. Baptisées Redmi Note 9 5G Standard Edition et Redmi Note 9 5G High Edition, ces deux nouvelles variantes se distingueraient d’abord par l’intégration de la…