Vertu : la marque de smartphones qui coûtent un rein est officiellement morte

Maj. le 28 août 2018 à 21 h 13 min

Selon la presse anglaise, le constructeur de smartphones de luxe Vertu, écrasé par les dettes, s’apprête à fermer son usine britannique. Cependant, le propriétaire de l’entreprise n’a pas l’intention d’abandonner le navire et envisagerait de donner une seconde vie à la marque dans un futur proche.

vertu marque smartphones luxe mort

Le propriétaire de Vertu n’a pas réussi à sauver l’entreprise britannique de la faillite. Croulant sous sa dette de 128 millions de livres, le célèbre constructeur de smartphone de luxe n’a d’autre choix que de ferme son usine du Royaume Uni, entraînant la suppression de plus de 200 emplois. C’est du moins ce que rapportent le Financial Times et le Telegraph.

L’entrepreneur turc à succès Murak Hakan Uzan, exilé à Paris depuis quelques années, avait acheté Vertu en mars 2017, en pensant investir dans un business très lucratif. Malheureusement pour lui, les choses ne se sont clairement pas passées comme il l’espérait. Quoi qu’il en soit, malgré la fermeture de l’usine britannique, Uzan conservera la propriété de la marque Vertu, sa technologie, et ses brevets de design.

Selon l’un de ses proches, Uzan n’a pas l’intention de s’avouer vaincu et compte donner un second souffle à l’entreprise dans un futur proche. Toutefois, même si la marque Vertu peut être sauvée, il semble peu probable que les signes distinctifs qui la caractérisaient puissent survivre suite à la fermeture de l’usine.

Vertu : sans l’usine du Royaume-Uni, le futur de la marque semble compromis

Pour rappel, cette usine britannique accueillait des équipes d’ouvriers très qualifiés, chargés d’assembler les luxueux smartphones Vertu en utilisant des matériaux précieux comme le cuir d’autruche, les métaux précieux ou les bijoux. Sans cette qualité de fabrication européenne, la marque risque tout bonnement de se fondre dans l’écosystème Android.

Certes, les smartphones de la firme étaient techniquement obsolètes. Ils embarquaient des processeurs datés de plus d’un an et fonctionnaient sur d’anciennes versions d’Android. Cependant, leur apparence unique et opulente les rendait tout à fait uniques, avec des smartphones Vertu pouvant dépasser les 300 000 euros. En outre, Vertu laissait ses clients personnaliser leurs appareils en amont, et proposait un service de conciergerie disponible 24 h / 24 compris dans le prix du smartphone.

Créée en 1998, Vertu appartenait initialement à Nokia. La marque fut vendue en 2012 à l’investisseur privé EQT, puis en 2015 à l’entreprise chinoise Godin Holdings. Le rachat de l’entreprise par Hazan en 2016 sera probablement le dernier.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Galaxy S10 et Galaxy X : sortie en mars 2019 après le MWC ?

Le Galaxy X, le premier smartphone à écran pliable de Samsung, et le Galaxy S10 sortiraient dès le mois de mars 2019, juste après leur présentation officielle lors du MWC de Barcelone, révèle une fuite. On fait le point.  D’après Yonhap,…