Vertu Constellation : le nouveau smartphone de luxe à 4 100 euros !

Maj. le 3 octobre 2018 à 23 h 19 min

Vertu est la marque qui a réussi à se faire un nom sur le marché en proposant exclusivement des smartphones de luxe. Vous vous plaignez des tarifs des iPhone, Galaxy S et autres Google Pixel ? Attendez de connaître le prix du dernier Vertu Constellation. Il atteint un prix complètement fou de 4100 euros ! Mais qu’a-t-il de plus que les autres ?

vertu constellation

Pour ceux qui ne connaîtraient pas Vertu, sachez qu’il s’agit d’une entreprise qui fêtera bientôt ses 20 ans. Créée en 1998, elle a immédiatement ciblé les clients les plus fortunés en proposant des produits high-tech de luxe. Plusieurs smartphones de la marque ont déjà été commercialisés, tous intégrant Android.

Le dernier modèle annoncé est donc le Vertu Constellation. Et comme pour les autres produits de la marque, le design est disons original. Globalement, on retrouve le style déjà présent sur les autres produits de la marque. Ainsi, le Verty Constellation est comme ses prédécesseurs constitué d’aluminium anodisé et de cuir. Plusieurs coloris sont proposés et le tout est fait main en Angleterre.

Par ailleurs, un ruby est intégré sur le côté gauche du smartphone. Il est incrusté sur une touche permettant d’accéder au service de conciergerie de Verty, disponible 24h sur 24 et 7 jours sur 7. Le service de conciergerie permet aux membres de demander à peu près n’importe quoi n’importe quand.

Sous le capot, le Vertu Constellation est également très bien équipé. Ainsi, on retrouve un processeur Snapdragon 820 accompagné de 4 Go de RAM et de 128 Go de mémoire interne extensible via microSD. Vertu a intégré un écran AMOLED de 5,5 pouces offrant une définition QHD (2560 x 1440 pixels). Un excellent écran donc. Le tout est soutenu par une batterie de 3220 mAh.

Du côté de la photo, Vertu a fait le choix d’un capteur de 12 mégapixels à l’arrière et 4 mégapixels à l’avant. Au programme également, l’USB Type C, la recharge sans fil et un port double SIM. Le tout tourne sous Android 6.0.1 Marshmallow. Mais ce n’est pas vraiment le souci pour la clientèle visée par Vertu.

Ce smartphone ultra haut de gamme arrivera dans les boutiques à la mi-février. Vertu facture son smartphone au prix fort : comptez 4 100 euros soit le prix de quatre à cinq smartphones haut de gamme. Si vous avez une partie de votre livret d’épargne à exploser pour un smartphone, le Vertu Constellation est donc une option.

Vertu Signature Touch : une nouvelle gamme entre 8400 et 17900 euros dévoilée

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Redmi K20 Pro : un haut de gamme à moins de 350 € ?

Redmi dévoilera une nouvelle gamme de smartphones le 28 mai prochain. Elle sera composée de deux modèles : un Redmi K20 standard, mais aussi un Remi K20 Pro. Ce sont les premiers smartphones de la marque à embarquer un processeur…

Huawei est prêt à remplacer Android et Windows dès 2019

Malgré les pressions venant de toutes parts, Huawei continue d’afficher sa détermination à sortir de son isolement. Richard Yu, le responsable de la division mobile du groupe chinois à confirmé que ses alternatives à Android et Windows pourraient être lancées…

Realme 3 Pro officiel : une fiche technique canon pour 199 euros

Le lancement du Realme 3 Pro est désormais officiel en France. Le smartphone de l’ancienne filiale de Oppo débarque sur un segment où Xiaomi et Honor sont déjà bien installés, mais son rapport qualité-prix devrait en convaincre plus d’un de…

Affaire Huawei : pourquoi ARM a cédé face à la Maison Blanche ?

L’affaire Huawei a pris un nouveau tournant avec la défection d’ARM – l’entreprise conçoit l’architecture et les coeurs qui sont utilisés par l’ensemble des fondeurs du marché, dont HiSilicon (filiale de Huawei), MediaTek, Apple, Qualcomm ou encore Samsung. Or ARM…

Huawei : TSMC n’abandonne pas la firme chinoise

Huawei a enfin droit à une bonne nouvelle. Le fondeur TSMC a en effet décidé de ne pas abandonner le constructeur chinois. Contrairement à Panasonic, ARM ou Toshiba, l’entreprise taïwanaise continuera de fournir des composants à Huawei malgré le décret…

Huawei : Panasonic refuse aussi de fournir le constructeur

Huawei essuie un nouveau revers. Panasonic, le géant japonais de l’électronique, refuse maintenant de fournir ses composants au constructeur chinois. Apparement, certains produits élaborés par la firme reposent sur des technologies américaines. Comme ARM avant lui, Panasonic est donc contraint de plier…