“Utilisez Signal” : Elon Musk a boosté le cours d’une entreprise qui n’a rien à voir avec l’application

 

Il a suffi d'un tweet d'Elon Musk pour faire bondir le cours d'une entreprise inconnue. Cette dernière partage en effet le même nom que l'application de messagerie, ce qui a lui a permis de gagner en valeur de manière significative. Signal, quant à elle, continue d'accueillir les anciens utilisateurs de Whatsapp.

Signal application messagerie
Crédits : Signal

Le hasard fait définitivement bien les choses. Signal, l'application devenue numéro 1 devant Whatsapp sur le Play Store et l'App Store, n'est pas la seule à bénéficier du coup de pouce d'Elon Musk. Signal Advance, une petite entreprise américaine, a vu le cours de son action s'envoler de 527% ce jeudi et de 91% vendredi. Croyant investir dans l'application de messagerie, les followers du nouvel homme le plus riche du monde ont en réalité fait grimper la valeur de l'action d'une société texane de 60 cents à 7,19$.

Il y a une explication simple à tout cela : Signal, l'application de messagerie, est une organisation à but non lucratif et n'est donc pas cotée en Bourse. C'est en effet l'explication donnée par l'intéressée sur Twitter : “Il est compréhensible que les gens veuillent investir dans la croissance record de Signal, mais ce n'est pas nous. Nous sommes une [société] américaine indépendante et notre seul investissement est dans votre vie privée”.

À lire également : Comment quitter WhatsApp et migrer vers Signal ?

Signal continue son ascension

L'application de messagerie connaît une croissance exponentielle depuis quelques jours. En cause : la nouvelle politique de confidentialité de Whatsapp, qui menace de fermer votre compte si vous refusez le partage de données avec Facebook. La réaction ne s'est pas fait attendre : de nombreux utilisateurs énervés ont quitté la plate-forme pour la concurrence, propulsant Signal en tête des téléchargements. Il faut dire que cette dernière a un argument de taille face à Whatsapp : elle chiffre chacune des conversations et ne collecte aucune donnée.

Cependant, elle reste encore bien loin des deux milliards d'utilisateurs revendiqués par sa concurrente. Mais Elon Musk reste un homme très influent, et la moindre de ces recommandations est suivie à la lettre par ses followers. Il est à parier que Signal devienne un acteur important de la messagerie en ligne dans les semaines à venir. Quant à son homonyme texane, nul doute qu'elle profite de son succès inattendu. Avant elle, la société chinoise Zoom Technologies avait profité de la soudaine popularité de l'application de visioconférence Zoom pour faire bondir le cours de son action de 900% entre janvier et mars 2020.

Source : CNBC



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !