Signal devient numéro 1 devant WhatsApp sur le Play Store et l’App Store

 

La messagerie Signal jouit d’un succès considérable ces derniers temps, devenant l'application la plus téléchargée sur Android et iOS un peu partout dans le monde. Une performance permise par WhatsApp, qui fait fuir nombre de personnes avec ses nouvelles conditions d’utilisation.

Signal

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Alors que WhatsApp voit ses utilisateurs déserter, c’est une autre application qui en profite : Signal. Elle est en effet numéro un partout dans le monde et ce aussi bien sur iOS qu’Android. Un succès surprise qui témoigne d’un souci de la protection la vie privée.

Ce qui a permis à Signal de se hisser au sommet des charts, c’est WhatsApp. L’application de messagerie, longtemps louée pour le respect des données privées, a mis à jour ses conditions d’utilisations. Désormais, les informations personnelles sont partagées avec la maison-mère Facebook. Il faut accepter les conditions… ou partir, ce qu’ont fait beaucoup de gens. Notons que cette règle ce s'applique pas aux européens, protégés par le RGPD. 

L’application qui profite de cet exode massif est Signal. Fonctionnant grosso modo de la même façon que WhatsApp, elle axe sa politique sur la protection de la vie privée. Aucune donnée n’est collectée et toutes les conversations sont chiffrées. Un vrai plus qui a séduit les utilisateurs. Certaines figures de la tech, comme Edward Snowden et Elon Musk, ont même incité leur followers à utiliser Signal via Twitter. Il n’en fallait pas plus pour créer un succès aussi colossal qu’inattendu pour la messagerie.

Trop d’utilisateurs qui ralentissent l’inscription

Cet afflux massif est une aubaine pour Signal, mais provoque aussi quelques désagréments. Comme l’indique le développeur sur Twitter, l’inscription s’en voit compliquée. Le délai pour le code de vérification envoyé aux nouveaux inscrits peut être ralenti. Il faut donc faire preuve de patience si vous lancez l'application pour la première fois.  

A lire aussi – WhatsApp : énervés, de nombreux utilisateurs quittent la plate-forme pour la concurrence

Il faut maintenant que Signal capitalise sur ses nouveaux adeptes et ne trahisse pas sa philosophie qui est la protection des données. L’application n’est pas nouvelle, puisqu’elle a été lancée en 2014 par la Signal Fondation, une organisation à but non lucratif. Pour le moment, on ne sait pas quelle est la proportion des utilisateurs de WhatsApp à avoir migré.

Et vous, avez-vous délaissé WhatsApp pour Signal ? Avez-vous eu des soucis lors de votre inscription ? Dites-le-nous dans les commentaires !



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos dernières applications !