Un pirate vole 580 millions d’euros en cryptomonnaie à Binance, record battu !

 

Binance, la célèbre plateforme wallet et d’échange de cryptomonnaies a été victime d’un piratage historique ce vendredi 7 octobre. Le hacker est en effet reparti avec un butin record de 580 millions d’euros. Il s’agit du piratage le plus prolifique de l’Histoire, juste devant celui de la blockchain Ronin en début d’année.

binance

Les cryptomonnaies valant toujours, malgré le gigantesque krach de 2022, plusieurs centaines d’euros pour les plus importantes, celles-ci attirent encore la convoitise des pirates du monde entier. De fait, les piratages couronnés de succès mènent régulièrement, pour la même raison, à des sommes dérobées atteignant plusieurs millions, voire centaines de millions. Tout comme va très vite dans le monde de l’informatique, le record du plus gros piratage de l’Histoire vient déjà d’être battu.

Souvenez-vous, en mars 2022, un hacker parvient à dérober 560 millions d’euros à la blockchain Ronin, sur laquelle est basée le très populaire Axie Infinity, le tout grâce à une simple (mais fausse) offre d’emploi. Il n’aura fallu attendre que quelques mois pour qu’un nouveau sommet soit atteint. La victime est cette fois Binance, une plateforme de référence dans le monde des cryptomonnaies et qui offre des services de wallets et d’échanges.

Binance victime d’un piratage sans précédent

Comme l’explique Changpeng Zhao, le PDG de Binance, une faille de sécurité a permis au pirate de s’infiltrer et de subtiliser 2 millions de BNB, la cryptomonnaie officielle de la plateforme. Selon le cours actuel de la devise numérique, cela équivaut à un peu plus de 580 millions d’euros. En l’espace de quelques minutes, le pirate est parvenu à effectuer deux virements vers son propre wallet de 1 million de BNB chacun.

Sur le même sujet —La police récupère 30 millions d’euros en cryptomonnaies volés par des pirates nord-coréens.

Il n’a pas fallu longtemps avant que tout cet argent soit investi dans divers pools, le rendant ainsi plus difficile à tracer, mais également plus à même de rapporter gros au hacker. « Nous avons demandé à tous les validateurs de suspendre temporairement le BSC. Le problème est maintenant contenu. Vos fonds sont en sécurité », a assuré Chanpeng Zaho, qui en profite pour s’excuser de la gêne occasionnée.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !