Un dangereux malware Android sur WhatsApp, la Super Switch, le récap de la semaine

 

Un dangereux malware se partage en masse sur WhatsApp, Facebook laisse fuiter 553 millions de numéros de téléphones sur Telegram, la Nintendo Switch Pro s'appellerait finalement la Super Switch, on vous fait le récap des actus de la semaine !

recap de la semaine

Entre les fuites de Facebook et les malwares qui se baladent sur WhatsApp, il a fallu se montrer prudent cette semaine. Les premières remontent en réalité à 2019, mais ont permis la mise en vente de plus de 500 millions de téléphones par un bot Telegram. Quant au malware, celui-ci se fait passer pour l'application Huawei Mobile, mais demande un peu trop d'autorisations à l'utilisateur pour ne pas paraître louche. De son côté, SFR paye les frais de ses augmentations… de frais, et se voit obliger de rembourser les abonnés RED mécontents. Enfin, on a également appris le premier blocage de services IPTV en France, ainsi que le nom potentiellement officielle de la future version améliorée de la Nintendo Switch.

Un malware se faisant passer pour Huawei Mobile en circulation sur WhatsApp

Le chercheur ESET Lukas Stefanko indique avoir découvert un malware qui se répand via l'application WhatsApp de la victime en répondant automatiquement à toutes les notifications WhatsApp avec un lien vers une version malicieuse de Huawei Mobile”. Le lien en question amène vers un faux Play Store, utilisé pour télécharger le malware. Comme souvent, l'application malveillante se trahit en demandant de nombreuses autorisations. De cette manière, elle est capable de collecter des informations sensibles telles que des mots de passe ou coordonnées bancaires. Pour l'heure, elle installe surtout des adwares ou pousse à souscrire à des abonnements abusifs. Néanmoins, Lukas Stefanko estime que le malware pourrait rapidement évoluer en une forme plus dangereuse.

malware android

Votre numéro de téléphone pourrait être en vente sur Telegram

Du moins, si vous l'avez lié à votre compte dans Facebook. Un bot Telegram, découvert le 14 janvier par le chercheur Alon Gal, permet en effet de retrouver les numéros de téléphone enregistrés dans le réseau social, pour la modique somme de 20 dollars. Ces numéros proviennent sûrement de la même faille de sécurité qui avait entraîné une fuite similaire en 2019. Les utilisateurs concernés habitent aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en Australie et dans 15 autres pays. “Il est très inquiétant de voir une base de données de cette taille être vendue dans les communautés de cybercriminels, elle porte gravement atteinte à notre vie privée et sera certainement utilisée pour le smishing et d'autres activités frauduleuses” a déclaré le chercheur à l'origine de la découverte.

Facebook

La France interdit 8 services IPTV

Les services IPTV pèsent 2 milliards d'euros en Europe et aux États-Unis. On comprend pourquoi l’association de lutte contre le piratage audiovisuel (ALPA) et les chaînes de télévision françaises souhaitent y mettre fin. C'est désormais chose faite pour 8 d'entre eux dans l'Hexagone : iptv-teli.com, primeplus.tv, xtream.ws, platineip.tv et quelques autres. Depuis cette semaine, les sites concernés ne sont plus accessibles. “La richesse de l’offre au regard du faible montant de la souscription ne devrait laisser planer aucun doute aux utilisateurs sur le caractère illicite de ce type de service”, a déclaré l'ALP, qui s'est félicitée de cette décision de justice intervenue après des années de lutte. S'il s'agit d'une première en France, celle-ci pourrait bien ouvrir la voie à d'autres sanctions du même type à l'avenir.

IPTV

SFR finit par plier face aux abonnés RED mécontents

Après deux hausses successives du prix de leur forfait, qui est plus impossible à refuser et dénoncées par l'UFC-Que Choisir, la colère des abonnés RED a commencé à gronder. Des mois de lutte plus tard, certains d'entre eux obtiennent enfin réparation et ce, grâce à l'astuce dévoilée par le compte Twitter “Pigeon Telecom”. Ce dernier indique en effet qu'il suffit de contacter le service fidélisation de l'opérateur en se rendant sur ce lien, d'entrer son numéro de téléphone et d'attendre d'être rappelé par un conseiller. Une fois chose faite, il est possible de demander à annuler la hausse de tarif, qui prendra ensuite effet sous la forme d'une remise sur la prochaine facture. Certains témoignages affirment toutefois qu'il peut s'avérer nécessaire de répéter la manipulation plusieurs fois avant d'être remboursé.

Red by SFR

La version améliorée de la Nintendo Switch s'appellerait Super Switch

Jusqu'ici appelée Switch Pro, la version améliorée de la console serait finalement baptisée la Super Switch. Cette information, courtoisie d'un leaker brésilien, ne sera cependant pas confirmée par la firme avant avril, date de la fin de son exercice fiscal. Malheureusement, on n'en sait pour l'heure pas plus sur sa fiche technique, si ce n'est ce que l'on sait déjà : la console sera équipée d'un écran OLED d'un nouveau SoC  qui rendra possible la compatibilité 4K. Elle est pourtant loin de faire l'unanimité. Ruud van de Moosdijk, le fondateur du studio Engine Software, estime qu'un tel modèle est une erreur, car desservant les joueurs possédant sur la version standard. Cela reste toutefois à vérifier, Sony et Microsoft ayant réussi l'exercice en faisant cohabiter deux modèles d'une même console.

Nintendo Switch Control


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !