TikTok : le gouvernement Trump fait appel à une décision de justice qui interdit son exclusion

 

TikTok n'est pas encore tiré d'affaire. Le gouvernement Trump vient de faire appel à une décision de justice qui empêche le département du Commerce de bannir l'application chinoise des Etats-Unis. Pour justifier sa guérilla contre TikTok, Washington évoque une nouvelle fois des menaces pour la sécurité nationale américaine. 

TikTok USA

TikTok, l'application la plus téléchargée de 2020, est toujours dans le viseur des Etats-Unis. Ce lundi 28 décembre 2020, l'administration Trump a introduit une requête en appel contre une ordonnance des tribunaux survenue il y a quelques semaines. Le 7 décembre, Carl Nichols, juge d'un tribunal de Washington, avait en effet décidé d'interdire au département du Commerce américain d'imposer des restrictions à l'encontre de TikTok. Nichols avait alors jugé les tentatives d'interdiction du gouvernement “d'arbitraires et capricieuses“.

Ce n'est pas la première fois que le magistrat barre la route au gouvernement de Donald Trump, bien décidé à bannir TikTok avant la fin imminente de son mandat. En septembre, Carl Nichols avait déjà interdit un arrêté visant à exclure TikTok de l'App Store d'Apple et du Google Play Store. Après un procès un appel, Washington est parvenu à remettre la décision en délibéré.

Sur le même sujet : Reddit rachète Dubsmash pour concurrencer TikTok

TikTok est une menace pour la sécurité nationale, accuse Washington

Dans la demande d'appel, consultée par nos confrères de l'AFP, le gouvernement accuse une énième fois TikTok de représenter une “menace pour la sécurité nationale” des Etats-unis. “Il existe des preuves crédibles qui me portent à croire que ByteDance pourrait prendre des mesures qui risquent de nuire à la sécurité nationale des États-Unis” assurait Donald Trump il y a quelques mois.

En parallèle, les négociations entre ByteDance, maison mère de TikTok, et Oracle se poursuivent. Néanmoins, on notera que le gouvernement américain n'a pas accepté d'offrir un nouveau délai pour un accord entre les deux parties. Mais, malgré les menaces frénétiques du président sortant, l'application chinoise n'a pas été exclue du sol américain. Pour l'heure, le sort de TikTok reste incertain. D'autant que les négociations entre ByteDance et Oracle sont scrutées de près par le gouvernement chinois, soucieux d'empêcher la cession des précieux algorithmes de recommandation de contenus de TikTok.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !