Twitch : cette streameuse appelée Squid Game perd son travail à cause de la série Netflix

 

Une streameuse Twitch appelée Squid Game souffre du succès de la série homonyme de Netflix. D'après elle, l'engouement autour de la série lui a fait perdre une partie de son travail. Pour endiguer le déferlement de messages haineux sur ses comptes, elle envisage même l'idée de changer de nom. 

streameuse twitch squid game

Lydia Ellery, une streameuse britannique de 32 ans populaire sur Twitch, a perdu plusieurs opportunités professionnelles à cause de Squid Game, la série événement de Netflix. Depuis plus de 11 ans, bien avant la création de la série, la jeune femme se fait en effet appeler “Squid Game” sur la toile, que ce soit sur Twitch, Instagram ou Twitter.

Comme le rapportent nos confrères de la BBC, de nombreuses entreprises ne souhaitent plus collaborer avec la streameuse afin de ne pas être associé avec la série ultra violente de Netflix. Elle compte pourtant plus de 42 300 abonnés sur Twitch et fait partie de Yogscast, un collectif profitant de plus de sept millions d'abonnés YouTube. “Je suppose que ce sont les connotations de la série – c'est un spectacle très violent, peut-être que c'est ça ?”, imagine Lydia Ellery.

Sur le même thème : la cryptomonnaie “officielle” de Squid Game explose en vol, l’arnaque a marché

Des fans de Squid Game harcèlent la streameuse

Pire, de nombreux internautes semblent persuadés que Lydia Ellery s'est appropriée le nom de Squid Game pour surfer sur le succès monstre de la série de Netflix. La streameuse a été inondée de messages haineux depuis la diffusion du show. “J'ai reçu beaucoup de haine de la part des fans et j'ai été refusée pour du travail à cause de cela”, témoigne Lydia Ellery.

“J'ai commencé à recevoir des messages abusifs de la part des gens. Les gens se fâchaient contre moi parce qu'ils étaient des méga fans… et pensaient que j'avais pris le compte de la série. J'ai dû désactiver les notifications sur mon Instagram parce que c'était juste constant. Mon téléphone a été inondé”, regrette la jeune britannique.

Certains individus ont été jusqu'à tenter de pirater les comptes de la streameuse. “Les gens signalaient mon compte et d'innombrables personnes ont essayé de pirater mon compte, je reçois toujours des courriels de personnes essayant de se connecter”, poursuit la trentenaire.

Dos au mur, Lydia Ellery envisage de changer de nom, malgré des années à travailler sur le référencement de ses contenus sur Google. “Si vous me recherchez, moi et ma marque, que j'ai depuis plus de 10 ans… tout ce que vous obtenez, c'est l'émission de télévision”, avance la streameuse, frustrée par la situation.

Source : BBC



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !