Trottinettes et vélos en libre-service : Paris veut une nouvelle taxe pour endiguer leur prolifération sur les trottoirs

Maj. le 9 juillet 2020 à 15 h 32 min

Les opérateurs de trottinettes et vélos en libre-service vont peut-être bientôt devoir payer une nouvelle taxe à Paris : la maire Anne Hidalgo souhaite en effet instaurer une nouvelle taxe ou redevance pour quelques 15.000 moyens de transport. Celle-ci s’élèverait entre 50 et 65 euros par engin, et vise à dissuader Lime, Bird, Voi, Jump, Cityscoot, Coup et les autres entreprises du secteur à inonder le marché avec ces modes de transport, d’endiguer par la même occasion leur prolifération sur les trottoirs parisiens en construisant des places de parking. Les responsables de ces parcs de véhicules semblent pour l’heure plutôt favorables à une telle mesure.

lime s
Des trottinettes Lime S / Elvert Barnes via Flickr

Le Figaro révèle que la mairie de Paris souhaite instaurer une nouvelle taxe ou redevance visant les trottinettes et vélos partagés. D’un montant entre 50 € et 65 € par engin et par an, ce prélèvement a pour but de dissuader les opérateurs de véhicules free-floating d’inonder les rues de la ville d’engins qui finissent souvent mal garés sur les trottoirs. Les vélos seraient également concernés par la mesure avec une redevance entre 20 € et 26 €. Outre l’aspect dissuasif, les fonds récoltés doivent permettre à la Mairie de Paris de créer 2500 places de parking pour inciter les usagers à ne plus garer leur véhicule n’importe où. La mairie table sur quelques centaines de milliers d’euros par an.

Bientôt une taxe pour endiguer la prolifération de vélos et trottinettes mal garées

La délibération, proposée par la maire de Paris Anne Hidalgo, doit être examinée par le Conseil de Paris ce lundi 1er avril ou mardi 2 avril. Et aurait toutes les chances d’être adoptée. L’arrivée très rapide et désordonnée de ces modes de transport dans les rues de la capitale les a en effet rendus aussi populaires que honnis par certains riverains. Si bien que même les opérateurs ne semblent pas vraiment opposés à de tels aménagements. Un responsable de Lime France, cité par le quotidien, semble même plutôt bien accueillir la mesure, en allant jusqu’à dire que « cette redevance ne [les] dérange absolument pas ».

Lire également : Paris va instaurer une taxe trottinettes électriques et multiplier les amendes à 135 euros

Si elle est votée l’entrée en vigueur de cette redevance pourrait être rapide – tout au plus d’ici fin avril. Pensez-vous que taxer les opérateurs et construire des places de parking sera suffisant pour gommer les conséquences négatives de l’arrivée de ces nouveaux modes de transport ? D’autres villes devraient-elles emboîter le pas de Paris selon-vous ? Partagez votre avis dans les commentaires.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Les trottinettes électriques autonomes arrivent grâce au téléguidage !

Trois entreprises américaines, Go X, Tortoise et Curiosity Labs s’associent pour lancer un services de location de trottinettes électriques aux Etats-Unis avec une particularité inédite. Les trottinettes peuvent être téléguidées par des équipes distantes pour les rendre « autonomes » et les…

COUP va fermer son service de scooters électriques à Paris

COUP, le service de location de scooters électriques en free floating, annonce à la surprise générale l’arrêt total de ses activités à Paris, Berlin, Madrid et Tübingen. La firme filiale de Bosh explique sur twitter que la poursuite de ses…

OSLO : voici la mobylette électrique du futur

Les campagnes Kickstarter laissent parfois entrevoir les objets de demain. C’est le cas d’OSLO, un projet lancé par Karmic, spécialiste du vélo électrique. Bien qu’il s’agisse d’un vélo OSLO a des allures de mobylette électrique du futur.

Bosch présente la première poussette électrique au monde

Bosch vient de lever le voile sur la première poussette électrique du monde. Attendue sur le marché dès les premiers mois de 2020, elle est équipée de deux moteurs électriques, d’une connexion bluetooth, d’une alarme, d’une application mobile dédiée (Android…

Une trottinette électrique est moins écologique qu’un bus

Les trottinettes électriques sont-elles vraiment écologiques ? Pas tant que ça, nous apprend l’une des premières études scientifiques sur le sujet. En plus de ne pas être aussi durables qu’on les présente, elles causeraient également plus de tort à l’environnement que…