TikTok pourrait être racheté par une entreprise américaine pour échapper aux foudres de Trump

 

Des investisseurs américains de TikTok aimeraient racheter le réseau social pour prendre le contrôle de la plateforme. Très critique, l'administration américaine s'inquiète du contrôle chinois de l'application – le président a même menacé d'interdire le réseau social.

TikTok USA

Et si TikTok devenait américain ? Le blog The Information révèle que des investisseurs américains qui détiennent déjà des parts dans la maison-mère de la plateforme, ByteDance, sont en train de se positionner pour racheter TikTok et en prendre le contrôle. Les fonds General Atlantic et Sequoia Capital seraient particulièrement intéressés. Comme d'autres firmes à succès chinoises, TikTok est dans le viseur de l'administration américaine qui lui reproche ses liens supposés avec le pouvoir central chinois.

TikTok : des investisseurs américains tentent de racheter le réseau social

Il y a quelques semaines, on apprenait que des données personnelles d'utilisateurs étaient envoyées en Chine. Cela avait immédiatement valu au président américain d'agiter la menace d'une interdiction de TikTok sur le territoire des Etats-Unis. La perspective d'une interdiction est d'autant plus crédible compte-tenu des accents de la diplomatie américaine envers la Chine ces dernières années – les deux pays sont en pleine guerre commerciale. L'Inde a d'ailleurs pris la décision d'interdire le réseau social pour les mêmes raisons.

En outre, les Etats-Unis interdisent déjà l'utilisation de TikTok dans les administrations au niveau fédéral. Pourtant, en plus d'y être très populaire auprès des jeunes, TikTok est très présent aux Etats-Unis. La firme y compte plus de 1400 employés – et le réseau serait même sur le point d'embaucher 10 000 personnes supplémentaires pour accompagner sa croissance. TikTok est également très actif lorsqu'il s'agit de renforcer ses liens avec l'administration américaine.

Lire également : TikTok – des fans de K-Pop ont vidé un meeting de Trump de ses militants

Une équipe d'une trentaine de lobbyistes œuvre en coulisses pour adoucir les responsables américains. De quoi suffire à éviter à TikTok le même destin que Huawei ? Si cela est pour l'heure difficile à dire, les prochaines semaines seront cruciales pour l'avenir du réseau social. De son côté, le PDG de ByteDance Zhang Yiming s'était déjà montré ouvert à céder l'application “si cela est ce qu'il y a de mieux pour lui assurer un avenir”.

Source : The Next Web



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !