Test Xiaomi Mi Max 3 : finalement la taille ça compte

test xiaomi mi max 3

Le Xiaomi Mi Max 3 a passé quelques jours en notre compagnie et il est temps de faire un point complet sur ce smartphone hors norme. Sa fiche technique, son design, ses performances, l’interface, l’appareil photo et l’autonomie,… nous passons tout au crible dans son test. Après le Mi Max 1 et 2, que vaut le dernier né de la famille ?

test xiaomi mi max 3

A présent sorti en France, c’est donc une version globale qui passe entre nos mains. Les promesses de Xiaomi sont claires avec son Mi Max 3 : maxi-écran et maxi batterie. C’est en effet deux gros points de ce smartphone XXL. Orienté milieu de gamme, le smartphone profite de plus d’un prix très abordable.

Dans la boîte

test xiaomi mi max 3

Nous retrouvons comme accessoires in the box un chargeur, un câble USB Type-C et une petite aiguille pour ouvrir le slot double nano sim. Pour ne pas changer, le constructeur chinois ne fournit pas d’écouteurs, mais cette fois pas de coque de protection en plastique non plus. Quel dommage, surtout pour un appareil aussi grand donc forcément plus difficile à prendre en main.

Fiche technique

 Fiche technique du Xiaomi Mi Max 3
Dimensions176,2 x 87,4 x 8 mm
Poids221 g
Ecran6,9"
Définition2160 × 1080 pixels
PhotoArrière : 12 + 5 MP
Avant : 8 MP
OSAndroid 8.1 Oreo et MIUI
Mémoire interne64 ou 128 Go
MicroSDOui
ConnectivitéWi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac, dual-band, Wi-Fi Direct, DLNA, hotspot, Bluetooth 5.0
NFCNon
SoCSnapdragon 636
RAM4 ou 6 Go
Capteur d'empreintes / reconnaissance facialeOui / Oui
Résistance à l'eauNon
Batterie5500 mAh
Port de chargeUSB-C
Recharge rapideOui
Recharge Qi sans filNon
Colorisnoir, bleu et or

Le Xiaomi Mi Max 3 est un smartphone milieu de gamme, mais il n’a pas à rougir devant la concurrence puisqu’il a de nombreux atouts. Il dispose notamment d’un écran géant de 6,9 pouces IPS avec une définition Full HD+ soit 2160 x 1080 pixels au ratio 18:9. L’appareil de test embarque le Snapdragon 636 que nous retrouvons également dans le Redmi Note 6 Pro testé il n’y a pas si longtemps, accompagné de 4 Go de RAM et de 64 Go de mémoire interne.

Côté autonomie, c’est un monstre puisqu’elle est confiée à une batterie de 5500 mAh compatible avec la charge rapide Quick Charge 3.0. Au rayon photo, un double capteur est présent au dos (12+5MP), quant au capteur à selfie il capture des clichés de 8 MP.

Design

La face avant du smartphone est similaire à celle du Mi Max 2 avec néanmoins des bords moins proéminents et sans encoche. Au dos, le double capteur photo est intégré sur la gauche et au milieu un flash LED. Le capteur d'empreintes est quant à lui centré sur la partie haute. Le Mi Max 3 dispose d’un corps en aluminium unibody, les traces de doigts ne tiennent pas trop dessus ce qui est appréciable.

test xiaomi mi max 3

Sur la tranche droite, nous retrouvons le bouton d’allumage et les boutons de volume, tandis que sur la tranche gauche sont présents l'emplacement double nano SIM qui servira à mettre deux cartes nano SIM ou bien une nano SIM et une carte microSD pouvant aller jusqu’à 256 Go.

La tranche supérieure abrite le fameux port jack, ce qui devrait en ravir plus d’un. Concernant la partie inférieure, nous retrouvons les habituelles grilles de haut-parleur et un port USB Type-C. Globalement le smartphone se rapproche de ses cousins. Nous avons la sensation d’avoir entre les mains un Redmi Note 5 Pro dopé aux hormones de croissance.

La prise en main n’est clairement pas aisée. Un smartphone aussi grand peut difficilement être pris avec une seule main par tout le monde. Le « gros » bébé mesure 176.2 x 87.4 x 8 mm, ce n’est pas rien. Ce n’est pas un poids plume non plus, 221g sur la balance tout de même. Il ne trouve pas facilement sa place dans la poche d’un jean c’est évident. C’est clairement un smartphone pour ceux qui recherchent quelque chose de « grand »… sans mauvaise pensée !

Écran

Une des particularités du Xiaomi Mi Max 3 est bien entendu son grand écran d’une dimension de 6,9 pouces. Nous n’avons pas le droit à un écran OLED, mais une dalle IPS LCD avec une définition Full HD+ soit 2160 x 1080 pixels au ratio 18:9. Xiaomi indique que le ratio taille-écran est 6,5% supérieur à celui de son prédécesseur, le Mi Max 2. Le rapport écran-surface est de 79,8% sur le smartphone que nous testons.

test xiaomi mi max 3

Le constructeur nous fournit là un bel écran pour cette gamme. Les couleurs sont vives, la colorimétrie semble correcte. La luminosité sera peut-être plus délicate en cas de grand soleil. Cependant, pour un smartphone milieu de gamme, comme à son habitude, Xiaomi fournit une dalle plus que correcte. Au vu de la dimension, difficile de faire mieux surtout en conservant un prix qui reste aussi doux qu’un bisounours.

Performances

Le Mi Max 3 intègre le processeur milieu de gamme de chez Qualcomm, le Snapdragon 636 sorti fin d’année 2017 et 4 Go de RAM. Le SoC octa-core est cadencé jusqu’à 1,8 GHz et couplé au GPU Adreno 509. Globalement l’appareil est fluide et ne chauffe pas particulièrement. Il faudra déjà envoyer la gomme pour que le smartphone lag. Les jeux même gourmands en ressources tournent sans soucis malgré un temps de chargement légèrement plus long et les graphismes sont tout à fait corrects. Il ne faudra tout de même pas s’attendre aux mêmes performances qu’avec les appareils équipés du Snapdragon 845, ce qui est tout à fait normal pour un milieu de gamme.

Nous avons passé le smartphone sur le grill des benchmarks, à savoir AnTuTu et Geekbench. Voici les résultats obtenus :

  • AnTuTu : 119 096
  • Geekbench : 4904 en multi core et 1339 en single core
test xiaomi mi max 3

Ces résultats sont relativement similaires aux Redmi Note 5 et 6 Pro testés précédemment et qui intègrent eux aussi le Snapdragon 636. Concrètement, dans les jeux comme Asphalt Xtreme Rally, nous ne constatons aucun problème de performances en particulier. Tout fonctionne bien, même si on perçoit à quelques rares moments des chutes de fps.

Interface

Le smartphone XXL tourne sous MIUI 10 basé sur Android Oreo en version globale, malgré qu’elle s’inspire pas mal d’Android Pie. Cette nouvelle version de l’interface maison du constructeur est plus optimisée pour les écrans 18:9 et 19:9. On trouve un nouveau multitâche vertical plus clair en deux colonnes qui permettra de retrouver facilement les applications récemment utilisées. Ensuite, le volume peut être contrôlé sur le côté droit d’une seule main, mais aussi la barre de luminosité plus épaisse qui se trouve dans le volet de notifications.

test xiaomi mi max 3

Comme souvent sur les ROMs asiatiques, nous n’avons pas de tiroir d’applications. Toutes les applications vont donc se retrouver sur l’écran sous forme de cartes avec des coins arrondis. Il est bien entendu possible de mettre en place des dossiers pour mieux s’y retrouver. Il est possible d’activer la navigation par gestes, mais ce n’est pas une obligation. Lors du premier démarrage de l’engin, plusieurs choix sont proposés à l’utilisateur.

La surcouche MIUI conserve toutes les bonnes idées des versions précédentes. Nous retrouvons toujours la possibilité de cloner les applications, de gérer finement les appels et les SMS. L’interface reste fluide en toute circonstance. Nous ne rencontrons pas de lag, ou alors très rarement lorsque l’appareil est très sollicité. Par rapport à MIUI 9, le design est plus épuré et aéré. Il est clair que Xiaomi s’est un peu inspiré de Google à certains égards.

Audio

Le haut-parleur situé dans la tranche inférieure procure un son tout à fait correct, il n’y a pas de saturation ou de distorsion désagréable. Les médiums et les aigus sont bons, néanmoins les basses ne sont pas géniales comme souvent sur les haut-parleurs de petite taille embarqués sur les smartphones ou d’autres appareils.

test xiaomi mi max 3

Le port jack 3.5mm est de la partie sur le Mi Max 3, les audiophiles seront ravis puisqu’il disparaît de plus en plus les smartphones. Celui-ci est niché sur la tranche supérieure du smartphone.

Réseau & GPS

Concernant le GPS, il n’y a pas grand-chose à dire. Il fonctionne bien, la localisation se fait sans encombre. Le Mi Max 3 est compatible Bluetooth 5.0, WiFi a/b/g/n, mais aussi A-GPS, GLONASS et BEIDU.

Côté réseau, l’appareil est compatible B20 800 MHz, mais pas B28 700 MHz, il faudra donc faire attention à cela en fonction de l’opérateur chez qui vous êtes.

Appareil photo

Le Mi Max 3 est équipé d’un double capteur photo dorsal. Le premier est un capteur Sony IMX363 de 12 MP ouvrant à f/1.9 et le second est de 5 MP et servira notamment pour les effets de profondeur. Un flash LED est présent et se situe au milieu des deux capteurs. Il est bon de noter que le premier capteur est le même que celui présent dans le Mi Mix 2S ou encore le Mi 8. Grâce à l’intelligence artificielle, il propose une taille de pixels larges de 1,4µm et un autofocus à détection de phase et technologie DualPixel. Le capteur photo à l’avant est quant à lui de 5 MP et ouvre à f/2.0 intégrant un flash LED et un effet beauté géré par l’intelligence artificielle.

test xiaomi mi max 3

Le smartphone intègre la détection de scènes fonctionnant grâce à l’intelligence artificielle. Tout comme le Mi 8 et le Mi Mix 2S que nous avons testé, l’appareil va reconnaître de lui-même le sujet pour optimiser les réglages et prendre la meilleure photo possible.

test xiaomi mi max 3

Globalement les photos sont plutôt très bonnes pour un appareil milieu de gamme. Les clichés pris à l’intérieur ou en condition de faible luminosité sont toutefois moins bons, le bruit est bien présent. Le Mi Max 3 fait au moins aussi bien que les Redmi Note 5 et Note 6 Pro que nous avons eu précédemment la chance de tester.

test xiaomi mi max 3

Pour les vidéos, l’enregistrement se fait en 1080p à 30 fps ou en 4K / 30 fps. Le slow motion est également de la partie en 120 fps. Nous retrouvons une stabilisation vidéo efficace comme sur la plupart des autres smartphones de la marque que nous avions testés ces derniers mois. Le son sature vite lorsqu’un sujet proche de l’appareil est un peu trop bruyant.

Concernant les selfies. Nous retrouvons un capteur de 8 MP f/2.0 Samsung S5K4H7. Le résultat est correct, à certains moments nous avons pu rencontrer des problèmes d’expositions, mais rien de très dérangeant. Le mode beauté est une nouvelle de la partie et il est possible de régler son intensité pour ne pas ressembler à une poupée de cire. Le bokeh artificiel pris avec le capteur frontal est bien réalisé et ne déborde pas de façon exagérée sur le sujet.

L’application photo n’évolue pas par rapport aux autres smartphones que nous avons pu tester. En effet, nous retrouvons toujours les mêmes menus : vidéo courte, vidéo, photo, portrait, carré, panorama et manuel. Un sélecteur de filtres est également présent dans la partie supérieure de l’application photo.

Autonomie

C’est un gros point fort du smartphone puisqu’il embarque une batterie de 5500 mAh. L’autonomie sera donc forcément excellente. A titre comparatif, le Xiaomi Redmi Note 6 Pro qui est déjà un champion en la matière et qui joue dans la même catégorie intègre une batterie de 4000 mAh. Concernant les derniers flagships en vogue, la batterie du Samsung Galaxy Note 9 est d’une capacité 4000 mAh, celle du Huawei Mate 20 Pro 4200 mAh et celle du OnePlus 6T 3700 mAh. C’est donc un monstre en la matière.

Pour les plus gourmands, le smartphone tiendra facilement deux jours en usage intensif et au minimum 3 ou 4 jours pour un usage standard. La recharge rapide Quick Charge 3 est supportée par le Mi Max 3, ce qui permettra aux plus exigeants de récupérer rapidement de l’autonomie. Il faudra tout de même compter environ 2 heures pour une recharge complète, mais il ne faut pas oublier la capacité importante qu’il y a à recharger. Néanmoins attention, car même si le smartphone est compatible avec la recharge rapide, le chargeur fourni ne l’est pas. Il faudra donc s’en procurer un autre pour pouvoir en bénéficier. Quoi qu’il en soit, même pour les plus addicts, il ne sera pas nécessaire de rester près d’une prise électrique à longueur de journée bien au contraire !

Prix et disponibilité

test xiaomi mi max 3

Le Xiaomi Mi Max 3 est disponible à un prix très doux de 228 euros sur le site de Gearbest, en version 4 Go de RAM et 64 Go de stockage. Comme souvent avec Xiaomi, les prix sont très attractifs et ce smartphone fera de l’oeil à tous ceux qui recherchent un grand écran et une excellente autonomie. Cet appareil remplit parfaitement cet objectif.

Conclusion

Nous avons passé un agréable moment avec ce smartphone hors norme. Il ne dispose pas de points noirs qui soient particulièrement rédhibitoires. Bien sûr, ce smartphone XXL ne se destine pas forcément à tout le monde. Les consommateurs recherchant un écran géant seront conquis, mais sa prise en main ne sera pas forcément aisée. Sans oublier qu’il ne rentre pas facilement dans toutes les poches.

Gros écran et grosse autonomie sont ses principaux atouts. Inutile de craindre pour sa batterie. Il a d’autres atouts en sa possession puisque le Mi Max 3 produit également des photos de bonne qualité pour un appareil milieu de gamme. Xiaomi met la barre très haute aussi bien dans le haut de gamme que le milieu de gamme. D’ailleurs, est-ce que le Mi Max 3 a-t-il un concurrent direct ? Peut-être le Honor Note 10 officialisé pratiquement au même moment que l’appareil de Xiaomi, mais ce n’est pas exactement la même gamme non plus.

NOTRE AVIS SUR LE XIAOMI MI MAX 3

Xiaomi nous fournit encore une fois un smartphone au rapport qualité-prix imbattable. Les utilisateurs recherchant un monstre d'autonomie seront séduits par le Mi Max 3. Il faut néanmoins aimer les écrans XXL, ce qui n'est pas forcément le cas de tout le monde mais ça c'est une affaire de goût. Quoiqu'il en soit, c'est une belle évolution de ses prédécesseurs, les Mi Max 1 et 2. Le design du smartphone fait de métal est appréciable, la partie photo est certes moins bonne que sur les flagships mais est toutefois très bonne et les performances sont tout à fait à la hauteur pour la plupart des utilisations.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du OnePlus 7 Pro : OnePlus atteint les sommets

OnePlus lance le OnePlus 7 Pro, un smartphone truffé de technologies dernier cri. La marque qui monte souhaite rivaliser avec les ténors du marché ultra-premium que sont Samsung ou Apple. Objectif atteint ? Nous l’avons testé.

Test du P Smart Plus 2019 : la valeur sûre de Huawei à moins de 300 euros

Huawei lance le P Smart Plus 2019, une version revue et corrigée de son smartphone à succès lancé en 2018. Le constructeur adopte l’encoche « goutte d’eau » et le triple capteur photo. Suffisant pour rivaliser avec les ténors de ce segment ? Réponse dans notre test complet !

Test du Honor 20 Lite : le principal, c’est l’essentiel

Quelques semaines avant le lancement de son Honor 20, le constructeur chinois, désormais numéro 5 mondial, lance le Honor 20 Lite. Cette version allégée aux saveurs d’apéritif réunit les standards de 2019 pour moins de 300 euros. Nous l’avons testé.

Test du Xiaomi Mi 9 : corps d’athlète, cerveau de génie

Dévoilé en Chine puis annoncé pour l’Europe à Barcelone, le Xiaomi Mi 9 est le premier smartphone équipé du processeur Snapdragon 855. Mais sa puissance est-elle son seul atout ? Nous l’avons testé pendant plusieurs jours. Voici notre verdict.

Test du Galaxy S10 de Samsung : for me, formidable

Pour les 10 ans de la gamme Galaxy, Samsung a lancé quatre smartphone : le Galaxy Fold, son modèle pliable, le Galaxy S10en, le S10 et le S10 Plus. Nous avons testé le Galaxy S10 pendant plusieurs jours, découvrez toutes nos impressions.

Test du Xperia 10 Plus : quand Sony fait son cinéma

En 2019, Sony a choisi de se démarquer. Le japonais lance trois nouveaux smartphones équipés d’un écran 21:9, le format utilisé au cinéma. Nous avons testé le Xperia 10 Plus, son modèle milieu de gamme. Découvrez nos impressions.

Test Xiaomi Redmi Note 7 : du haut niveau pour 200euros

Quelques jours après le MWC de Barcelone et l’annonce du Xiaomi Mi 9, le constructeur chinois a remis le couvert. Avec le Redmi Note 7, la marque s’attaque au marché d’entrée de gamme. Commercialisé à 199 euros, le dernier né…

Test du Meizu 16th : le retour inattendu !

Pour fêter son retour en France, Meizu lance le Meizu 16th. Derrière ce nom se cache un condensé de technologie pour un prix abordable. Découvrez notre test complet du Meizu 16th.

Test du Nokia 8.1 : le petit prince du milieu de gamme

Après une année 2018 réussie, Nokia attaque 2019 avec un Nokia 8.1 prometteur. Annoncé comme la référence photo de la marque, ce nouveau modèle a bien d’autres atouts dans son jeu. Nous avons eu l’occasion de l’utiliser pendant quelques jours. Découvrez notre test complet !

Test du Honor View 20 : petit trou, grand smartphone !

Honor a lancé le 22 janvier 2019 le Honor View 20. Il est l’un des premiers smartphones dotés d’un écran à trou. Mais il a bien d’autres atouts à faire valoir. Nous l’avons testé en avant-première. Voici nos impressions.

Test du Xiaomi Mi 8 Lite : entre gâchis et frustration

Après les Xiaomi Mi 8 et Mi 8 Pro, le constructeur chinois lance son Mi 8 Lite. Comme son nom l’indique, ce modèle sorti fin 2018 est une version allégée des deux haut de gamme. Commercialisé à 270 euros, il est un concurrent direct…