test xiaomi mi 8 pro

Maj. le 27 novembre 2018 à 17 h 35 min

Avec le Xiaomi Mi 8 Pro, le constructeur chinois lance son smartphone équipé d’un lecteur d’empreintes sous l’écran. Autre originalité : sa coque transparente qui ravira les nostalgiques de la Game Boy. Pour le reste, sa fiche technique est identique à celle du Mi 8. Proposé à moins de 600 euros, il est un concurrent direct du OnePlus 6T. Mais est-il aussi réussi ? Réponse dans notre test complet !

test xiaomi mi 8 pro

Grâce à son arrivée sur le marché européen et ses bons chiffres de ventes en Inde, Xiaomi a de nouveau ses comptes dans le vert. Alors pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Après un excellent Mi 8, le constructeur revient avec une version « Pro » originale. Si sa fiche technique est en tous points identique à son aîné, le Mi 8 Pro se distingue par sa coque transparente et son lecteur d’empreintes sous l’écran.

Le Mi 8 Pro ressemble tellement au Mi 8 qu’il aurait pu simplement être une édition limitée de ce dernier. Xiaomi a préféré l’affubler du suffixe « Pro ». Soit. Commercialisé à 599 euros, le Xiaomi Mi 8 Pro est donc un concurrent direct du OnePlus 6T. Le smartphone de OnePlus, très réussi, bénéficie en plus d’une belle côte de popularité. Le Mi 8 Pro a-t-il les épaules assez larges pour supporter la comparaison ? Réponse dans notre test complet.

Prix et date de sortie

Le Xiaomi Mi 8 Pro est disponible depuis le 10 novembre 2018 au prix de 599 euros. Vous pouvez le commander en ligne ou vous rendre dans la boutique Mi Store au Forum des Halles à Paris.

test xiaomi mi 8 pro review

Au lancement, seule la version transparente avec 8GB de RAM et 128 Go est disponible. A ce tarif, le Xiaomi Mi 8 Pro est positionné comme un rival direct du OnePlus 6T.

Fiche technique

test xiaomi mi 8 pro fiche technique
 Fiche technique du Xiaomi Mi 8 Pro
Prix599 euros
Dimensions154,9x74,8x7,6mm
Poids174 g
Ecran6,21"
Définition2248 x 1080 pixels 18:9
PhotoArrière : double capteur 12 f/1,8 et 12 MP f/2,4 (zoom 2x)
Avant : 20MP
OSAndroid 8.1 Oreo + MIUI 9.6.3.0
Mémoire interne128 Go
MicroSDNon
Connectivité4G, Bluetooth 5.0
NFCOui
SoCSnapdragon 845
RAM8GB
Capteur d'empreintes / reconnaissance facialeOui / Oui (pas encore dispo en France)
Résistance à l'eauNon
Batterie3000 mAh
Port de chargeUSB Type-C
Recharge rapideOui
Recharge Qi sans filNon
ColorisTransparent

Un design transparent façon Game Boy

Le Xiaomi Mi 8 Pro aurait pu être une édition limitée du Mi 8 : même format (154,9×74,8×7,6mm), mêmes lignes, même écran de 6,21 pouces, même menton (8mm), même encoche imposante (3,9cm alors qu’il n’y a pas de technologie de reconnaissance 3D).

test xiaomi mi 8 pro ecran

Quelques petits détails différencient cependant le Mi 8 Pro. Le bouton on/off sur la tranche droite (en dessous des touches de volume) n’est plus noir mais rouge, tout comme le port USB-C, entouré de deux sorties audio, situé sur la bordure inférieure. Le slot double SIM placé sur la bordure droite ne peut pas accueillir de carte microSD. Le port jack 3.5mm est aux abonnés absents mais Xiaomi fournit un adaptateur jack/USB-C.

test xiaomi mi 8 pro review design

Il faut que le Xiaomi Mi 8 Pro nous tourne le dos pour distinguer sa robe transparente très séduisante. Elle n’est pas sans rappeler (pour ceux qui ont connu) la Game Boy transparente ayant bercé tout une génération. Ne vous méprenez pas, les composants visibles sous la coque ne sont pas les réels. Xiaomi a intégré une plaque de plastique laissant croire qu’il s’agit des entrailles du smartphone. Même si c’est factice, l’effet « wahou » est garanti.

test xiaomi mi 8 pro review prise en main
test xiaomi mi 8 pro design transparent

Le double capteur photo est toujours placé dans le coin supérieur gauche à la verticale. Les deux objectifs sont entourés de cercles rouges très fins. Ils témoignent de la qualité des finitions du Mi 8 Pro.

Le design est clairement le principal point fort du Xiaomi Mi 8 Pro. La coque transparente est magnifique (même si elle marque légèrement les traces de doigts). Les courbes arrondies favorisent une excellente prise en main. Et le niveau des finitions est digne des plus grands. Bravo !

test xiaomi mi 8 pro date sortie

Le même écran que le Mi 8

L’écran du Xiaomi Mi 8 Pro est exactement le même que celui du Mi 8. Il s’agit d’une dalle AMOLED de 6,21 pouces au format 19:9 avec une définition Full HD+ (2248×1080 pixels). L’écran est de qualité avec des couleurs vives sans être criardes et surtout une excellente luminosité.

test xiaomi mi 8 pro ecran prise en main

On peut lui reprocher une tendance à tirer vers le bleu mais Xiaomi propose dans les paramètres de personnaliser le contraste via trois modes : contraste automatique, augmenter le contraste ou par défaut. Ce dernier est le plus équilibré des trois. Il est aussi possible de personnaliser la température des couleurs.

Le Xiaomi Mi 8 Pro n’est pas doté du meilleur écran du marché mais il est tout de même bien équipé et n’a rien à envier à certains smartphones très haut de gamme commercialisés à des prix bien plus élevés.

Des performances haut de gamme

Comme la plupart des constructeurs de smartphones haut de gamme, Xiaomi a équipé son Mi 8 Pro du processeur Snapdragon 845. Le modèle existe en version 6 ou 8GB de RAM. En France, seule la version 8GB est proposée. Elle est accompagnée de 128 Go de mémoire interne. On retrouve le même combo sous le capot du OnePlus 6T et du Xiaomi Mi 8.

test xiaomi mi 8 pro performances

Sans surprise, les performances du Xiaomi Mi 8 Pro sont excellentes. Les résultats des benchmarks le classent parmi les smartphones les plus puissants du marché. Le OnePlus 6T fait légèrement mieux, tout comme l’iPhone XS ou le Huawei Mate 20 Pro qui disposent tous deux de puces de dernière génération gravées en 7nm.

A l’usage, le Mi 8 Pro est très réactif. Il exécute parfaitement toutes les tâches qui lui sont confiées. Il bascule d’une application à l’autre sans sourciller, même si les applis sont gourmandes. Le multitâche n’est pas un problème pour lui (woh woh !).

test xiaomi mi 8 pro benchmarks

Le Xiaomi Mi 8 Pro ravira également les joueurs. Nous avons testé le smartphone sur des jeux gourmands comme Asphalt 9 ou PUBG Mobile. Avec des graphismes réglés à leur maximum, le Mi 8 Pro assure. Nous n’avons noté aucun ralentissement ni baisse de frame notable. Le Xiaomi Mi 8 Pro est un smartphone fiable qui ravira les utilisateurs les plus exigeants.

Une interface à peaufiner

Le Xiaomi Mi 8 Pro est propulsé par Android 8.1 Oreo (patch de sécurité d’août 2018) et MIUI 9.6.3.0. Première déception, Android 9.0 Pie est absent. On déplore également l’absence de reconnaissance faciale. En réalité, il est possible d’utiliser cette fonctionnalité avec le Mi 8 Pro, à condition de configurer le smartphone comme étant utilisé à Hong-Kong. Super ! C’est d’autant plus frustrant que la reconnaissance faciale est particulièrement rapide, même si elle est peu sécurisée (il ne s’agit pas d’un système 3D comme Face ID).

test xiaomi mi 8 pro interface

Pour déverrouiller le Xiaomi Mi 8 Pro, il faudra donc passer par le lecteur d’empreintes sous l’écran, principale nouveauté par rapport au Mi 8. En réalité il est situé sous le verre de l’écran. Comme sur le OnePlus 6T, la configuration est assez longue. En revanche, la reconnaissance semble plus efficace. Nous avons eu moins de loupés avec le Mi 8 Pro qu’avec le OnePlus 6T. Reste que cette technologie est toujours moins rapide que les lecteurs d’empreintes classiques.

Globalement, l’interface du Mi 8 Pro souffre des mêmes défauts que tous les autres modèles de la marque. Le système de notifications de MIUI est toujours aussi mal conçu lorsqu’une encoche est présente. C’est bien simple, nous n’avons aucune information dans la barre de notifications.

test xiaomi mi 8 pro review interface

Autre énorme déception : le Mi 8 Pro n’est compatible qu’avec le niveau L3 du système de DRM Widevine. Pour faire simple, il est impossible de visionner des vidéos HD sur certains services de SVOD, notamment Netflix, Amazon Prime Vidéo, myCanal ou Molotov. Gné !

A peine une journée d’autonomie

Le Xiaomi Mi 8 Pro est moins gâté que la version classique. Il intègre une batterie de 3000 mAh, contre 3400 mAh pour le Mi 8. Sans surprise l’autonomie est moins bonne. Le Xiaomi Mi 8 Pro figure même parmi les smartphones les moins endurants du marché. Pour un usage standard vous pouvez espérer tenir une journée complète de 7h à 22h environ. Mais si vous faites partie, comme nous, des utilisateurs intensifs, vous devrez passer par la case recharge aux alentours de 17h/18h. On est donc loin des performances de son rival, le OnePlus 6T, faisant figure de marathonien.

test xiaomi mi 8 pro autonomie

Heureusement le Xiaomi Mi 8 Pro est compatible Quick Charge 4.0 et peut donc recharger la batterie très rapidement : comptez environ 30 minutes pour passer de 0 à 50%, de quoi tenir une demie journée. Pour une recharge complète, comptez 1h15 environ. Nous précisons que notre modèle de test était livré avec un chargeur anglais, nous avons donc dû le connecter à un adaptateur.

Un appareil photo convenable, des selfies au top

Le Xiaomi Mi 8 Pro est équipé d’un double capteur de 12MP (f/1,8) + 12MP (f/2,4 – zoom 2x). Globalement, la qualité photo du Xiaomi Mi 8 Pro est comparable à celle du Mi 8.

test xiaomi mi 8 pro appareil photo

Dans de bonnes conditions de luminosité, en extérieur, le Mi 8 Pro est excellent. Les clichés sont détaillés, le piqué est très bon et la gestion des couleurs et contrastes est excellente. L’IA intégrée au système n’a pas cette fâcheuse tendance à saturer les couleurs. Un très bon point.

En revanche, une chose nous chagrine : le HDR est capricieux. Lorsque l’on prend des photos avec le smartphone pointé vers le ciel, le Mi 8 Pro a tendance à concentrer toute la lumière dans le ciel et pas sur les autres éléments. Il faut s’y reprendre à plusieurs fois pour avoir un résultat optimal. Dommage.

En intérieur et en basse lumière, ce défaut est encore plus perceptible. Les sources de lumière sont exagérément saturées. Les plafonniers, lampadaires et autres sources artificielles sont vite entourées d’un halo de lumière et d’un effet de « pâtée » qui font tâche. A cette surexposition s’ajoutent du bruit et du grain en basse lumière. Les détails manquent également.

Comme la plupart des smartphones de fin 2018, le Xiaomi Mi 8 Pro intègre un mode portrait. Pour le coup, il est très réussi. Les contours sont très bien délimités même si les effets de flou sont exagérés. Le traitement logiciel est un peu agressif et rend la photo trop artificielle. C’est un reproche que l’on fait également au Google Pixel 3 XL.

Portrait

Le capteur frontal de 20MP est plus réussi que le double capteur principal. Les selfies sont détaillés avec une excellente gestion des couleurs. Les différents teints de la peau par exemple sont très précis. Par défaut, le filtre « beauté » est activé. Nous conseillons vivement de le désactiver pour obtenir des selfies plus vrais. Autrement, la peau du visage est lissée façon poupée de cire (poupée de son, talalala ta tata ta).

Selfie

Autoportrait

Le mode autoportrait est lui aussi très réussi avec des contours propres même s’il y a parfois quelques loupés. Les problèmes de surexposition sont aussi visibles sur l’arrière-plan, mais rien de méchant. Globalement, le Mi 8 Pro est un excellent selfie-phone. On se trouverait presque beau. Presque.

Les dernières infos sur le Xiaomi Mi 8 :

Notre avis sur le Xiaomi Mi 8 Pro

Le Xiaomi Mi 8 Pro est un bon smartphone à bien des égards : il est performant, il s'en tire plutôt bien en photo, son design est particulièrement séduisant, et son écran est très réussi. Hélas, quelques défauts gâchent l'expérience générale : l'autonomie est beaucoup trop faible et l'interface manque d'ergonomie. Finalement, le Mi 8 Pro est un Mi 8 transparent avec un lecteur d'empreintes sous l'écran et une moins bonne autonomie. Mais il coûte aussi plus cher. Si l'on accepte les errements du Mi 8, plus abordable, nous sommes moins tolérants avec le Mi 8 Pro proposé à 599 euros. Car à ce prix, la concurrence fait bien mieux. Le OnePlus 6T notamment est bien plus complet et surtout beaucoup plus endurant.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du OnePlus 7T Pro : une mise à jour qui coûte cher

OnePlus a dévoilé le OnePlus 7T Pro ainsi que les derniers détails sur le 7T lors d’une conférence à Londres. Nous avons eu la chance d’utiliser la version Pro plusieurs jours avant son annonce officielle. Découvrez notre test complet en avant-première.

Test du Samsung Galaxy Fold : le futur, c’est maintenant !

Dévoilé pour la première fois en février 2019, le Galaxy Fold arrive enfin sur le marché. Le premier smartphone pliable au monde est passé entre nos mains pendant quelques jours. Découvrez notre test complet du smartphone du futur !

Test OnePlus 7T : un peu plus près des étoiles

Comme chaque année, OnePlus décline son smartphone en version « T ». En 2019, le constructeur propose deux modèles (7T et 7T Pro) qui promettent de belles améliorations. Suffisamment pour aller titiller les ténors du marché ? Nous avons testé le 7T en avant-première.

Test de l’Asus ROG Phone 2 : le smartphone gaming ultime

Dévoilé en Chine à l’été 2019, le ROG Phone 2 est officiel en Europe et en France. Lancé en deux versions, nous avons pu le tester en avant-première. Découvrez nos impressions sur le dernier smartphone gaming d’Asus.

Test du Samsung Galaxy A80 : tu me vois, tu me vois plus

Le Galaxy A80 est un ovni dans la gamme Galaxy A de Samsung. Son capteur rotatif monté sur slider fait toute son originalité. Mais il dispose d’autres atouts. Nous l’avons testé pendant plusieurs jours. Découvrez notre verdict.

Test du Black Shark 2 : le smartphone gaming presque irréprochable

Avec son Black Shark 2, Black Shark souhaite titiller Asus et Razer, les références du marché des smartphones gaming. Bourré de technologie, il a l’avantage d’être plus abordable que ses concurrents. Mais est-il plus intéressant ? Réponse dans notre test complet.

OnePlus 7 Pro : notre avis après un mois de test

En 2019, OnePlus souhaite rivaliser avec les meilleurs du marché grâce au OnePlus 7 Pro. Nous l’avons testé au quotidien pendant plus d’un mois. Découvrez toutes nos impressions.

Test du Honor 20 : du neuf avec du View

Honor a dévoilé sa nouvelle gamme Honor 20. Nous avons utilisé en avant-première le plus abordable des deux modèles présentés. Découvrez notre test complet du Honor 20.

Test de l’Oppo Reno : comme un requin dans l’eau

Avec le Reno, Oppo s’attaque au milieu de gamme. Ecran OLED sans encoche, design réussi et performances correctes : le Reno d’Oppo serait-il le modèle parfait ? Réponse dans notre test !

Test du Sony Xperia 1 : un cinéma dans votre poche

Avec le Xperia 1, Sony propose une expérience multimédia unique sur le marché. Grâce à un écran au format 21:9 (le même qu’au cinéma) il souhaite rester au plus près des créateurs de vidéos. Nous l’avons testé pendant plusieurs jours et il a plus d’un atout dans son sac.

Test du Realme 3 Pro : la nouvelle référence des smartphones à 200 euros

Realme débarque en France avec un premier modèle baptisé Realme 3 Pro. La nouvelle marque chinoise attaque le marché par le bas avec un modèle à 199 euros. Comme ses concurrents, le constructeur mise sur un excellent rapport qualité-prix. Nous avons testé le Realme 3 Pro pendant quelques jours. Découvrez nos impressions.