Test Xiaomi balai aspirateur Jimmy JV51 : la réponse à Dyson

test xiaomi jimmy jv51

Maj. le 12 novembre 2018 à 8 h 45 min

L’heure du test a sonné pour le Xiaomi Jimmy JV51. Cette fois nous avons affaire pour la première fois à un balai aspirateur. Nous avons là un concurrent direct des appareils ménagers Dyson pour un prix plus accessible. Alors que vaut cet appareil et arrive-t-il à la cheville de son concurrent anglais ? Réponse ci-dessous dans notre test.

test xiaomi jimmy jv51

Le Jimmy JV51 est un balai aspirateur sans fil complet grâce à ses nombreux accessoires. Sa batterie amovible et longue durée est clairement un point fort de l’appareil. Mais qu’a-t-il d’autres à nous offrir ? C’est ce que nous allons voir plus en détail immédiatement.

Fiche technique

 Fiche technique Xiaomi Jimmy JV51
ColorisGris/Rouge
Dimensions60,00 x 22,00 x 23,00 cm
Poids2,9 kg
Réservoir poussièreCapacité de 0,5 L
Réservoir d'eauNon
Puissance400 W
ConnectivitéNon
Puissance d'aspiration115W
Batterie2500 mAh / 54Wh
Autonomie45 minutes environ
Port de chargePropriétaire
Recharge rapideNon
Recharge Qi sans filNon

La puissance d’aspiration effective est de 115W, il est équipé d’un moteur numérique tournant à 100000 tr/min et dispose d’un mode turbo. Son élément principal, l’unité d’aspiration, pèse 1,46 kg, ce qui rend l’appareil facilement transportable. La capacité du compartiment à poussière est de 0,5L. Concernant le bruit, 75 dB sont annoncés par le fabricant, c’est bruyant, mais ça reste normal pour ce type d’équipement. L’autonomie est confiée à une batterie de 2500 mAh soit environ 45 minutes et il faudra compter 5h de recharge.

Pour comparer quelques éléments avec le Dyson Digital Slim dont nous disposons, la capacité du bac est de 0,4L, l’autonomie est d’environ 20 minutes en mode normal, le niveau sonore est de 78 dB et le temps de charge de 3h30. Globalement, le bac est plus grand et l’autonomie meilleure sur le Jimmy, le bruit est similaire et le temps de charge est moindre sur le Dyson.

Dans la boîte

test xiaomi jimmy jv51

L’aspirateur Jimmy JV51 est très complet et livré avec pas mal d’accessoires. En plus de l’unité d’aspiration, on y trouve un tuyau métallique d’aspiration, une brosse à cheveux, une brosse de sol, une brosse anti-acariens, une ventouse plate, une batterie, un adaptateur, un support mural et un manuel d’utilisation uniquement en chinois.

Design

L’aspirateur de Xiaomi a un look plutôt original tout de gris et rouge vêtu. Il ne passe pas inaperçu, mais cela ne déplaît pas au contraire. L’élément principal qui est donc l’unité d’aspiration est composé du moteur, du filtre, de la batterie amovible et du bac à poussières. Le bouton On/Off est situé à l’intérieur de la poignée et est donc facilement accessible. L’appareil a deux vitesses d’aspiration, un mode normal et un mode turbo, gérable via le bouton I/II situé juste au-dessous de la poignée.

test xiaomi jimmy jv51

Cet appareil vient concurrencer les balais aspirateurs de la célèbre marque anglaise, Dyson. En effet, la structure et le design sont relativement similaires. Nous verrons tout au long de ce test si Xiaomi arrive à la hauteur de Dyson.

test xiaomi jimmy jv51

test xiaomi jimmy jv51

Installation

Après le déballage, le balai aspirateur a juste besoin d’être chargé et assemblé pour fonctionner. L’appareil est constitué de trois parties, l’élément principal qui est l’unité d’aspiration, le tuyau qui n’est pas obligatoire et les brosses qui sont au nombre de 4. Vous l’assemblez comme bon vous semble en fonction de votre besoin. Il y a également un support mural pour le fixer au mur comme cela il sera toujours rangé à sa place. Pour fonctionner, l’appareil n’est pas bien compliqué à utiliser. Il y a seulement deux boutons : un bouton on/off et un bouton I/II pour le mode turbo. Rien de bien compliqué donc !

test xiaomi jimmy jv51

Il est bon de noter que sur le Jimmy JV51, la batterie est amovible et donc en cas de soucis il sera plus facile de la changer, faut-il encore pouvoir l’acheter. Même pour la recharge cela peut être pratique pour charger la batterie près d’une prise loin de l’endroit où se situe l’aspirateur. Car contrairement à notre Dyson, il n’est pas prévu de pouvoir faire passer le câble du chargeur par l’arrière du support mural.

test xiaomi jimmy jv51

test xiaomi jimmy jv51

test xiaomi jimmy jv51

Nettoyage : aspirateur

Aspire-t-il bien ? Telle est la question ! C’est le premier aspirateur de ce type que nous testons et contrairement aux robots aspirateurs, il faudra bien entendu être présent. Cela contraste avec le Xiaomi Roborock S50 précédemment testé. Le Jimmy JV51 est facilement manipulable et il tient bien en main. On note néanmoins que son poids est légèrement plus élevé et qu’il est plus difficile de le manier dans tous les sens contrairement à notre Dyson. Petit point positif, après avoir appuyé sur le bouton On, le balai aspirateur reste allumé jusqu’à ce qu’on l’éteigne via le bouton Off. Cela n’est pas le cas de notre Dyson par exemple puisqu’on doit toujours rester appuyé sur le bouton sinon il s’éteint.

test xiaomi jimmy jv51

L’aspiration est correcte sur des sols durs. Sur les tapis c’est plus compliqué, il ne faudra pas compter sur un nettoyage en profondeur, et ce même en mode turbo. Ce mode servira à donner plus de vitesse et de puissance à l’appareil. Néanmoins, la petite brosse fournie pourra être d’une plus grande aide en cas de grosses saletés incrustées. Le tuyau d’aspiration fourni sera très pratique pour atteindre des endroits hauts et difficilement atteignables, les toiles d’araignées dans le coin du plafond ne seront plus qu’un mauvais souvenir. Les diverses brosses serviront à nettoyer les recoins, les plis du canapé ou encore l’intérieur de la voiture. C’est donc un produit très pratique pour toutes ces choses, plus besoin de s'embêter avec le long fil des aspirateurs classiques.

test xiaomi jimmy jv51

Le bac à poussières de 0,5L est suffisant et n’a pas besoin d’être vidé après chaque utilisation, sauf en cas de gros nettoyage bien évidemment ! Il s’ouvre facilement à l’aide d’un petit crochet, ce côté-là est bien plus pratique que sur notre Dyson. L’ensemble des brosses ainsi que les filtres sont amovibles pour permettre un nettoyage complet facile. Tout est très facilement démontable, aucune notice nécessaire pour cela tellement c’est un jeu d’enfants.

Autonomie

test xiaomi jimmy jv51

La batterie est d’une capacité de 2500 mAh, ce qui lui confie une autonomie de 45 minutes environ. Une charge complète permettrait de nettoyer une surface jusqu’à 350 m². La batterie est amovible et le connecteur de charge est situé sur le côté. On peut donc facilement la retirer de l’unité d’aspiration pour la charger à l’aide de l’adaptateur. À noter qu’il faudra vous munir d’un adaptateur européen puisque c’est une prise chinoise. À côté du port se trouve une petite LED qui indiquera le niveau de la batterie, elle sera soit verte si elle est chargée ou rouge si elle est déchargée.

Prix et disponibilité

Au moment où ces lignes sont écrites, il faut compter environ 170 euros en import pour pouvoir se procurer le Xiaomi Jimmy JV51. C’est un tarif contenu pour ce balai aspirateur sans fil qui vient directement concurrencer les Dyson.

Conclusion

Le Xiaomi Jimmy JV51 est un balai aspirateur sans fil complet fourni avec de nombreux accessoires pour un prix plutôt accessible. C’est une bonne alternative aux modèles plus chers de marques connues comme Dyson par exemple. Il fait bien son boulot, néanmoins si vous êtes un adepte des tapis ou moquettes, il faudra peut-être envisager une autre solution, car il aura du mal à éliminer toutes les saletés en profondeur, et ce même avec l’aide du mode turbo. Ici avec que du carrelage, du parquet et seulement un ou deux tapis, il fait très bien l’affaire.

test xiaomi jimmy jv51

Il a l’avantage d’avoir une bonne prise en main, malgré un poids un peu élevé. Beaucoup d’accessoires sont fournis pour convenir à toute utilisation. Sa batterie amovible et son autonomie sont clairement un point fort du produit, cependant il ne faudra pas être pressé pour le réutiliser après utilisation complète, car il faut compter 5 heures de recharge. Dans tous les cas, il y a du bon et du moins bon dans le Jimmy JV51, mais cet appareil offre un rapport qualité-prix tout à fait convenable. Nous conseillons tout à fait ce produit pour les bourses plus modestes qui ne peuvent pas ou ne veulent pas dépenser autant que pour un Dyson.

NOTRE AVIS SUR LE XIAOMI JIMMY JV51

Le balai aspirateur Xiaomi Jimmy JV51 est un appareil complet au rapport qualité-prix indéniable comme nous a habitué la marque. Sa facilité d'utilisation et ses nombreux accessoires sont les premières impressions du produit. Sa batterie amovible et surtout sa bonne autonomie sont un gros point fort de l'appareil. Néanmoins, son chargement est relativement long. Quoi qu'il en soit, nous conseillons tout à fait ce produit aux personnes recherchant un balai aspirateur complet à un prix plus accessible.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du Xperia 10 Plus : quand Sony fait son cinéma

En 2019, Sony a choisi de se démarquer. Le japonais lance trois nouveaux smartphones équipés d’un écran 21:9, le format utilisé au cinéma. Nous avons testé le Xperia 10 Plus, son modèle milieu de gamme. Découvrez nos impressions.

Test du Galaxy S10 de Samsung : for me, formidable

Pour les 10 ans de la gamme Galaxy, Samsung a lancé quatre smartphone : le Galaxy Fold, son modèle pliable, le Galaxy S10en, le S10 et le S10 Plus. Nous avons testé le Galaxy S10 pendant plusieurs jours, découvrez toutes nos impressions.

Test Xiaomi Redmi Note 7 : du haut niveau pour 200euros

Quelques jours après le MWC de Barcelone et l’annonce du Xiaomi Mi 9, le constructeur chinois a remis le couvert. Avec le Redmi Note 7, la marque s’attaque au marché d’entrée de gamme. Commercialisé à 199 euros, le dernier né…

Test du Xiaomi Mi 9 : corps d’athlète, cerveau de génie

Dévoilé en Chine puis annoncé pour l’Europe à Barcelone, le Xiaomi Mi 9 est le premier smartphone équipé du processeur Snapdragon 855. Mais sa puissance est-elle son seul atout ? Nous l’avons testé pendant plusieurs jours. Voici notre verdict.

Test de la Shadow Ghost : faut-il craquer pour le PC du futur ?

Annoncée le 27 février 2019, la Shadow Ghost fait figure de PC du futur. Elle permet d’accéder au service Shadow, un PC dans le cloud. Nous avons pu tester la Ghost pendant plusieurs semaines. Faut-il craquer pour cette box avant-gardiste ? Découvrez notre test complet.

Test du Meizu 16th : le retour inattendu !

Pour fêter son retour en France, Meizu lance le Meizu 16th. Derrière ce nom se cache un condensé de technologie pour un prix abordable. Découvrez notre test complet du Meizu 16th.

Test du Nokia 8.1 : le petit prince du milieu de gamme

Après une année 2018 réussie, Nokia attaque 2019 avec un Nokia 8.1 prometteur. Annoncé comme la référence photo de la marque, ce nouveau modèle a bien d’autres atouts dans son jeu. Nous avons eu l’occasion de l’utiliser pendant quelques jours. Découvrez notre test complet !

Test du Honor View 20 : petit trou, grand smartphone !

Honor a lancé le 22 janvier 2019 le Honor View 20. Il est l’un des premiers smartphones dotés d’un écran à trou. Mais il a bien d’autres atouts à faire valoir. Nous l’avons testé en avant-première. Voici nos impressions.

Test Dell G5 15 : le colosse aux pieds d’argile

Les Dell G5 15 viennent prendre le relais des Inspiron 7000 15 sur la gamme gaming du constructeur américain. Plus abordables que les Alienware, ils permettent de faire tourner des jeux récents dans de bonnes conditions sans avoir à se…