Test Xbox One X : la meilleure console du monde, tout simplement !

test xbox one x

Maj. le 8 novembre 2018 à 13 h 58 min

Avec la Xbox One X, Microsoft relance la guerre des consoles pour la fin d’année 2017. La promesse de l’américain : offrir la meilleure expérience de jeu vidéo dans votre salon grâce à la 4K native et à une puissance inégalée. De quoi placer la PS4 Pro au second plan ? Nous avons utilisé la Xbox One X pendant une dizaine de jours. Voici notre test complet !

test xbox one x

2017 est une année très riche sur le marché des consoles de salon. Pas moins de trois nouveaux produits sont disponibles cette année. D’abord la PS4 Pro (lancée fin 2016), une évolution de la plébiscitée PS4 : meilleurs graphismes, plus de puissance et toujours le large catalogue de jeux. Nintendo est également entré dans la danse début 2017 avec sa Nintendo Switch. Pas de course à la puissance pour le nippon. Nintendo incarne mieux que personne le côté ludique du jeu vidéoludique. La Switch est à la fois console portable et de salon. Un concept qui a séduit. C’est le meilleur lancement de l’histoire de la marque grâce notamment à des licences fortes comme Zelda, Mario Kart ou encore Mario Odyssée.

Seul Microsoft n’avait pas vraiment fait évoluer sa console de salon, la Xbox One (et sa déclinaison One S). Pourtant, un changement était nécessaire, la Xbox se faisant littéralement écraser par le rouleau compresseur PS4. Pendant des mois les rumeurs laissaient entendre que la firme de Redmond prenait son temps pour lancer la console la plus puissante jamais créée. Son nom de code : Xbox Scorpio. Fin 2017, Microsoft a mis fin au suspens en dévoilant la Xbox One X. Les rumeurs disaient vrai. L’américain a bien misé sur la puissance. Le but final : offrir la possibilité aux joueurs de faire tourner les jeux en « vraie 4K », avec des graphismes époustouflants et sans ralentissements.

Nous avons testé la Xbox One X pendant plusieurs jours. Est-elle vraiment si puissante ? Le catalogue de jeux est-il suffisamment fourni ? A 500 euros, son prix est-il justifié ? Faut-il craquer pour les fêtes de fin d’année ? Surtout, la Xbox One X va-t-elle enfin permettre à Microsoft d’arrêter la machine infernale Sony ? Toutes les réponses dans notre test !

Design et connectique

Dès l’ouverture de la boîte, la Xbox One X séduit. Avec Microsoft, on s’attend toujours à découvrir de grosses consoles. Souvenez-vous de la toute première Xbox et de son gabarit hors norme à l’époque. En ouvrant la boîte de la console la plus puissante du monde, nous nous attendions donc à découvrir un mastodonte. Surprise, la Xbox One X est compacte. Elle est plus compacte qu’une PS4 (normale pas Pro). Elle se paie même le luxe d’être moins haute que la Xbox One S. En revanche, elle est lourde. Elle pèse pratiquement 4 kg (3,81 kg exactement). En soi ce n’est pas important puisqu’elle ne bougera pas. Soyez juste certains de la poser sur un meuble costaud, on ne sait jamais.

test xbox one x design

Le design général est sobre, minimaliste mais néanmoins sexy. Les arêtes sont saillantes et lui confèrent un look agressif. La Xbox One X se fond facilement dans la décoration du salon. C’est un bel objet. On aime particulièrement les grilles de petits trous sur les côtés qui font office de sorties d’air.

En façade une ligne de démarcation coupe la tranche en deux. C’est cet emplacement qu’a choisi Microsoft pour place le lecteur Blu-ray 4K qui accueillera jeux et autres films et séries. Juste en dessous se trouve le minuscule bouton d’éjection hérité de la Xbox One S. Toujours en façade, sur la droite, Microsoft a logé le bouton on/off toujours aussi élégant. Le rétroéclairage blanc et le fait qu’il soit mécanique nous plait particulièrement. En dessous sont intégrés le bouton d’appairage des manettes et la prise USB 3.0.

test xbox one x connectique

La firme de Redmond a logiquement choisi de loger toutes les connectiques à l’arrière de la console. Et il y a du beau monde. On trouve le logement pour connecter le câble d’alimentation, 2 prises HDMI (1 sortie HDMI 2.0b et 1 entrée HDMI pour connecter votre box TV), 2 prises USB 3.0, une sortie IR Blaster, 1 sortie audio optique S/PDIF et un port ethernet.

Puissante et silencieuse

Sous le capot, la Xbox One X dévoile tout son potentiel. Le système est basé sur une APU d’AMD. L’AP quoi ? L’APU est une puce regroupant sur un même circuit le CPU (pour les calculs) et le GPU (pour les graphismes). Micrososft n’a pas eu d’autre choix que de conserver la même plateforme technique que sur les autres modèles afin de conserver le même écosystème.

La Xbox One X dispose d’une APU entièrement conçue sur mesure (Custom Evolved) gravée en 16nm (contre 28 pour la Xbox One). Plus précisément, les 8 coeurs du CPU sont cadencés à 2,3 GHz contre 1,75 GHz sur les Xbox One et One S. L’évolution la plus marquante est assez logiquement liée au GPU pour assurer de bonnes performances en 4K. Ainsi, on passe de 12 à 40 unités CU (unités de traitement). Ces CU sont d’ailleurs de nouvelle génération. A l’instar du CPU, la fréquence du GPU augmente également. On passe de 853 MHz pour la One et 914 MHz pour la One S à 1172 MHz pour la One X. Résultat final : la Xbox One X est ultra puissante avec une puissance de calcul multipliée par 4,5 : 6 TFLOPS contre 1,4 auparavant.

test xbox one x fiche technique

A cela viennent s’ajouter 12 Go de mémoire vive GDDR5. 3 Go permettent de faire tourner le système, les 9 autres sont dédiés aux jeux. A titre de comparaison, la PS4 Pro embarque 8 Go de mémoire vive GDDR5 avec 1 Go de DDR3 pour les « routines ». Micrososft a de son côté préféré abandonner la DDR3 pour encore plus de puissance.

Evidemment, avec un format compact et toute cette technologie de pointe, Microsoft a dû se montrer malin pour refroidir tout ça. La firme de Redmond a fait le choix d’une chambre à vapeur (Vapor Chamber) compacte. Avec toute cette puissance nous aurions pu nous attendre à une console bruyante, détrompez-vous ! La Xbox One X est la plus silencieuse des consoles de salon à l’heure actuelle. Un vrai plaisir au quotidien.

Tous ces chiffres donnent le tournis, on vous l’accorde. Pour certains c’est même certainement du chinois. Pour résumer tout ceci simplement, sur le papier la Xbox One X est bien la console de salon la plus puissante du marché, et de loin ! Mais qu’en est-il à l’usage ?

Xbox One X et 4K : des graphismes époustouflants

« Sans maîtrise, la puissance n’est rien ». Si la Xbox One X a tout ce qu’il faut pour offrir les meilleures performances, qu’en est-il concrètement pour un joueur. L’objectif premier de la Xbox One X est de proposer de jouer en 4K UHD native et en HDR pour des graphismes toujours plus impressionnants. Pari réussi ? On peut dire que oui.

Sur une TV 4K compatible, l’expérience de jeu est tout simplement époustouflante. Nous avons testé Forza Motorsports pour pouvoir exploiter pleinement les capacités de la One X. Quel bonheur pour les yeux ! De manière général, les détails sont beaucoup plus nombreux, notamment en arrière-plan. Les décors sont somptueux, et plus on se rapproche plus les détails sont nombreux.

Cette impression est confirmée sur les éléments en mouvement. Nous avons bien essayé de faire flancher la Xbox One X et effectuant des mouvements de caméra rapides, des mouvements brusques, rien n’y fait, la console se montre imperturbable. Tout est fluide, jamais une saccade, jamais d’effet de tearing (déformation de l’image). C’est du grand art.

« C’est bien beau tout ça mais je n’ai pas de TV 4K moi ». La plupart des foyers ne sont pas équipés d’écran 4K, c’est un fait. Aujourd’hui (en tout cas en France) ce sont les TV Full HD qui sont encore les plus répandues dans les foyers. Mais Microsoft n’allait pas réduire sa cible aux possesseurs de TV 4K. Ainsi, la firme de Redmond a pensé à intégrer des options graphiques. Elles permettent d’exploiter les capacités de la One X à leur maximum pour obtenir les meilleurs graphismes possibles sur les jeux. 2 modes sont particulièrement intéressants :

  • Mode « Performances » : ici la définition reste plafonnée en Full HD mais passe à 60 images par seconde, le summum. Quelques petites améliorations graphiques sont aussi de la partie mais rien de fulgurant, quelques ombres supplémentaires.
  • Mode « Graphismes » : comme son nom l’indique il est là pour vous en mettre plein la vue même si vous n’avez pas de TV 4K. La console monte la définition en 4K même si vous avez une TV Full HD. Elle génère l’image en 4K puis grâce au SuperSampling. Ce procédé consiste à conserver le niveau de détails de la 4K tout en compactant l’image en Full HD. Le résultat final est impressionnant !

La puissance est là, les graphismes aussi. Mais vous aurez remarqué que nous vous avons parlé d’un seul jeu optimisé pour la 4K. Qu’en est-il du catalogue ? Car la console n’est qu’un support, ce sont les jeux qui font tout. C’est d’ailleurs ce qui a permis à la PS4 d’écraser l’américain pendant plusieurs années.

Et les jeux alors ?

Microsoft a promis lors de l’annonce de la Xbox One X que le catalogue de jeux optimisés serait vite intéressant. Plus de 140 jeux sont censés être disponibles dès les premières semaines. Il est donc encore trop tôt pour se prononcer sur la véracité des promesses faites par l’américain. Pour le moment, de grandes licences sont disponibles parmi lesquelles l’excellent Assassin’s Creed Origins ou Forza Motorsports 7. Mais les gros titres se font encore attendre. Attendons la fin de l’année pour nous prononcer.

Pour compléter son catalogue, Microsoft offre la possibilité aux développeurs de mettre à jour leurs jeux pour qu’ils s’adaptent à la 4K et ainsi exploiter toute la puissance de la Xbox One X. Une excellente idée pour agrandir rapidement le catalogue de jeux compatibles. Pour le coup les développeurs se montrent motivés et un bon paquet reçoivent leurs mises à jour petit à petit. Ajoutons à cela la rétrocompatibilité avec la toute première Xbox et nous avons un combo gagnant. Il faudra bien sûr voir l’avancée des choses dans le temps, mais le catalogue de la Xbox One X pourrait bien être le plus fourni de l’histoire de la console.

xbox one x manette

Le gros problème de stockage

Ce tableau idyllique est malheureusement entaché d’un élément clé : le stockage. La Xbox One X intègre 1 To de stockage. Autant dire que si vous achetez la console, pensez à prendre en même temps un disque dur externe en USB 3.0. Car 1 To avec des jeux en 4K, ça ne fait pas long feu. Une dizaine de jeux suffisent à remplir la mémoire interne de la Xbox One X. Idem, les mises à jour visant à optimiser les jeux pour qu’ils soient compatibles 4K pèsent leur poids. On se retrouve vite à cours de mémoire. Un disque dur en USB 3.0 pour des lancements plus rapides et des temps de chargement plus courts fera l’affaire. Mais il faut investir dans du nouveau matériel, et c’est dommage.

Car en plus de proposer peu de mémoire, Microsoft a fait le choix d’un disque dur traditionnel. Loin de nous l’idée de demander un disque dur SSD qui aurait coûté une fortune à la firme et donc au consommateur. Mais Microsoft aurait pu proposer de la mémoire SSHD comme sur l’édition Elite de la Xbox One. Car avec ce disque dur classique, le temps de chargement des jeux est à peine plus rapide que sur la One S. Idem pour l’allumage de la console. Avec toute cette puissance, cet élément fait un peu tâche.

Un prix trop élevé ?

A 499 euros, de nombreux observateurs estiment que la Xbox One X est trop chère. Une affirmation que nous considérons comme quelque peu exagérée. D’abord parce que d’un point de vue technologique c’est un vrai petit bijou. Microsoft propose une copie très propre, avec une puissance inégalée et une qualité graphique jamais vue. N’oublions pas non plus qu’il ne s’agit pas que d’une console de jeux. La Xbox One X embarque également un lecteur Blu-Ray 4K. Regardez les prix de ces appareils en boutique. Notons enfin que la Xbox One X est également un vrai centre de contrôle multimédia avec un accès à tous les services vidéo (Netflix, OCS, Canal Play etc.) mais également audio (Spotify) et à des tonnes d’applications. Pour 499€, non la Xbox One X n’est pas trop chère.

Xbox One X : on craque ou pas ?

Faut-il craquer pour la Xbox One X ? Clairement, si vous n'avez pas de console de salon et que votre budget vous le permet, n'hésitez pas, foncez ! C'est la console la plus puissante du marché, un véritable monstre qui vous en met plein la vue. Elle offre une expérience unique grâce à des graphismes époustouflants. Si vous avez une TV 4K HDR, alors vous pouvez y aller les yeux fermés. Si comme la plupart des français vous en êtes restés au Full HD, là encore la One X reste au dessus des consoles concurrentes. Les grandes interrogations concernent les jeux. Le catalogue est en train de se constituer, mais Microsoft a fait du bon travail de préparation avec la rétrocompatibilité et les mises à jours des jeux déjà sur le marché. Néanmoins, la Xbox ne brille pas par ses exclusivités et ce sont donc les autres studios de développement qui vont sublimer la console. Mais ces jeux sortiront aussi sur les autres consoles. Pour ceux qui sont déjà équipés, la question de passer d'une Xbox One ou d'une PS4 à la Xbox One X mérite réflexion. Si vous souhaitez changer de console et que vous hésitez entre la PS4 Pro et la One X, nous vous conseillerons de vous orienter vers l'américaine. Si vous êtes passionnés, vous pouvez également franchir le pas. En revanche, si vous avez déjà une console et que vous y jouez de temps en temps, nous vous conseillons d'attendre que le prix baisse un peu et surtout que le catalogue de jeux s'étoffe.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Xbox One : PUBG et PES 2019 gratuits pour une durée limitée

Les joueurs Xbox One peuvent récupérer gratuitement PUBG et PES 2019 pour une durée limitée. La date exacte d’expiration de l’offre n’est pas encore communiquée, mieux vaut donc se dépêcher. Les deux jeux sont d’ores et déjà disponibles au téléchargement via…

Le Xbox Game Pass débarque sur PC, annonce Microsoft

Le Xbox Game Pass débarque sur PC, a annoncé Microsoft lors de la présentation de ses derniers résultats financiers. Le service d’abonnement comparé au Netflix du jeu vidéo permet d’accéder à un catalogue d’une centaine de jeux, et était auparavant…