Test de la Galaxy Tab S6 : une tablette Android très convaincante

Galaxy Tab S6

Maj. le 10 avril 2020 à 18 h 11 min

Sur un marché des tablettes dominé de la tête et des épaules par l’iPad Apple, Samsung tente encore de faire son trou tandis que la concurrence déserte petit à petit ce secteur. Avec la Galaxy Tab S6, le coréen fait le choix d’investir le segment Premium en espérant grignoter significativement les ventes de l’iPad Pro. Sur le papier, il dispose pour cela de quelques atouts pour le moins intéressants. Mais est-ce véritablement suffisant ?

Galaxy Tab S6

Prix et disponibilité

La Samsung Galaxy Tab S6 est disponible en France depuis septembre dernier. Elle est déclinée en deux modèles – avec ou sans 4G – équipés de 8 Go RAM/256 Go stockage, disponible aux prix respectifs de 879 € et 799 €. Bien qu’elle soit absente du site de Samsung France, la version Wifi seule peut être trouvée à 699 € équipée de 6 Go RAM/128 Go stockage. Samsung la propose en deux teintes (Gris Titane et Bleu Lagon). L’ajout du Book Cover Keyboard fera grimper la note de 179 €. Heureusement. On peut le trouver moins cher sur le Net au fil des promotions.

Fiche technique

 Fiche technique de la Galaxy Tab S6
Dimensions244,5 x 159,5 x 5,7 mm
Poids420 grammes
Ecran10,5 pouces Super AMOLED, ratio de 16:10
Définition2560 x 1600 pixels
PhotoCapteur avant : 8 MP / Capteur arrière : 13 MP + 5 MP
OSAndroid 9 Pie
Mémoire interne128 Go, 256 Go
MicroSDoui jusqu'à 1 To
Connectivité802.11a/b/g/n/ac, 3G, 4G, bluetooth, WiFi.
NFCnon
SoCQualcomm Snadragon 855
RAM6/8Go
Capteur d'empreintes / reconnaissance facialeoui et oui
Résistance à l'eaunon
Batterie7040 mAh
Port de chargeUSB-C
Recharge rapideoui
Recharge Qi sans filnon
ColorisGris Titane ou Bleu Lagon
Prixde 699 à 879 €

Design & ergonomie : tiens, un stylet !

La Tab S6 reprend l’essentiel du design extérieur de la Tab S5e sortie en début d’année et milieu de gamme du millésime 2019. On ne s’en plaindra pas vraiment tant ce modèle nous semblait séduisant. L’arrière et les flancs se parent d’un aluminium anodisé du plus bel effet. La face avant, recouverte de verre Gorilla de Corning, ne laisse paraître aucune touche. Celles-ci prennent place sur le flanc droit (contrôle du volume et mise sous tension), comme le tiroir où l’on glissera au besoin une carte au format micro SD.

Pas de prise jack audio, mais un unique port USB-C servant à charger la batterie et à la connexion à un ordinateur ou d’un périphérique. Notons aussi la présence sur le flanc gauche d’un connecteur aimanté destiné à l’utilisation d’un clavier.

Galaxy Tab S6

La Tab S6 est accompagnée d’un stylet – pardon, un S-Pen – aux dimensions généreuses. Contrairement à celui du Note 10 que nous avions aussi testé, il ne dispose pas d’un logement spécifique, mais se fixe à l’arrière de la machine grâce à des aimants. Enfin… se fixe : pas vraiment puisqu’une pichenette le fera invariablement tomber.

Même si elle n’est pas parfaite, cette fixation a le mérite d’exister, ce qui n’était pas le cas pour les modèles précédents. Le stylet dispose d’une batterie qui se recharge par induction lorsqu’il est positionné à l’arrière de la tablette. On regrette tout de même l’emplacement un peu étrange réservé au S-Pen. Il devient toutefois pertinent lorsqu’on équipe la tablette d’une protection Book Cover ou Book Cover Keyboard. Celles-ci sont équipées d’un rabat faisant office de plumier afin de maintenir le stylet en place.

Galaxy Tab S6

L’écran camoufle un lecteur d’empreintes servant à l’identification ainsi qu’au déverrouillage de l’appareil. Celui-ci repose sur une technologie optique, réputée moins performante que son pendant ultrasonique (utilisé sur les Galaxy S et Note). Durant nos tests, nous n’avons pas eu à nous plaindre d’un éventuel manque de réactivité ou de fiabilité.

Signalons aussi la présence de deux modules photo-vidéo : l’un frontal monocaméra et l’autre dorsal (composé de deux couples capteurs + objectifs). Enfin, quatre zones trouées (deux sur le flanc inférieur, deux sur le supérieur) sont destinées à laisser sortir le son produit par les haut-parleurs internes. Malgré sa finesse appréciable, la Tab S6 n’inspire pas de crainte quant à sa solidité. On apprécie également l’excellent niveau de finition de l’objet. Bref, un sans-faute… ou presque, si l’on tient rigueur à Samsung de l’absence du jack audio.

Galaxy Tab S6

Écran : une dalle de rêve

La Tab S6 embarque une dalle Super AMOLED de 10,5’’ occupant un peu plus de 82 % de la face avant. Elle affiche 1600 x 2560 pixels (format 16:10, 287 ppp). Comme souvent chez Samsung, elle est quasiment irréprochable. Tout juste regrettera-t-on que la colorimétrie soit un peu trop boostée afin de rendre l’image plus flatteuse à l’œil. Qu’importe : on peut sans difficulté la corriger dans les réglages. OLED oblige, les noirs sont véritablement noirs et la rémanence inexistante. L’écran reste raisonnablement lisible en plein soleil : nous avons par exemple pu l’utiliser afin de piloter un drone lors d’une après-midi ensoleillée sans déclencher de crash aérien.

Un mot sur les bordures noires entourant l’écran. Elles sont assez étroites, mais loin d’être inexistantes. Cela ne nous pose pas de problème particulier et nous dirions même qu’il s’agit d’un avantage sur une tablette de cette taille.

Galaxy Tab S6

Audio : du bon son, mais pas excellent

Souvent, l’audio interne n’est pas la partie la plus soignée des tablettes. Ce n’est pas le cas ici puisque Samsung a logé quatre haut-parleurs qui produisent un son de bonne qualité compte-tenu de l’épaisseur de la tablette. Les bas médiums et les aigus sont bien retranscrits sans toutefois empêcher les basses de s’exprimer. Bien sûr, elles ne sont pas aussi profondes qu’on pourrait le souhaiter, mais le résultat est très satisfaisant dès qu’il s’agit de regarder une vidéo ou un film. L’écoute musicale reste possible (et souvent agréable), mais le manque de profondeur précédemment mentionné pourra frustrer les audiophiles.

On l’a souligné lors de la présentation du design, la Tab S6 ne dispose pas de jack audio. Ce n’est guère étonnant, la faible épaisseur de l’engin (5,7 mm) semblant rendre problématique l’intégration de l’antique prise audio. On devra donc passer au choix par un adaptateur USB-C ou par la connexion Bluetooth.

Galaxy Tab S6

Logiciel : One (and only) UI

La Tab S6 embarque de base Android 9 et la surcouche maison OneUI. Samsung n’a pas réinventé l’eau chaude pour la Tab S6. En matière de gestion du stylet, on retrouve exactement les mêmes outils et applications que sur le Galaxy Note 10/10+. Et pour tout dire, on ne s’en plaindra pas tant celles-ci sont pertinentes. Samsung concocte depuis quelques mois une version 2.0 de OneUI qui accompagnera le déploiement d’Android 10. Quand ? Bientôt, répond le constructeur sans toutefois s’avancer sur une date précise.

Samsung Galaxy Tab S6 multifenetre android
La Galaxy Tab S6 en multi fenêtre classique.

Comparativement au Galaxy Note 10/10+, la prise de note et le dessin sont ici nettement facilités par la taille de l’écran. Le S-Pen, nettement plus volumineux, bénéficie lui aussi d’une meilleure prise en main. Comme celui des Galaxy Note, il embarque une connexion Bluetooth, un accéléromètre et un gyroscope. Il peut donc détecter les mouvements faits par l’utilisateur lorsqu’il l’a en main, même lorsqu’il n’y a pas de contact avec l’écran. Est-ce vraiment utile ? Bonne question, à laquelle chacun répondra en fonction de son utilisation.

Lors de nos tests, nous avons apprécié la grande réactivité de l’interface OneUI ainsi que sa fluidité. Plus que jamais, OneUI reste à notre sens l’un des vrais différenciateurs de Samsung par rapport à la concurrence. Après de nombreuses années de tâtonnements, le coréen a enfin réussi à proposer une surcouche élégante, utile et performante. Chapeau l’artiste.

Samsung Galaxy Tab S6 multifenetre DeX
Toujours en multi fenêtre, mais à l’aide de DeX cette fois.

Autre sujet de satisfaction, la présence de DeX, interface transformant la tablette ne véritable ordinateur personnel. Pour en tirer le meilleur, il faudra lui adjoindre un clavier et une souris. En cela, le Book Cover Keyboard (vendu à un prix scandaleusement élevé) fera parfaitement l’affaire, celui-ci étant équipé d’un trackpad. On pourra lui préférer un clavier et une souris Bluetooth, nettement moins onéreux et tout aussi efficaces. Enfin, on complétera éventuellement le tout par un câble vidéo (USB-C vers HDMI, par exemple) afin d’y connecter une télé ou un moniteur externe si l’on se sent à l’étroit sur l’écran de la Tab S6.

En exploitant intelligemment les applications Android, DeX peut se substituer dans de nombreux cas à un ordinateur portable. Nous avons emporté la tablette à la place de notre notebook habituel en déplacement afin de tenter l’expérience. Si l’on excepte la petite taille des touches et un placement parfait étrange, nous n’avons jamais regretté notre ordinateur portable tant pour la prise de notes, l’écriture d’e-mails, la rédaction d’articles ou les activités multimédias habituelles (audio et surtout streaming vidéo). La version de DeX embarqué sur la tablette est sans aucun doute possible la plus aboutie du moment.

Performances : excellentes, tout simplement

La Tab S6 embarque le désormais traditionnel SnapDragon 855, épaulé par 8 Go de mémoire vive. L’affichage est géré par le non moins classique Adreno 640 tandis que le stockage interne atteint 256 Go de mémoire vive sur notre exemplaire de test. On pourra au besoin l’étendre par l’adjonction d’une carte au format micro SD.

Au petit jeu des performances brutes, la Tab S6 obtient avec AnTuTu le très honorable score de 435 997 points. L’emploi de mémoire flash de type UFS 3.0, l’Adreno 640 ainsi que l’excellente optimisation logicielle effectuée par Samsung n’y sont bien entendu pas étrangers).

Samsung Galaxy Tab S6 Antutu

Dans la vraie vie (c’est-à-dire en utilisation quotidienne), rien ne résiste vraiment à la Tab S9. Nous avons bien entendu pu jouer aux derniers jeux très consommateurs de ressources, mais aussi effectuer des opérations de montage vidéo ou d’édition photo lourde sans rencontrer de problèmes notables. Le multitâche est particulièrement bien géré, les 8 Go de RAM autorisant une jolie fluidité.

Signalons toutefois que la Tab S6 existe aussi en version équipée de 128 Go de mémoire de stockage. Si cette capacité est très honorable, on notera que Samsung a fait le choix de ne doter ce modèle que de 6 Go de RAM. Cela peut avoir des conséquences sur la fluidité en utilisation multitâches. Faute d’avoir accès à ce modèle, nous n’avons pas pu le vérifier.

Autonomie

La Tab S6 embarque une batterie Li-Po de 7040 mAh, ce qui laisse présager une autonomie plus que correcte. Dans les faits, on tient aisément trois jours avant d’avoir besoin de passer par la case recharge en usage normal. À n’en point douter, les dispositifs d’économie d’énergie mis en place par Samsung dans OneUI s’avèrent très efficaces. On pourra éventuellement grappiller quelques heures de plus en tripatouillant les paramètres de gestion de l’énergie et en empêchant les applications énergivores de continuer à tourner en arrière-plan. Mais la grosse source d’économie d’énergie provient sans doute possible de l’écran, dont on ne manquera pas de baisser la luminosité (ou d’utiliser le mode automatique).

Photo : il faut bien en passer par là !

Parler de photographie dès qu’il s’agit d’une tablette nous gêne un peu tant l’objet ne nous semble pas approprié à l’exercice. On nous répliquera qu’un appareil photo de tablette peut toujours dépanner en cas d’urgence. Pourquoi pas. En fait, seules deux utilisations justifient à notre avis la présence de modules photos sur une tablette : la visioconférence pour le frontal et la numérisation de documents pour son pendant dorsal. Dès lors, on comprendra que nous n’approfondissions pas le sujet ici… ce qui ne signifie pas qu’il ne faut pas le traiter.

Évacuons en premier le cas du module frontal, constitué d’un capteur 1/4’’ embarquant 8 Mpxl (photosites 1,12 µm), objectif grand-angle 26 mm f/2. Les images produites sont correctes pour le tout-venant : on pourra mener sans problème une visioconférence, faire quelques selfies ou se filmer (Full HD 30 i/s maxi) à condition que l’éclairage soit bon. Si ce n’est pas le cas, il faudra composer avec une dégradation de la qualité d’image, ce qui n’a rien d’étonnant.

Galaxy Tab S6

La caméra dorsale embarque quant à elle un double module :

  • grand-angle : capteur 1/3,4’’ de 13 Mpx, (photosites 1 µm), objectif 26 mm f/2, autofocus
  • ultra grand-angle : capteur 5 Mpxl (photosites 1,12 µm), objectif 12 mm f/2,2

Samsung Galaxy Tab S6 grand-angle
Photo en mode grand-angle.

S’il ne faut pas s’attendre à produire des images d’une qualité décoiffante malgré une tentative louable de gestion HDR, les photos restent correctes. Elles sont à notre avis tout à fait satisfaisantes s’il s’agit de numériser un document avec une app de type CamScan ou Office Lens. Si l’on ne craint pas le ridicule vu la taille de la tablette, on pourra même produire des séquences vidéo correctes en Ultra HD 30 im/s maxi. Cela peut toujours dépanner.

Samsung Galaxy Tab S6 Ultra grand angle
Photo en mode ultra-grand-angle.

Manifestement, Samsung est conscient qu’une tablette n’est pas conçue pour remplacer un smartphone pour la création d’images fixes ou animées. C’est sûrement pour cela que la partie matérielle n’est pas la plus performante du moment. En revanche, le module dorsal se tire très honorablement des tâches de numérisation. Tant mieux, puisque c’est là sa principale raison d’être.



Vous l’aurez compris à l’issue de ce test, nous avons complètement craqué pour la Tab S6. Cette tablette compacte, légère et puissante possède de nombreux atouts afin de séduire une palette très variée d’utilisateurs. Parmi ses atouts, une surcouche logicielle très aboutie, la possibilité de la transformer en notebook à l’aide de DeX et du Book Cover Keyboard (aussi utile que cher : c’est dire !) et bien entendu la présence du S-Pen. Même si l’on n’est pas adepte d’Android sur tablettes (l’OS n’a pas vraiment été conçu pour cela), on se réjouira de trouver une alternative crédible aux iPad Air et Pro d’Apple. En incluant le stylet optionnel, le premier est presque au même prix que la Tab S6 tandis que le second est bien plus onéreux (mais bien mieux équipé).

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !
Test du Google Pixel 4a : un milieu de gamme hyper convaincant

Tout juste annoncé, tout juste testé. Google vient enfin d’officialiser son Pixel 4a, un smartphone compact, abordable et pourtant bien nanti. Nous avons eu l’occasion de le tester durant plusieurs jours et vous livrons toutes nos conclusions concernant celui qui…

Test du OnePlus Nord : retour aux sources gagnant

Après avoir pris une orientation ultra-premium, OnePlus revient à ses origines et lance le OnePlus Nord. Derrière ce nom se cache un smartphone bien plus abordable mais tout aussi séduisant que ses frères. Après une première prise en main concluante, nous avons pu utiliser le Nord pendant quelques jours. Voici notre test complet.

Test du Roborock S6 MaxV : l’aspirateur-robot qui franchit tous les obstacles

Bien installé sur le marché des aspirateurs-robots, Roborock lance le S6 MaxV, un modèle équipé de deux caméras et boosté à l’intelligence artificielle. L’objectif est de mieux identifier les obstacles pour mieux les contourner et/ou les franchir. Nous l’avons testé pendant plusieurs jours.

Test TV Sony A8 : L’OLED a désormais son mètre-étalon

La série A8 des téléviseurs Sony est la plus haut de gamme du constructeur. Dalle OLED, Android TV, finesse impressionnante et bords inexistants, voici ce que cherche à proposer la firme japonaise avec sa gamme. Mais cela mérite-t-il de dépenser…

Test de l’Asus ROG Phone 3 : le retour du roi

Le ROG Phone 2 était déjà le smartphone gaming le plus abouti. Son successeur relève encore le niveau. Si le design du ROG Phone 3 est plus sage, la fiche technique, elle, oublie cette fausse modestie grâce à la plate-forme…

Test Motorola Edge 5G : Motorola revient à son meilleur niveau

Le Motorola Edge est un smartphone qui se place sur le marché du milieu de gamme « plus ». Il cherche à se différencier de la concurrence grâce à son design tout en sobriété ainsi que grâce son écran (très) incurvé sur…

Test Microsoft Surface Book 3 : harder, better, faster, stronger

Début mai 2020, Microsoft levait le voile sur sa nouvelle gamme Surface avec notamment le Surface Book 3. Le nouveau PC hybride du géant américain reprend les bons ingrédients de son prédécesseur et améliore sa fiche technique. Suffisant pour se distinguer de la concurrence ? Réponse dans notre test complet.

Test Sony Xperia 1 II : la vraie bonne surprise de l’été

Le Sony Xperia 1 II est, à n’en pas douter, un excellent smartphone qui n’a pas à rougir de la concurrence de Samsung, Xiaomi, Oppo ou Huawei. Doté d’un écran hors du commun, d’une excellente plate-forme technique et d’une prise…

Test du Dell XPS 13 (2020) 4K : c’est qui le patron ?!

Comme chaque année Dell lance une nouvelle édition de son XPS 13, un PC ultraportable qui a su s’imposer comme la référence absolue sur le marché. Le roi conserve-t-il sa couronne en 2020 ? Réponse dans notre test complet.

Test Logitech G915 : on a trouvé le clavier gamer ultime !

Le G915 est le nouveau clavier gamer mécanique haut de gamme de Logitech. La marque suisse cherche ici à se démarquer sur deux points : le premier est la finesse, puisque le produit ne fait que 2,2 centimètres de hauteur….