Test Google Pixel 7 Pro : une formule gagnante, mais qui commence à vieillir

 
Pixel 7 Pro
  • 789.89€
    Voir l'offre
  • 789.89€
    Voir l'offre
  • 887€
    Voir l'offre
  • 887€
    Voir l'offre
  • 887€
    Voir l'offre

Le Pixel 7 Pro est le nouveau smartphone phare de Google. Misant à la fois sur son écran, sur son appareil photo et sur son design premium, il cherche à ravir le trône tant convoité du meilleur terminal Android de 2022. Pour ça, Google fait le choix de reprendre en très grande partie ce qui avait fait le succès du Pixel 6 Pro. Pari réussi pour les équipes de Moutain View ?

Avec ses Pixel, Google cherche à imposer sa vision du smartphone Android parfait au reste du marché, créer un modèle à suivre. Après une excellente cuvée Pixel 6 qui avait redistribué les cartes, la société américaine revient avec deux nouveaux bébés : le Pixel 7 et le Pixel 7 Pro. C’est ce dernier que nous testons aujourd’hui.

Pixel 7 Pro

Le Pixel 7 Pro reprend les bases du Pixel 6 Pro, que ce soit au niveau du visuel ou de la technique. Pourtant, derrière cette mise à jour sage en apparence se cache la volonté de proposer un nouveau mètre-étalon sur le marché. Après tout, son prédécesseur n’était-il pas le meilleur téléphone Android de 2021 ? Grand écran AMOLED, design premium, nouveau processeur maison qui se veut ultra-puissant, OS mis à jour et surtout partie photo prometteuse, le Pixel 7 Pro a beaucoup à offrir.

Ne reste qu’à déterminer si Google tient toutes ses promesses. Le Pixel 7 Pro est-il le smartphone Android ultime de 2022 ? Surpasse-t-il la concurrence en termes de photo ? Est-ce un bon produit, tout simplement ? Nous allons le voir tout de suite.

Notre test complet en vidéo du Pixel 7 Pro

Prix et disponibilité

Le Pixel 7 Pro est d’ores et déjà disponible sur le Google Store ainsi que chez les revendeurs partenaires. Il se place sur le segment des haut de gamme, le prix est donc élevé :

  • 128 Go de stockage : 899 euros
  • 256 Go de stockage : 999 euros

Un smartphone premium, mais qui a le mérite de rester sous la barre psychologique des 1000 euros, comme son prédécesseur. Pour ce prix, on s’attend à quelque chose d’impeccable, de quasi-parfait. A noter que le Pixel 7 « classique », qui dispose d’un écran moins performant et d’une partie photo moins complète, est vendu à un prix plus abordable :

  • 128 Go de stockage : 649 euros
  • 256 Go de stockage : 749 euros
  • Pixel 7 Pro

Une fiche technique prometteuse

Jamais les Pixel n’ont été des vitrines technologiques, Google préférant se concentrer sur les valeurs sûres. Ce Pixel 7 Pro ne fait pas exception à la règle. Il reprend peu ou prou la fiche technique du Pixel 6 Pro. Nous avons le même écran OLED de 6,7 pouces, la même batterie de 5000 mAh (chargement 30 Watts) ainsi que le même module photo (capteurs 50, 48 et 12 mégapixels). Pour cette partie, Google mise sur l’intelligence artificielle de son nouveau SoC. En effet, la différence majeure avec le modèle précédent réside dans le processeur Google Tensor G2, la deuxième génération du SoC maison de la marque. Côté logiciel, le Pixel 7 Pro embarque évidemment Android 13, la dernière version en date de l’OS.

 Pixel 7 Pro
Écran6,7 " AMOLED 1440p 120 Hz LTPO
Capteur d'empreintesSous l'écran
SoCGoogle Tensor G2 (4 nm)
Mémoire interne128/256 Go
microSDNon
RAM12 Go
Appareil photoPrincipal : 50 mégapixels (ƒ/1,9)
Ultra grand angle : 12 mégapixels (ƒ/2,2)
Telephoto : 48 mégapixels. Zoom optique 5X (ƒ/3,5), Zoom haute résolution 30X
OSAndroid 13
Batterie5000 mAh
Recharge rapide30W
Recharge sans filOui, 23W
Certifié IP68Oui

La grande tendance de 2022 sur le marché des smartphones et de ne proposer que peu d’évolutions par rapport à 2021. Google l’embrasse pleinement avec ce Pixel 7 Pro. Mais cela ne signifie pas que nous avons un mauvais téléphone pour autant. Il est maintenant temps de déterminer ce qu'il a dans le ventre…

Un design classique et ultra premium

Google a fait le choix de garder le design du Pixel 6 Pro pour ce Pixel 7 Pro, tout en prenant soin d’améliorer certains points. Le but est de donner un aspect général plus premium au produit, et c’est une réussite. Nous avons un smartphone qui ne surprend pas, mais qui est beau et qui se montre toujours aussi agréable en main.

Pixel 7 Pro

Le terminal adopte des dimensions de 162,9 x 76,6 x 8,9 mm et pèse 211 grammes sur la balance. C’est beaucoup ! Toutefois, ses lignes aériennes ainsi que son poids parfaitement réparti lui donnent une sensation de légèreté, à tel point qu’il paraît moins encombrant que certains smartphones plus légers, comme le Nothing Phone 1 ou le Galaxy S22.

Pixel 7 Pro

Le design est l’une des grandes réussites de ce Pixel 7 Pro. Google a soigné chaque détail et lui a donné une vraie personnalité, comme c’était déjà le cas sur le Pixel 6. Le résultat est un produit magnifique à la finition impeccable.

Pixel 7 Pro

Nous retrouvons une coque en verre (noire, neige ou vert sauge) très douce sous les doigts. Elle est légèrement inclinée sur les bords (tout comme l’écran) ce qui contribue à cette sensation de légèreté. Visuellement, tout est épuré, avec seulement le G de Google trônant au milieu. Les mentions légales, situées en bas, sont presque invisibles grâce à leur couleur qui se fond dans le paysage. On aime cette discrétion.

Pixel 7 Pro

La particularité du Pixel 7 Pro réside bien sûr dans son module photo, matérialisé sous la forme d’un bandeau qui court sur toute la largeur du téléphone. Un gimmick unique sur le marché.

Pixel 7 Pro

Google a amélioré ce module par petites touches. Exit le verre du Pixel 6, puisqu’il est en aluminium, tout comme les tranches. Sur le modèle vert, le bandeau adopte une couleur dorée très chic, ce qui renforce l’aspect premium du terminal. Sur le blanc, il est d’un argent éclatant. Nous sommes moins fan du modèle noir, un peu tristounet. On note également que la marque n’essaie plus de camoufler les capteurs, puisque désormais, ils ressortent fièrement. Nous avons une « pilule » comprenant les deux capteurs grand angle et ultra grand angle, ainsi qu’un autre « point » qui héberge le téléobjectif.

A lire aussi – Test Google Pixel 6 Pro : le meilleur smartphone Android de l’année 2021

Le design est une question de goût, certains peuvent l’apprécier (c’est notre cas) et d’autres non. Quoi qu’il en soit, ce Pixel 7 Pro a une vraie personnalité et est reconnaissable au premier coup d’œil. Ce n'est pas le cas de tous les produits du marché. On peut ajouter que ce bandeau si particulier ne rend pas le terminal bancal s’il est posé sur le dos. Encore un bon point.

Pixel 7 Pro

Concernant les tranches en aluminium, une petite chose intéressante à signaler. Sur la droite, nous retrouvons les traditionnels boutons d’allumage et de volume. Attention, ils sont inversés par rapport à beaucoup de terminaux : le bouton d’allumage est en haut. Cela peut dérouter dans un premier temps !

Pixel 7 Pro

Sur la tranche inférieure, nous trouvons le port USB Type-C ainsi que les haut-parleurs. Sur la tranche gauche, le capot dual SIM. Pas d’emplacement pour microSD sur le Pixel 7 Pro.

Pixel 7 Pro

Concernant l’écran, nous avons une belle dalle de 6,7 pouces très légèrement incurvée sur les côtés. A son sommet, au centre, nous trouvons le capteur selfie de 10 mégapixels. On apprécie les bords symétriques de l’écran sur tous les côtés, ce qui apporte un confort visuel supplémentaire.

Pixel 7 Pro

Parlons maintenant du capteur d’empreintes. Celui-ci est parfaitement placé et se montre réactif. Il peut être couplé avec la reconnaissance faciale, une nouveauté de cette itération. Les deux combinés, le déverrouillage se fait encore plus simplement. On ne s'en rend même plus compte ! Ajoutons à cela l’option smart lock qui permet de garder son Pixel déverrouillé à des endroits précis, comme votre domicile. Google facilite encore plus l'allumage de son Pixel, jusqu'à rendre cette manipulation totalement invisible. Du beau travail.

Pixel 7 Pro

Dans la boîte, Google ne fournit pas de coque. Pour protéger son terminal, il faut en acheter une sur le Store officiel (29 euros). Plusieurs sont disponibles et celles-ci ont le mérite de s’adapter parfaitement au design du produit, faisant ressortir certains éléments visuels (comme le G ou les boutons) ou disposant des mêmes coloris. Elles sont très réussies, mais un peu cher. Sans coque, le smartphone se montre assez résistant aux rayures avec sa protection Gorilla Glass Victus. Cependant, la coque arrière n’est pas épargnée par les traces de doigts.

Pixel 7 Pro

Dans l’ensemble, Google signe donc un smartphone très réussi au niveau du design. Reprenant le visuel si particulier du Pixel 6 Pro, cette édition 2022 l’améliore grandement, lui donnant un aspect premium et affirmant sa personnalité. Plus qu’un beau produit, le Pixel 7 Pro est très agréable en mains avec un poids très équilibré et une texture douce sous les doigts. Une grande réussite !

Un écran quasi-parfait

Le Pixel 7 Pro est équipé d’une dalle OLED incurvée de 6,7 pouces avec une définition de 3120 x 1440 pixels au maximum et un taux de rafraîchissement dynamique de 120 Hz (écran LTPO). A noter que dans les options, Google laisse le choix de régler son écran à 60 Hz et en 1080p afin d’économiser de la batterie. Nous avons réalisé les tests avec les paramètres par défaut, soit en 1080p/120Hz. C’est d’ailleurs ce réglage que nous conseillons pour une expérience équilibrée.

Pixel 7 Pro

Le Pixel 7 Pro dispose d’une luminosité maximale à un peu plus de 600 cd/m². C’est excellent ! Cela signifie que même dehors par jour de grand soleil, la lisibilité sera bonne. Dalle OLED oblige, nous avons un contraste infini, ce qui garantit un grand confort dans les scènes sombres de films ou de séries.

Pixel 7 Pro

Dans les paramètres, l’utilisateur peut choisir entre deux modes de couleurs : Adaptatives ou Naturelles. Nous les avons bien entendu analysés à l’aide de notre sonde. Comme son nom l’indique, le mode adaptatif évolue en fonction de l’usage du smartphone, faisant « vibrer » les couleurs dans certains cas (comme dans les menus) et les rendant fidèles dans d’autres. Ici, ce sont surtout les couleurs primaires qui sont exagérées pour donner plus d’impact à l’image.

Pixel 7 Pro

Le mode Naturel, pour sa part, est tout simplement parfait. Affichant un Delta E moyen à 1,8 (en dessous de 3 étant excellent), c’est celui-ci qu’il faudra choisir si vous souhaitez une fidélité absolue de l’image. Dans les deux modes, la température des couleurs est aussi idéale, à 6500 K (soit la norme vidéo). Cela signifie que sur un affichage blanc, l’écran ne tire ni vers le rouge, ni vers le bleu.

Pixel 7 Pro

Le Pixel 7 Pro offre donc un écran quasi irréprochable. Nous avons l’un des meilleurs calibrages du marché, aux côtés des hauts de gamme de chez Samsung. Signalons tout de même que ces derniers sont un poil meilleurs au niveau de la luminosité. On pense au Galaxy Z Fold 4, inégalé pour l'instant.

Pixel 7 Pro

Concernant la partie audio, Google rend une copie médiocre. On déplore un son peu équilibré qui manque de basses et un manque criant de puissance. La distorsion à haut volume se montre très présente et désagréable. C’est la stéréo qui pèche le plus. Le haut-parleur de la tranche inférieure (bien placé) fait tout le travail, tandis que celui situé au-dessus de l’écran n'est là qu’en renfort. Le gros de l’audio provient de la droite lorsque le terminal est tenu en mode paysage, ce qui déséquilibre le son. Un peu pénible. On trouve bien mieux sur le marché.

Un Google Tensor G2 décevant

La gamme Pixel 6 avait été l’occasion pour Google d’inaugurer son tout premier processeur maison : le Tensor. Avec ce Pixel 7 Pro, nous avons la deuxième version de ce SoC, le Google Tensor G2 (gravé en 5 nm). Il s’accompagne de 12 Go de RAM et d’un stockage de 128 Go sur notre modèle.

Pixel 7 Pro

Nous avons bien évidemment effectué notre batterie de benchmarks sur le Pixel 7 Pro et les résultats sont décevants : en termes de puissance pure, il n’y a aucune évolution par rapport au Tensor G1. Seul le processeur neuronal n’est que très légèrement amélioré. Nous sommes au niveau d’un Qualcomm Snadpragon 870 et légèrement au-dessus d’un Snapdragon 778G+ qui équipe le Nothing Phone 1 ou le Honor 70, soit des terminaux de milieu de gamme « plus ». En revanche, les choses s’améliorent au niveau du GPU (un Mali-G710 MP07), ce qui permet de jouer sereinement.

Pixel 7 Pro

Dans les faits, ces résultats témoignent d’un smartphone à la puissance correcte, capable de gérer un grand nombre d’applications ouvertes en même temps et durable dans le temps. Dans les menus, tout est fluide, sans accrocs ni plantage. En revanche, on peut regretter le fait que nous restons loin des ténors du marché en termes de performances pures. Cela nous gêne un peu pour un terminal vendu 900 euros.

Pixel 7 Pro

Côté jeu, le Pixel 7 Pro remplit son contrat. S’il faut un peu baisser les graphismes (les mettre en « moyen ») pour profiter d’un framerate stable à 60 images par seconde sur Genshin Impact, la totalité des autres jeux du Store fonctionnent parfaitement. Diablo Immortal, à titre d’exemple, tient la cadence en 60 FPS avec tous les graphismes à fond. Même chose pour Wild Rift.

Pixel 7 Pro

Concernant la chauffe, elle se montre maîtrisée, mais pas parfaite. La chaleur se diffuse rapidement et correctement sur la totalité du châssis. Elle reste acceptable, même après une heure de jeu. Cependant, on note que le bandeau en aluminium qui sert de module photo dessert l’expérience. Le matériau a tendance à être plus chaud que le verre, ce qui n’est pas très agréable sous les doigts. La contrepartie, c’est que ce module peut servir de prise lorsqu’il est tenu en mode paysage.

Le premier smartphone à embarquer Android 13

Les Pixel 7 sont l’occasion pour Google de donner le top départ du déploiement d’Android 13. Bien évidemment, cette nouvelle version de l’OS est incluse avec ce Pixel 7 Pro. Une version « pure », sans surcouche, telle que l’a pensée le constructeur californien. Un argument de poids.

Pixel 7 Pro

Android 12 avait tout bousculé au niveau du design, inaugurant un nouveau visuel (Material You) ainsi que des codes de navigation repensés. Android 13 reste dans cette droite lignée, n’apportant que des améliorations discrètes. Par exemple, il est désormais possible de régler plus en profondeur l’affichage de l’always-on-display, d’ajouter plusieurs utilisateurs sur un même téléphone ou encore de partager plus facilement un fichier. Plus encore, certains boutons logiciels ont été replacés, que ce soit dans le menu déroulant ou dans les applications natives comme Téléphone. Pour ce Pixel 7 Pro, Google renforce aussi la sécurité avec un sous menu dédié à la protection de vos données et aux urgences.

Pixel 7 Pro

Dans les faits, l’utilisateur peu averti ne verra aucune différence avec Android 12 tant la transition est douce, mais les nouveautés sont bien présentes et appréciables. La refonte apportée par Android 12 étant très agréable à l’utilisation, le fait que cette version 13 n’évolue que peu n’est pas un défaut. Cerise sur le gâteau, Google a promis cinq ans de mises à jour pour votre Pixel 7 ou 7 Pro. Cela signifie que votre smartphone sera encore suivi par la marque en 2027. Un excellent point à ne surtout pas négliger.

Pixel 7 Pro

Bref, nous avons un OS « pur », sans fioritures, agréable et très suivi par la marque. Que demander de plus ? Un argument fort pour ceux qui veulent un smartphone qui bénéficie des dernières nouveautés logicielles et qui cherchent un produit durable.

Une partie photo très propre qui mise sur ses fonctionnalités exclusives

Le Pixel 7 Pro reprend le module photo du Pixel 6 Pro. Nous avons donc trois capteurs : un grand angle de 50 mégapixels (f/1.9), un ultra grand angle de 12 mégapixels (f/2.2) ainsi qu’un téléobjectif de 48 mégapixels (f/3.5). C’est sur la partie logicielle et le traitement de l’image que Google apporte un peu de nouveautés.

Pixel 7 Pro

Sans surprise, nous avons un appareil photo qui prend de superbes clichés aussi bien en extérieur qu’en intérieur. La gestion de la lumière et des couleurs est idéale. Nous n’avons vraiment rien à lui reprocher de ce côté-là. Un constat que nous avions déjà fait sur le 6 Pro.

Pixel 7 Pro Pixel 7 Pro Pixel 7 Pro Pixel 7 Pro Pixel 7 Pro Pixel 7 Pro

Le mode nuit jouit du même soin que le téléphone précédent, Google livrant une excellente copie. On regrette juste la gestion des halos lumineux qui aurait pu être plus soignée, comme c’est le cas sur le Galaxy S22 Ultra ou l’iPhone 14.

Pixel 7 Pro Pixel 7 Pro Pixel 7 Pro

Pixel 7 Pro

Le grand angle reste très correct avec un traitement de l’image qui pallie les faiblesses du capteur 12 mégapixels. C’est sur le zoom que Google a amélioré sa copie. Le terminal propose un zoom optique X5 et numérique X30.

Pixel 7 Pro
Zoom X1 X30

Pixel 7 Pro
Zoom X0,5 X1 X2 et X5

La firme de Moutain View, aidé par le Tensor G2, introduit la technologie Super Res Zoom. Elle consiste à prendre un cliché à la fois avec le capteur principal et le téléobjectif, ce qui permet d’avoir des résultats très corrects en zoom X5, voire X10 ! La chose fonctionne plus que bien, puisqu’une photo prise de loin est tout à fait exploitable. Du beau travail.

Pixel 7 Pro
Photo prise en zoom X10

Pixel 7 Pro
Photo prise en zoom X5

Plus encore, Google a beaucoup travaillé sur son Zoom X2. Là, encore, le Tensor G2 entre en jeu, reconstruisant l’image et éliminant le bruit pour donner un résultat équivalent avec ce qu’on aurait pu obtenir sans zoom. Bluffant.

Pixel 7 Pro
Photo prise en Zoom X2

Le Pixel 7 Pro jouit d’autres qualités, comme un mode macro très réussi, idéal pour prendre des détails ou des petits objets. Sur ce point, c’est clairement l’un des meilleurs du marché.

Pixel 7 Pro Pixel 7 Pro Pixel 7 Pro

On note encore un autofocus très réactif, pour prendre des photos nettes de sujets en mouvement, comme des animaux ou des enfants. Si malgré cela votre cliché est flou, Google propose un outil exclusif aux Pixels qui est directement inclus dans Google Photo : l'anti-flou. Comme son nom l'indique, il permet d'améliorer la netteté d'un cliché après coup. Cela marche même sur les anciennes photos prises avec d’autres téléphones. Le résultat est bluffant sur des clichés un peu ratés, mais ne peut faire de miracles sur des images trop floues. Cela reste une réussite.

Pixel 7 Pro

Pour sa part, la gomme magique du Pixel 6 est de retour et a été améliorée. Elle permet toujours de « supprimer » des personnes indésirables sur des photos. Le résultat était déjà convaincant par le passé, et il est encore plus maintenant. C’est très pratique pour ses clichés de vacances si on veut enlever les autres touristes du paysage, par exemple.

Pixel 7 Pro

Enfin, le Pixel 7 Pro dispose de nombreux outils sympathiques, comme un mode portrait maîtrisé, qui fonctionne aussi bien en photo qu’en vidéo en temps réel (mode cinématique), ainsi qu’une stabilisation poussée qui marche avec le zoom. En filmant un objet de loin, l’image restera stable. C'est réussi et peut se montrer utile lors des concerts ou des matchs de football, par exemple.

Pixel 7 Pro

Bref, Google régale encore une fois avec son module photo. La société californienne a mis le paquet sur cette partie et si les évolutions avec le Pixel 6 Pro sont minimes, les améliorations apportées sont réellement intéressantes et utiles pour l’utilisateur. Nous sommes loin de certaines fonctionnalités gadgets parfois mises en avant par d’autres constructeurs.

Une autonomie correcte, sans plus

Côté autonomie, le Pixel 7 Pro ne diffère absolument pas de son prédécesseur. Comme son aîné, il est équipé d'une batterie de 5000 mAh et se montre compatible avec la recharge rapide de 30 watts. Il n’embarque pas non plus de chargeur compatible dans la boîte, juste un câble.

Pixel 7 Pro

Nous n’avons pas constaté de changement par rapport à notre test du Pixel 6 Pro, malgré la promesse d’un SoC moins énergivore. Avec l’écran réglé en 1080p et 120 Hz (en utilisation classique), nous avons constaté qu’il nous restait en moyenne entre 25 et 30% de batterie le soir (en étant à 100% le matin). C’est correct, mais pas incroyable. En calant le taux de rafraîchissement à 60Hz, nous pouvons aisément gagner 10%. En revanche, mettre l’écran en 1440p est bien entendu plus énergivore et il faut s’attendre à arriver entre 10 à 15 % de batterie au moment du coucher (avec l’économiseur activé en-dessous des 20%).

Pixel 7 Pro

Concernant la recharge rapide, la puissance de 30 Watts fait un peu pâle figure par rapport à la concurrence, Xiaomi en tête (120 Watts). Avec le chargeur adéquat, le Pixel 7 Pro se recharge de 1 à 50% en un peu plus de 40 minutes. Pour le recharger entièrement (la réalimentation ralentissant au fur et à mesure), il faut environ une heure et quarante cinq minutes. C’est lent, mais c’est la garantie que la batterie ne se détériorera pas rapidement. A titre d’exemple, notre Pixel 6 Pro dispose encore d’une bonne autonomie même après un an d’usage quotidien. Ce n’est pas le cas de tous les smartphones…

Le Pixel 7 Pro, on achète ou pas ?

Au final, Google nous offre donc un excellent terminal, l'un des meilleurs de cette année. Toutefois, la réussite n'est pas si éclatante qu'en 2021 avec le Pixel 6 Pro. La faute à un Tensor G2 un peu décevant, mais ce Pixel 7 Pro est un produit très équilibré qui ravira ceux qui veulent un bon téléphone ou ceux qui aiment prendre beaucoup de photos. En revanche, il satisfera moins les utilisateurs en quête de puissance, comme les joueurs. Faut-il craquer si on a un Pixel 6 Pro ? Les améliorations sont trop timides pour casser sa tirelire. Mais si vous avez un téléphone plus ancien, le Pixel 7 Pro représente une valeur sûre.

Pixel 7 Pro


Note finale du test : Pixel 7 Pro

Le Pixel 7 Pro n’est en réalité qu’un Pixel 6.1 Pro. Google ne change que peu de choses sur son nouveau téléphone, se contentant d’améliorer ce qui existe déjà (sur le design et la partie photo, notamment). Dans les faits, le terminal reste bon, voire l’un des meilleurs téléphones Android du marché. Le Pixel 7 Pro n’est pas un smartphone révolutionnaire, mais il est solide sur ses appuis. On aurait sans doute aimé mieux, surtout au niveau de la puissance et de l’autonomie, mais on s’en contentera.


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !