Test Samsung Galaxy S22 Ultra : le nouveau roi des smartphones Android ?

 
Galaxy S22
  • 1069.99€
    Voir l'offre
  • 1099€
    Voir l'offre
  • 1105.65€
    Voir l'offre
  • 1124€
    Voir l'offre
  • 1198.99€
    Voir l'offre
  • 1199€
    Voir l'offre
  • 1199€
    Voir l'offre
  • 1199€
    Voir l'offre
  • 1205.9€
    Voir l'offre
  • 1219€
    Voir l'offre
  • 1229€
    Voir l'offre
  • 1251.54€
    Voir l'offre
  • 1258€
    Voir l'offre
  • 1359€
    Voir l'offre
  • 1388.99€
    Voir l'offre
  • 1394.99€
    Voir l'offre
  • 1419.2€
    Voir l'offre

Le Galaxy S22 Ultra est le nouveau fleuron de Samsung. Véritable condensé de technologie, il apporte quelque chose en plus par rapport à la concurrence : la présence d’un stylet. Nouveau mètre étalon du marché ou produit qui ne sait pas sur quel pied danser ? Réponse dans ce test.

Galaxy S22 Ultra

La gamme Galaxy S de Samsung s’est récemment enrichie de trois nouveaux venus : le Galaxy S22, le Galaxy S22+, ainsi que le Galaxy S22 Ultra, que nous testons aujourd’hui. Présent depuis la génération S20, le modèle Ultra est habituellement une version améliorée des deux autres. Pourtant, cette édition 2022 adopte un angle un peu différent : il s’agit d’un smartphone à part.

Le S22 Ultra abrite une surprise dans sa coque : un S-Pen. Il a en effet été pensé comme le successeur de feu le Galaxy Note. De quoi séduire les derniers adeptes du stylet, orphelins depuis 2020. Mais ce n’est pas son seul atout : grand écran 120 Hz, dernier processeur de Samsung en date, énorme batterie et surtout module photo qui fait baver, le S22 Ultra regorge de qualités sur le papier, mais semble tout de même très proche de son prédécesseur à première vue. Ne reste maintenant qu’à déterminer si une fois mélangé, ce cocktail s’avère efficace.

Prix et disponibilité

Le Galaxy S22 Ultra est disponible à partir du 25 février 2022 sur le site de Samsung et chez les revendeurs partenaires. Il est déjà possible de le précommander au moment où nous écrivons ces lignes.

Plusieurs modèles sont disponibles. Les voici :

  • Galaxy S22 Ultra (8 Go de RAM/128 Go de stockage): 1259 €
  • Galaxy S22 Ultra (12 Go de RAM/256 Go de stockage): 1359 €
  • Galaxy S22 Ultra (12 Go de RAM/512 Go de stockage): 1459 €
  • Galaxy S22 Ultra (12 Go de RAM/1 To de stockage): 1659 €

À noter que pour toute précommande, une paire de Galaxy Buds Pro est offerte.

Nous sommes ici face à un smartphone cher. Très cher. Il se doit donc d’être irréprochable sur tous les points. C’est ce que nous allons voir tout de suite.

Samsung Galaxy S22 Ultra 128Go au meilleur prix
  • Rakuten
    979€
    Découvrir l'offre
  • Amazon
    1179€
    Découvrir l'offre
  • Cdiscount
    1210.9€
    Découvrir l'offre

Caractéristiques techniques

Avant de nous lancer dans le vif du sujet, faisons un petit tour du propriétaire. Samsung a voulu mettre le meilleur de la technologie dans son smartphone. Ce dernier dispose ainsi d’un grand écran AMOLED de 6,8 pouces d’une définition de 3 200 x 1440 pixels et d’un taux de rafraîchissement dynamique jusqu’à 120 Hz.

 Galaxy S22 Ultra
EcranAMOLED 6.8"
WQHD+
LTPO 2.0 1-120 Hz
3200 x 1440 pixels
1750 nits
ChipsetExynos 2200, 4 nm
Wi-Fi 6E
OSAndroid 12 + One UI 4.1
RAM8 / 12 Go
Stockage128/256/512 Go
microSDNon
Capteur principal108 MP grand angle f / 1,8
12 MP ultra grand angle f / 2,2
10 MP Téléobjectif Zoom optique 10X f / 4,9
10 MP Zoom optique 3X f / 2,4
Autofocus laser
Capteur selfie40 MP (f / 2,2)
Batterie5000 mAh
Recharge filaire 45W
Sans fil 15W
5GOui
BiométrieScanner d’empreinte ultrasonique sous l'écran
Résistance à l'eauIP68

À l’intérieur, nous trouvons le dernier processeur en date de Samsung : l’Exynos 2200 (Snapdragon 8 Gen 1 aux États-Unis). L’utilisateur a le choix entre 8 et 12 Go de RAM, ainsi qu’entre 128, 256 et 512 Go de mémoire. Une version avec 1 To est disponible en exclusivité sur le site de Samsung. Citons aussi la batterie de 5000 mAh compatible avec la recharge rapide de 45 Watts.

Galaxy S22 Ultra

Mais ce qui attire le plus l’attention (en plus de la présence du S-Pen), c’est bien le module photo. Celui-ci dispose de quatre capteurs, dont un principal de 108 mégapixels. Cette partie est grandement reprise du S21 Ultra, mais avec quelques ajustements, nous allons le voir plus bas. Enfin, le smartphone embarque Android 12 avec la surcouche One UI 4.1.

Sur le papier, le S22 Ultra a tout pour séduire. Ne reste maintenant qu’à déterminer si la mayonnaise prend ou non.

Un design qui en impose

Alors que les Galaxy S22 et S22+ reprennent en grande partie le design des Galaxy S21, le S22 Ultra part dans une direction totalement différente. Le but est de bien marquer la frontière au sein même de la gamme, mais aussi de montrer visuellement que l’Ultra se rapproche plus d’un nouveau Galaxy Note que d’une simple version premium du S22.

Galaxy-S22-66

La première chose qui frappe, c’est bien la taille XXL du smartphone. Il adopte des dimensions de 163 x 78 x 8,9 mm et un poids de 229 grammes. C’est un monstre. En main, Samsung s’est pourtant assuré que nous nous habituions vite à cet embonpoint, notamment grâce à un poids extrêmement bien équilibré (un peu moins une fois le S-Pen retiré). Pour la taille, il faudra avoir de grandes poches. Le S22 Ultra est un smartphone immense, et c’est assumé. Point important, il est certifié IP68, donc résistant à l’eau et à la poussière.

Galaxy S22 Ultra

Le smartphone dispose d’une coque en aluminium très agréable sous les doigts protégée par la technologie Gorilla Glass Victus+ pour plus de solidité. Le châssis est disponible en quatre couleurs : blanc, vert canard, bordeaux (qui est magnifique) ainsi qu’en noir. C’est cette dernière version que nous testons aujourd’hui. Nous aurions pu craindre un capot arrière qui marque facilement avec les traces de doigt, mais il n’en est rien. Un bon point.

Galaxy S22 Ultra
À gauche, le S21 Ultra, à droite le S22 Ultra

Visuellement, le S22 Ultra surprend. Samsung abandonne ici le design du module photo qui fait la marque de fabrique de la gamme depuis l’année dernière pour quelque chose qui nous laisse perplexe : les quatre capteurs et l’autofocus laser sont juste posés sur la coque, de façon presque anarchique au premier coup d’œil.

Galaxy S22 Ultra

Ces capteurs ressortent aussi de quelques millimètres, ce qui a pour conséquence de rendre le smartphone instable lorsqu’il est posé sur le dos. Pas pratique pour écrire avec le S-Pen !

Galaxy S22 Ultra
Posé sur le dos, le smartphone est bancal

Les bords du capot arrière s’arrondissent légèrement sur les côtés, ce qui nous apporte une impression de finesse bienvenue, mais aussi des tranches plus discrètes. Les bords inférieurs et supérieurs sont eux totalement plats.

Galaxy S22 Ultra

Sur ces tranches, nous retrouvons tous les éléments habituels : les boutons de volume et d’allumage (ou Bixby) à droite, le port USB Type-C et le capot SIM en bas.

Galaxy S22 Ultra

Le S-Pen se loge aussi dans une cavité sur la tranche inférieure, un emplacement judicieux qui ne gêne en rien.

Galaxy S22 Ultra

On pourrait regretter l’absence de port microSD, mais Samsung a fait le choix de s’en passer depuis l’année dernière. Pas de port Jack 3.5 mm non plus, une absence devenue la norme sur les smartphones haut de gamme.

Galaxy S22 Ultra

Du côté de l’écran, Samsung ne fait pas les choses à moitié avec une dalle qui recouvre plus de 90% de la façade. Comme sur les S21 Ultra, elle est légèrement recourbée sur les côtés, mais pas assez pour gêner la vision.

Galaxy S22 Ultra

Le capteur frontal est lui toujours matérialisé sous la forme d’un poinçon au centre. On pourrait regretter que Samsung ne le cache pas directement sous la dalle comme avec le Galaxy Z Fold 3, mais on ne peut pas tout avoir.

Galaxy S22 Ultra

Enfin, il faut signaler la présence du capteur d’empreintes, toujours situé sous l’écran. Idéalement placé, il réagit parfaitement à nos sollicitations. Nous n’avons connu aucun raté pendant notre petite semaine de test. Il peut être couplé avec la reconnaissance faciale, elle aussi très efficace.

Galaxy S22 Ultra

Samsung ne déçoit jamais sur le design de ses produits, et le S22 Ultra ne fait pas exception à la règle. Agréable en main malgré son gabarit, chic, bien terminé et réellement plaisant à utiliser, il remplit haut la main son contrat. On peut regretter le choix esthétique un peu étrange pour le module photo, mais assumé par le constructeur. De l’excellent travail.  

Galaxy S22 Ultra

Le meilleur écran du marché, tout simplement

Le Samsung Galaxy S22 Ultra est doté d’une dalle AMOLED de 6,8 pouces. Un écran gigantesque qui peut adopter une définition maximale de 3 088 x 1440 pixels. Il dispose d’un taux de rafraîchissement dynamique jusqu’à 120 Hz. Cela signifie qu’il s’adapte à ce que vous regardez, baissant le framerate lorsque vous visionnez une vidéo ou que vous lisez, par exemple. Samsung promet aussi monts et merveilles avec cette dalle, comme une luminosité jamais vue avant sur smartphone (1700 nits au maximum).

Galaxy S22 Ultra

À noter que l’écran peut être personnalisé par l’utilisateur. Comme d’habitude, ce dernier peut opter pour deux modes de couleurs : Vif et Naturel. Il est aussi possible de caler le framerate à 60 Hz, afin d’économiser un peu de batterie. La résolution d’écran peut être changée entre le 720p, le 1080p et le 1440p. Par défaut, il est réglé en 1080p.

Galaxy S22 Ultra

Nous avons bien évidemment analysé cette dalle avec notre sonde et les résultats obtenus sont exaltants. Sans faire dans le suspense, nous avons là la meilleure dalle du marché sur les smartphones Android. Si la promesse des 1700 nits n’est pas tenue, nous avons tout de même obtenu une luminosité maximale à plus de 1000 nits en mode vif et 700 nits en mode naturel. Dans les deux cas, c’est excellent. Même perdu au milieu du Sahara sans aucune ombre à l’horizon, vous aurez une bonne lisibilité sur votre écran.

Galaxy S22 Ultra

Le mode vif a tendance à rendre les couleurs fluo afin de les faire « sauter » au visage de l’utilisateur. Ainsi, nous obtenons un delta E moyen de 3,4 dans ce mode (en dessous de 3 étant excellent). Les rouges, les verts, les bleus et les jaunes sont un peu exagérés. La température des couleurs est elle aussi un peu élevée, mais reste très acceptable à 7000K, soit au-dessus de la norme vidéo de 6500K. Sur un affichage blanc, l’écran tire donc légèrement vers le bleu. Il est toutefois possible de régler manuellement cette température dans les paramètres.

Galaxy S22 Ultra

En mettant l’écran en mode naturel, nous avons l’impression d’avoir un affichage terne. Cependant, c’est bien ce mode qu’il faudra choisir pour avoir une très grande fidélité des couleurs. Le Delta E moyen est ici à 2, donc excellent. Même chose pour la température des couleurs à 6500K. Le calibrage est parfait, tout simplement. Nous ne pouvons demander mieux.

À lire aussi – Test Samsung Galaxy S21 Ultra : la puissance à l’état pur

Enfin, le contraste est infini, AMOLED oblige. Les noirs sont profonds (synonyme de pixel éteint) et les blancs éclatants. Vous n’aurez aucun souci de visibilité, même si vous êtes devant une scène très sombre dans une série. Cela permet aussi d’activer l’always on display, donc d’avoir toujours un écran qui affiche l’heure. Un écran parfait pour ce Galaxy S22 Ultra, donc. Samsung fait dans l’excellence. Chapeau bas.

Galaxy S22 Ultra

En revanche, le tableau est moins brillant sur la partie sonore. Si le son est puissant et maîtrisé, on regrette une stéréo un peu à la traîne, la faute à un haut-parleur secondaire (celui placé juste au-dessus de l’écran) trop discret. De même, on déplore le placement hasardeux de l’enceinte de la tranche inférieure. En mettant le smartphone à l’horizontale pour regarder une série ou jouer, nous avons tendance à plaquer notre paume dessus, et donc à étouffer le son. Aïe… Il y avait mieux à faire sur ce point, comme inverser les positions entre l'enceinte et le capot SIM.

Galaxy S22 Ultra

L'Exynos 2200, un processeur qui déçoit

Le Galaxy S22 Ultra est, comme les autres smartphones de la gamme S22 en Europe, équipé du nouveau processeur de Samsung, à savoir l’Exynos 2200, gravé en 4 nm. Si ce SoC ne veut pas être un bond en avant par rapport au précédent en termes de puissance (l’Exynos 2100), il cherche toutefois apporter des choses intéressantes, notamment au niveau du traitement de la photo et de la gestion de la batterie. Il embarque également un GPU AMD sous architecture RDNA 2, le Xclipse 920, une première. Le S22 Ultra est disponible avec 8 ou 12 Go de RAM selon les versions. Pour notre exemplaire de test, Samsung nous a prêté un smartphone avec 12 Go de RAM et 256 Go de mémoire.

Galaxy S22 Ultra

Nous nous sommes empressés de soumettre notre S22 Ultra à toute notre batterie de benchmarks habituels et les résultats sont décevants, avouons-le. Nous sommes dans le haut du panier avec l’un des produits les plus puissants du marché, mais nous restons sur notre faim. Si on le compare au Galaxy S21 Ultra (Exynos 2100), ce S22 n’est pas meilleur, il est même en dessous en multicœurs. Aïe ! Nous avons aussi des résultats très proches (et généralement en dessous) des smartphones équipés d’un Snapdragon 888, comme le OnePlus 9 Pro ou encore le Xiaomi Mi 11 Ultra. Bref, ce nouveau processeur ne met pas tout le monde sur la touche comme on pouvait l’espérer. On se demande encore pourquoi Samsung s’entête à nous fournir son Exynos, alors que les Américains ont le droit à un Snapdragon 8 Gen 1 beaucoup plus convaincant.

Galaxy S22 Ultra

On pourrait penser que la partie GPU serait différente, mais là encore, nous sommes au niveau de la concurrence en termes de puissance pure. Pas d’amélioration notable par rapport au S21 Ultra ou au Snapdragon 888. Vraiment dommage. À l’utilisation quotidienne, nous avons quand même un smartphone très véloce. Nous n’avons jamais connu ni de ralentissements, ni de crash, ni même de désagréments en multitâche. Il remplit parfaitement sa mission de ce côté. Même chose en jeu, où notre titre de référence, Genshin Impact, tourne à 60 images par secondes en « high ».

Galaxy S22 Ultra

Cependant, nous avons remarqué une chauffe étonnamment élevée en jeu, voire inquiétante. Si le smartphone ne brûle pas les doigts non plus, la chaleur se diffuse très rapidement et sur tout le châssis. Impressionnant lors de la première utilisation. Le manque de panache du SoC est peut-être à chercher de ce côté-là. Samsung a sans doute fait le choix de brider sa puissance pour ne pas transformer son S22 Ultra en plancha. Avec son Exynos 2200, le téléphone déçoit, donc. Certes, il offre une expérience globalement convaincante dans la vie de tous les jours, et les utilisateurs y trouveront facilement leur compte, mais il est tout de même dommage que le constructeur coréen nous livre encore une fois un processeur aux performances hasardeuses.

Une partie logicielle maîtrisée

Le Galaxy S22 Ultra est équipé d’Android 12 avec la surcouche de Samsung One UI 4.1. Pour rappel, Android 12 est sorti à l’automne 2021 avec les Pixel 6. Samsung prend l’OS à son compte en y ajoutant une surcouche toujours aussi maîtrisée.

Galaxy S22 Ultra

Les innovations d’Android 12, on les connaît : un système d’exploitation beaucoup plus axé sur la sécurité et la personnalisation. Pour ce dernier point, Samsung propose quelques améliorations bienvenues, comme Monet. Ce code de design (intégré à Material You, le design natif d'Android 12) permet de modifier l’apparence de votre interface avec un jeu de couleurs et de nuances.

Galaxy S22 Ultra

Le fabricant y ajoute également ses petites fonctionnalités, comme le volet latéral qui permet de ranger des applications favorites dans un coin facilement accessible. Les applications préinstallées sont pour leur part toujours aussi nombreuses, et viennent parfois faire doublon avec celles de Google.

Galaxy S22 Ultra

Pour le reste, nous avons une surcouche très efficace et très bien terminée. Les adeptes apprécieront et les nouveaux ne seront pas déboussolés. Du bon travail, encore une fois. Nous n’avons rien à lui reprocher.

Le stylet fait son grand retour

La gamme des Galaxy Note a existé de 2011 à 2020 et apportait deux particularités majeures : un grand écran et la présence d’un stylet. Depuis le Galaxy Note 20, les adeptes de la gamme sont orphelins, mais Samsung a finalement décidé de ne pas les laisser sur le bord de la route avec ce nouveau produit. Le Galaxy S22 Ultra aurait en réalité pu s’appeler Galaxy S22 Note, puisqu’il reprend le flambeau de cette gamme avec le S-Pen. Le S21 Ultra était déjà compatible, mais ce nouveau modèle inclut pleinement le stylet, notamment avec un rangement dédié dans la coque. Un choix fort de la part du constructeur.

Galaxy S22 Ultra

Dans les faits, le stylet du S22 Ultra fonctionne de la même manière que sur un Galaxy Note. Sortez-le pour activer l’application de prises de notes, même lorsqu’il est verrouillé. Pratique. En l’utilisant pour la navigation, une petite bulle apparaîtra sur l’écran d’accueil, vous proposant diverses activités. Vous pourrez ainsi toujours prendre des notes, mais aussi faire des captures d’écran, sélectionner une partie de l’image dans un coin en guise de mémo, personnaliser des images et des vidéos… il y a même une application de coloriage !

Galaxy S22 Ultra

L’utilisation du S-Pen est très agréable. Samsung l’a encore amélioré, faisant baisser son temps de réponse de 5 ms à 2,8 ms. À l’écriture, nous avons réellement la réactivité d’un stylo sur une feuille. Petit point bonus, il est possible d’interagir sans toucher votre smartphone avec Air Command. Stylet en main, il suffit de donner un coup sec vers la droite pour basculer d’une page à l’autre, par exemple. On ne voit pas vraiment l’intérêt, mais c’est présent.

Galaxy S22 Ultra

Le S-Pen fonctionne donc parfaitement et apporte une vraie plus-value au smartphone. Cependant, la question que l’acheteur doit se poser avant de passer à la caisse est la suivante : a-t-il réellement besoin de ce stylet ? Car aussi bon soit-il, son utilisation est limitée, voire inutile pour la plupart des gens. Certains prendront plaisir à prendre des notes et les artistes s’amuseront à dégainer leur S-Pen pour faire des croquis rapides si le cœur leur en dit, mais cela ne concerne qu’une minorité d’acheteurs potentiels.

Galaxy S22 Ultra

Une autonomie solide

Avec un tel écran et un nouveau processeur qui mise sur l’économie d’énergie, le Galaxy S22 Ultra est attendu au tournant en ce qui concerne l’autonomie. Il est équipé d’une batterie de 5000 mAh, en théorie assez costaude pour offrir une bonne expérience. En poussant toutes les options d’écran à fond (WQHD+, 120 Hz) et en l'utilisant de manière classique (un peu de navigation, de GPS, de photo, de jeu…), nous tenons sans aucun souci une journée entière, oscillant entre 25 et 35 % de batterie au moment du coucher. C’est bien. À noter qu’en réduisant la partie gaming, nous pouvons encore gagner de précieuses heures, le GPU étant très gourmand en ressources.

Galaxy S22 Ultra

En laissant les options d’écran par défaut (FHD+, 120 Hz), il est possible de gagner 15% de batterie en une journée. En allant plus loin et en calant la dalle à 60 Hz et en 720p, le S22 Ultra est un monstre d’autonomie, puisqu’il est capable de tenir trois jours pleins. Cependant, il vaut grandement rogner sur la qualité d’affichage. Un choix qui appartient à l’utilisateur.

Le S22 Ultra est compatible avec la recharge rapide de 45 Watts, mais le chargeur compatible n’est pas fourni dans la boîte. Il faut en effet l’acheter à part pour en profiter. Avec la charge rapide 45 Watts, le Galaxy S22 Ultra se réalimente de 1 à 100% en 61 minutes, selon nos mesures. C’est bien, surtout pour la capacité de la batterie. Notons que la charge se ralentit sur la fin. Nous avons ainsi mesuré une charge de 60% en 30 minutes seulement. Pratique si vous êtes en rade et que vous avez peu de temps devant vous. Avec un chargeur Samsung classique de 25 Watts, ce temps de recharge double, tout simplement.

Une partie photo exemplaire

Pour sa partie photo, Samsung a fait le choix de reprendre celle du S21 Ultra, en la modifiant légèrement. Nous avons donc un module composé de quatre capteurs : un capteur grand angle de 108 mégapixels (f/1.8), un capteur ultra grand angle de 12 mégapixels (f/2.2), un téléobjectif de 10 mégapixels (f/4.9) ainsi qu’un deuxième téléobjectif de lui aussi 10 mégapixels (f/2.4). Le terminal dispose de deux zooms optiques, X3 et X10. Le zoom numérique X100 est lui toujours de la partie. Vous remarquez un cinquième capteur sur la coque, il s'agit de l'autofocus laser.

Galaxy S22 Ultra

Le S21 Ultra était déjà un ténor en ce qui concerne la photo, ce S22 Ultra est donc du même calibre. Il se montre même un poil meilleur grâce à un traitement logiciel légèrement revu. Les clichés pris sont somptueux. Il est impossible de ne pas remarquer l’excellence au niveau de la gestion de la lumière et du contraste.

Galaxy S22 Ultra

Galaxy S22 Ultra

Les différents objectifs effectuent un travail remarquable, mais si on note tout de même un capteur ultra-grand angle un poil en dessous du reste. Rappelons encore que nous avons deux zoom optiques : X3 et X10, ainsi qu'un zoom numérique X100.

Galaxy S22 Ultra
Zoom X0,6

Galaxy S22 Ultra
Zoom X1

Galaxy S22 Ultra
Zoom X3

Galaxy S22 Ultra
Zoom X10

Galaxy S22 Ultra
Zoom X100

Galaxy S22 Ultra
Zoom X0,6

Galaxy S22 Ultra
Zoom X1

Galaxy S22 Ultra
Zoom X3

Galaxy S22 Ultra
Zoom X10

Galaxy S22 Ultra
Zoom X1

Galaxy S22 Ultra
Zoom X3

Le mode Zoom X100 ne donne lui pas de résultats exploitables en tant que tels, mais peut être utile pour repérer un détail au loin. Le smart lock est toujours présent afin de verrouiller ce que vous voulez prendre en photo, et ainsi éviter les tremblements si vous êtes à main levée.

Galaxy S22 Ultra

En mode macro, le S22 Ultra nous offre des résultats justes et mesurés.

Galaxy S22 Ultra

Le mode portrait est quant à lui une réussite et l’autofocus laser est d’une réactivité à toute épreuve, ce qui permet de prendre sans souci des photos d’enfants ou d’animaux.

Galaxy S22 Ultra
Mode portrait

Galaxy S22 Ultra

Galaxy S22 Ultra

Le mode nuit est lui aussi très bon. À la rédaction, nous préférons tout de même celui du Pixel 6 Pro, mais dans les faits, nous sommes sur quelque chose de très similaire, et de très qualitatif. 

Galaxy S22 Ultra
De haut en bas : Photo de jour, photo de nuit sans mode nuit, photo de nuit avec mode nuit

Galaxy S22 Ultra
En haut, sans mode nuit, en bas, avec mode nuit

En ce qui concerne la vidéo, le S22 Ultra est capable de filmer jusqu’en 8K et 24 images par seconde. Le logiciel photo est lui dans la grande tradition des smartphones Samsung. Clair et apportant beaucoup de fonctionnalités, comme le mode réalisateur qui permet de filmer avec les APN frontaux et de façade en même temps.

Galaxy S22 Ultra

Bref, une réussite incontestable.

Samsung Galaxy S22 Ultra 128Go au meilleur prix
  • Rakuten
    979€
    Découvrir l'offre
  • Amazon
    1179€
    Découvrir l'offre
  • Cdiscount
    1210.9€
    Découvrir l'offre

Note finale du test : Samsung Galaxy S22 Ultra

Le Galaxy S22 Ultra est un téléphone d’excellence. Techniquement parfait, il réussit à satisfaire sur beaucoup de segments, que ce soit au niveau de l’écran, de l’autonomie ou de la photo. Plus encore, il apporte quelque chose en plus avec le S-Pen, ce qui en fait le digne héritier du Galaxy Note. On peut toutefois reprocher à Samsung son manque d’innovation par rapport à la version S21, ou alors un processeur Exynos 2200 très décevant, mais dans l’ensemble, le produit est une réussite. Le S22 Ultra est aujourd’hui l’un des meilleurs smartphones Android du marché, tout simplement. A vous de voir si vous avez réellement besoin du S-Pen.


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !