Test Galaxy Note 8 : qu’en pense la presse étrangère ?

Maj. le 12 novembre 2018 à 12 h 59 min

Alors que la rédaction de Phonandroid publiera très prochainement son test complet du Samsung Galaxy Note 8, plusieurs sites américains ont déjà eu la chance de mettre la main sur le nouveau flagship sud-coréen. Découvrez ce que la presse étrangère pense de cette phablette haut de gamme.

galaxy note 8

Présenté à la fin du mois d’août dernier, le Galaxy Note 8 est le nouveau flagship de Samsung. Puissant, haut de gamme et raffiné, ce smartphone se présente a priori comme l’un des meilleurs appareils Android de tous les temps, Mis à part son prix, la phablette semble quasiment dépourvue de défauts. Toutefois, qu’en est-il vraiment ? Découvrez-le en détail à travers la revue de presse des tests de la presse étrangère.

Design

Comme vous le savez sans doute, le Galaxy Note 8 présente un design très similaire à celui du Galaxy S8. Mis à part un gabarit plus large, ce nouveau flagship est très proche du précédent en termes d’esthétique. Ce design était déjà très réussi en début d’année, et fonctionne donc toujours aujourd’hui. Le testeur du site TrustedReviews se dit ainsi « abasourdi » par le design du smartphone.

Cependant, les défauts du Galaxy S8 sont également de la partie. Ainsi, tous les sites étrangers s’accordent à dire que le lecteur d’empreintes digitales, situé au dos du smartphone, n’est vraiment pas pratique. Ainsi, SlashGear ne comprend pas cette décision de Samsung, et Android Central trouve que l’utilisation de ce lecteur est un véritable cauchemar.

Android Police va encore plus loin et compare le Note 8 à une voiture sur laquelle on aurait placé les poignées sur le toit. TechRadar souligne toutefois une légère amélioration avec un écart supplémentaire de quelques millimètres entre l’appareil photo et le lecteur. Cette amélioration est également confirmée par Android Authority, qui trouve que ce nouveau capteur est « étonnamment plus pratique » que celui du S8. En dehors de ce gros problème, tous les sites étrangers estiment que ce design est très réussi, aussi bien en termes d’apparence que de qualité de fabrication.

Selon Dan Seifert de The Verge, toutefois, ce Galaxy Note 8 n’est pas destiné à tout le monde. Aux yeux du journaliste, le Galaxy Note 8 est conçu spécifiquement pour les amateurs de téléphones aux dimensions impressionnantes.

Écran

Tout comme le Galaxy S8, le Galaxy Note 8 embarque un écran Super Amoled Infinity Display. Cet écran est cependant légèrement amélioré, et DisplayMate lui a récemment attribué le titre de meilleur écran de smartphone de tous les temps. La presse étrangère partage ce point de vue de manière unanime. Android Police considère qu’il s’agit du « meilleur écran de smartphone de la planète ».

Selon The Verge, cet écran HDR est coloré, vibrant et extrêmement brillant. Il est parfaitement visible en extérieur même en plein soleil, et sa taille absorbe l’utilisateur pendant le visionnage de vidéos. Selon TechRadar, cet écran de grande taille plaira particulièrement aux professionnels en quête de productivité.

Performances

Là encore, le logiciel du Galaxy Note 8 est très proche de celui du Galaxy S8. Certes, le Galaxy Note 8 embarque Android 7.1.1 Nougat au lieu d’Android 7.0, mais la différence est minime. Ainsi, plusieurs sites, dont SlashGear, regrettent que le flagship n’embarque pas nativement Android 8.0 Oreo, la dernière version de l’OS de Google.

Avec son Snapdragon 835 (qui sera remplacé par un Exynos 8895 dans nos contrées) et ses 6Go de RAM, le Galaxy Note 8 est un véritable monstre de puissance. Toutefois, le site Android Police estime que le smartphone s’avère parfois moins réactif que certains smartphones fonctionnant sous une version plus épurée d’Android, comme le Google Pixel, ou encore les smartphones de OnePlus et Nokia.

Selon The Verge, malgré les 6Go de RAM du Galaxy Note 8 contre 4Go pour le Galaxy S8, la différence de puissance est à peine perceptible. La véritable différence avec le Galaxy S8 est bien entendu le nouveau style S Pen, et toute la presse étrangère semble adorer ce stylet. D’après Engadget, la nouvelle fonctionnalité Live Messages, permettant de dessiner sur les photos, est à la fois simple et addictive.

Appareil photo

L’appareil photo à double capteur du Galaxy Note 8 est sa principale différence par rapport au Galaxy S8. Ce module photo composé d’un capteur 12 MP à objectif f/1.7 et d’un capteur 12 MP à téléobjectif f/2.4 avec stabilisation optique se révèle très performant. Pour le journaliste du site Engadget, il s’agit du meilleur appareil photo à double capteur du marché.

Selon The Verge, toutefois, les photos capturées en condition de faible luminosité sont parfois un peu floues. De même, l’effet bokeh est parfois un peu trop prononcé et donne un rendu un peu kitsch. Il est toutefois possible de régler cet effet. Selon Android Police, à part pour l’effet bokeh, le second capteur n’est pas très utile et se révèle nettement moins bon que le capteur principal.

Chez Wired, on critique également le mode Live Focus. La qualité des clichés pris avec ce mode semble très aléatoire. Certains clichés sont d’excellente qualité, d’autre sont flous sans raison apparente. L’appareil photo ne semble donc pas réellement à la hauteur des promesses de Samsung.

Autonomie

Avec sa batterie 3300 mAh, le Galaxy Note 8 offre une très bonne autonomie. Selon Android Central, le gros point fort du smartphone est sa régularité. Ainsi, chaque jour pendant son test, le journaliste a obtenu exactement la même autonomie : 15h à 16h, dont 3 ou 4 avec l’écran allumé. C’est un bon point.

En revanche, Wired espère que Samsung apportera prochainement davantage d’optimisations à cette batterie. Selon le site américain, le smartphone peut tenir une bonne quinzaine d’heures en cas d’usager léger, mais dès qu’on utilise souvent l’écran, la batterie se vide à une vitesse impressionnante. Ainsi, en deux heures de voiture, l’autonomie a chuté de 40% en utilisant uniquement Google Maps.

Conclusion

La plupart des journalistes étrangers qui ont testé le Galaxy Note 8 tirent la même conclusion. Le smartphone est excellent, mais compte tenu de son prix exorbitant de 1009 euros, ses quelques défauts ne peuvent être ignorés.

De même, ses similitudes avec le Galaxy S8 sont nombreuses, et peut-être bien trop nombreuses. Ainsi, selon BGR, malgré toutes ses qualités, le Galaxy Note 8 n’a pas de véritable raison d’être. Il ne s’agit toutefois que de l’avis de la presse étrangère, et vous devrez attendre notre propre test pour connaître celui de la rédaction de Phonandroid.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !