Test BMW iX3 : on a essayé le premier SUV électrique de la marque allemande

 
BMW iX3

Après les X3 essence/diesel et X3 hybride, BMW dévoile une version 100% électrique de son SUV qui s’appuie sur la même plateforme que les déclinaisons thermiques. Nous avons pu l’essayer bien en amont de son lancement attendu au mois de mars prochain.

On peut dire sans se tromper que BMW compte parmi les précurseurs en matière de voiture électrique. En effet, le premier modèle 100% électrique du constructeur allemand a été lancé sur le marché dès 2013 avec la petite BMW i3, un véhicule qui déjà à l’époque, affichait déjà un look en avance sur son temps et qui reste d’actualité. Sept ans plus tard, la marque à l’hélice mise à fond sur l’électrification de ses gammes, notamment afin de répondre aux normes environnementales strictes imposées par l’Union européenne. La part des véhicules électrifiés dans les livraisons de voitures neuves en Europe devrait atteindre 25% cette année, avant de représenter la moitié des immatriculations en 2030.

BMW iX3

Et en ce qui concerne les voitures purement électriques, BMW suit la tendance actuelle en utilisant une plateforme commune pour toutes les motorisations. La preuve avec son premier SUV électrique qui nous intéresse ici. Le BMW iX3 qui ressemble donc comme deux gouttes d’eau aux modèles thermiques (essence ou diesel), et hybrides (avec les technologies d’hybridation légère et hybride rechargeable). Il se caractérise esthétiquement par des touches de bleu relativement discrètes, une calandre pleine, sans oublier des boucliers et des jantes spécifiques. Le iX3 affiche ainsi des dimensions inchangées de 4,70 m de long, 1,89 m de large et 1,67 m de haut.

BMW iX3

Il en va de même dans l’habitacle avec une planche de bord identique à celle du X3. Un copier/coller à quelques inserts bleus près au niveau du bouton de démarrage et du levier de vitesse. La présentation tout comme la finition sont irréprochables. De plus, BMW a eu le bon goût de conserver certains boutons qui s’avèrent indispensables pour un accès aisé et rapide au quotidien (on pense notamment à la commande de climatisation).

BMW iX3

Des écrans, mais pas que pour le BMW iX3

L’instrumentation est assurée par un écran numérique avec une interface qu’on peut désormais qualifier de classique chez le constructeur. Notez que contrairement aux autres marques premium allemandes (MBUX chez Mercedes ou Virtual Cockpit chez Audi), BMW ne propose pas d’options de personnalisation de l’affichage avec un accès direct au volant.

À lire aussi : BMW va proposer son “Autopilot” et d’autres options à télécharger via un abonnement

L’écran d’info-divertissement est également dans la continuité des autres modèles de la marque à l’hélice. Plus large que long, il affiche une définition et une luminosité qui garantissent une excellente lisibilité par tous temps. La navigation est fluide et l’interface se laisse domptée après un petit temps d’adaptation, eu égard à la richesse des rubriques. Bien entendu, CarPlay est au rendez-vous pour un accès sans fil aux applications de votre iPhone.

BMW iX3 Carplay

Pendant ce temps, ce dernier restera sagement sur le socle de recharge sans fil. BMW a été parmi les premiers constructeurs à proposer CarPlay sans fil. Avec le iX3, la marque allemande s’illustre une fois de plus en intégrant un affichage de rappel de CarPlay directement dans l’écran d’instrumentation. Il est ainsi possible de visualiser des informations issues du système d’Apple, comme par exemple le nom des chansons comme on peut le voir sur la photo ci-dessous.

BMW iX3 Rappel Carplay

Toujours à propos de smartphone, personne ne sera lésé à bord du iX3 qui propose pas moins de quatre ports USB pour recharger son appareil. Si le port USB situé à côté du chargeur à induction est de type A, celui qui prend place dans l’espace de rangement sous l’accoudoir et les deux à l’arrière sous le système de climatisation sont au format USB Type C.

Autre dispositif désormais classique, une molette qui est entourée de raccourcis prend place juste à côté du levier de vitesse pour interagir avec le système d’info-divertissement. Cette solution a fait ses preuves pour accéder à toutes les fonctionnalités en laissant le coude confortablement appuyé sur l’accoudoir central plutôt que de garder le bras tendu vers l’écran.

Enfin, il est aussi possible d’interagir avec certains éléments du système d’info-divertissement en faisant des gestes de la main. Vous pouvez par exemple passer au morceau suivant en bougeant la main de gauche à droite, ou régler le volume en dessinant un rond en l’air du bout du doigt. Tout cela fonctionne parfaitement même si dans la pratique, on aura probablement surtout recours aux boutons sur le volant.

BMW iX3

Pour ceux qui n’auraient pas assez des deux écrans, BMW propose également un affichage tête haute (HUD). Celui-ci permet de garder les yeux sur la route tout en ayant accès aux informations essentielles comme la vitesse et la navigation. Disons le tout net, BMW a réussi à proposer le meilleur système de ce type à date, notamment avec les indications de direction parmi les plus réussies et les plus étoffées. Si la réalité augmentée du système MBUX de Mercedes garantit de ne plus jamais se perdre, le HUD de BMW est tout aussi efficace.

Un mot enfin sur l’espace à bord qui est généreux, notamment aux places arrière et malgré la présence d’un tunnel central. Conçu dès le départ pour accueillir différentes motorisations, le iX3 voit sa batterie intégrée dans sous le plancher et sous la banquette arrière pour préserver l’habitabilité. Le SUV électrique dispose ainsi d’un coffre identique à celui du X3 thermique avec 510 litres, ou 1 560 litres sièges rabattus. Notez qu’à défaut de double fond, un espace est prévu pour accueillir les câbles de recharge afin de ne pas empiéter sur le coffre. En revanche, malgré sa motorisation électrique, le BMW iX3 est dépourvu de coffre à l’avant.

BMW iX3

Une empreinte carbone réduite pour le BMW iX3

Le BMW iX3 est proposé dans une seule version avec deux niveaux de finition. Celui-ci est équipé d’un moteur électrique synchrone situé sur l’essieu arrière, et qui développe 210 kW (286 ch) et 400 Nm de couple. Il est alimenté par une batterie lithium-ion de 80 kWh (dont 74 kWh de capacité utile) qui, comme on l’a dit plus haut, est implantée sous le plancher. Celle-ci devrait conférer au BMW iX3 une autonomie annoncée de 459 km, mais nous y reviendrons plus loin.

BMW iX3

Le SUV électrique a été développé en affichant une empreinte CO2 en baisse de 60% de l’approvisionnement au recyclage par rapport au X3 xDrive 20d, modèle qui représentait l'essentiel des ventes l'année dernière. Le moteur est sans terres rares, tandis que la batterie a nécessité 2/3 de cobalt en moins. Cette dernière renferme 188 éléments prismatiques répartis en dix modules. L’ensemble a été produit avec de l’électricité décarbonée.

BMW iX3

Le constructeur ne s’est pas arrêté là, puisqu'il propose un rotor bobiné au niveau du moteur synchrone qui permet de limiter l’utilisation des aimants. BMW annonce également une densité énergétique de la batterie qui est améliorée de 30% au regard de la masse du véhicule, et en conséquence un rendement de 93%. Enfin, la marque à l’hélice se veut tout aussi rassurante en annonçant un taux de récupération des matériaux moyen à hauteur de 90% contre 30% habituellement.

BMW iX3

Une sonorité de Blockbuster

Au démarrage, le véhicule se mue en silence ou presque. En effet, BMW s’est offert les services du célèbre compositeur oscarisé Hans Zimmer (Le Roi Lion, Gladiator, Interstellar, etc.), afin de proposer une signature sonore BMW Iconic Sounds avec son premier SUV électrique, rien que ça. Des sons au démarrage et à l’arrêt du véhicule, mais aussi en roulant en dessous de 30 km/h et lors des accélérations si on le souhaite. Le reste du temps, le BMW iX3 permet de profiter du confort en silence, notamment grâce à l’excellente filtration des bruits aérodynamiques et au vitrage insonorisant en option.

BMW iX3

Les 2 260 kg (dont 518 kg de batterie) se font vite oublier et la voiture accélère fort quand il s’agit de s’insérer sur l’autoroute par exemple. Mais malgré le couple généreux et les 400 Nm, le SUV électrique se montre moins violent qu’une Tesla Model X ou qu’une Mercedes EQC par exemple, deux modèles auquel on ne manquera pas de le comparer bien qu’ils soient tous les deux plus puissants. Notez que la vitesse maximale est bridée à 180 km/h, ce qui, avec un 0 à 100 km/h réalisé en 6,8 secondes, suffit à faire disparaitre votre permis de conduire en un rien de temps.

Consommation

On le disait plus haut, BMW annonce une autonomie de 459 km suivant le cycle WLTP, et une consommation moyenne de 19 kWh/100 km. Notre essai s’est déroulé sur un parcours de 170 km, tantôt en agglomération, tantôt sur de petites routes et l’autoroute. Nous avons adopté une conduite normale, comme avec n’importe quelle voiture thermique et sans se soucier de ménager la batterie. Le chauffage était allumé en permanence et notre allure strictement adaptée aux limitations de vitesse.

BMW iX3 écran de recharge

Nous avons relevé une consommation de 22 kWh/100 km, ce qui est plutôt correct pour un SUV électrique de plus de deux tonnes. Il faut dire que le BMW iX3 est bien aidé par son coefficient de pénétration dans l’air de 0,29, et ses jantes aérodynamiques dont le poids a été réduit de 16%. Il devrait être possible de dépasser les 400 km annoncés sur certains trajets, à condition entre autres, de limiter les trajets sur autoroute comme c’est la norme avec les SUV électriques.

BMW iX3

Le BMW iX3 bénéficie de cinq modes de récupération d’énergie. En positionnant le levier de vitesse en mode B, il est possible d’utiliser le frein moteur afin de ralentir le véhicule autant que possible, et autoriser une conduite pratiquement sans toucher la pédale de frein. Pour renforcer l’efficacité du système, le mode D permet lui aussi de récupérer l’énergie cinétique en anticipant la topographie du parcours. Grâce aux données du système de navigation, l’iX3 sera en mesure de ralentir à l’approche d’un rond-point, ou de passer en roue libre sur terrain plat par exemple.

Un système de recharge classique, mais efficace

Si le système de recharge du BMW iX3 est des plus classiques, le SUV électrique a néanmoins l’avantage d’embarquer un chargeur triphasé qui autorise une puissance d’entrée jusqu’à 11 kW. Détail pratique, les câbles pour la recharge à la maison et sur les bornes publiques T2 sont fournis.

BMW iX3

D’autre part, le connecteur combo permet de faire le plein d’électricité sur les bornes de recharge rapide avec une puissance jusqu’à 150 kW. Dans ce cas, il est possible de retrouver 80% de la capacité en 34 minutes ou 150 km d’autonomie en 10 minutes. De quoi relier la prochaine borne Ionity sur un parcours autoroutier bien doté en stations, comme un Paris/Marseille par exemple. Au passage, notez que BMW fait partie du consortium Ionity et qu’à ce titre, les propriétaires d’iX3 bénéficient d’un tarif préférentiel de 0,30 euro/minute. De plus, la carte BMW Charging permet d’accéder à plus de 20 000 points de charge en France.

Un prix élevé, mais…

Le BMW iX3 sera commercialisé à partir de mars 2021. La gamme sera simplifiée avec seulement deux finitions : Inspiring à partir de 69 950 € (ou 695€/mois) et Impressive à partir de 76 350 €. Des tarifs qui sont similaires à ceux de la version hybride rechargeable. La première version est équipée, entre autres, de sièges électriques chauffants avec une sellerie semi-cuir, d’un toit ouvrant panoramique, d’une climatisation trois zones, du hayon à ouverture automatique, de jantes en alliage de 19 pouces ou encore du Drive Assist Pro pour une conduite semi-autonome.

BMW iX3

La seconde version ajoute des jantes de 20 pouces, l’affichage tête haute, le vitrage acoustique, un système audio Harman Kardon Surround et les Iconic Sounds signés Hans Zimmer pour ne citer qu’eux. Les amateurs de technologies pourront aussi profiter de l’aide au stationnement Park Assist Plus et de l’assistant de marche arrière qui mémorise les derniers mètres parcourus en marche avant pour les reproduire automatiquement en marche arrière. Nous avions d’ailleurs pu tester cette fonctionnalité avec la BMW M850i.

BMW iX3

Le prix du BMW iX3 n’est pas donné, mais il reste plus abordable que ses deux principaux concurrents. D’une part l’Audi e-tron, un autre SUV électrique, plus grand et avec une autonomie moindre d’autre part le Mercedes EQC qui affiche néanmoins une puissance plus élevée. Finalement, c’est peut-être le Tesla Model Y qui viendra lui faire de l’ombre avec un prix attendu à partir de 63 000 € et surtout un réseau de recharge sans pareil actuellement. Néanmoins, restera à comparer l’équipement et surtout la finition du SUV américain.



Notre verdict sur le BMW iX3

À défaut d’être le SUV électrique le plus puissant du moment, le BMW iX3 est une proposition intéressante. Mieux placé que ses concurrents, il propose un équipement de série riche et un vrai confort à l’usage. Son autonomie autorise une utilisation sans se soucier de recharger tous les jours en agglomérations, tandis que son rayon d’action autorise également les trajets les plus longs.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
stations service afficher électricité prix km
Certaines stations-service vont afficher le prix de l’électricité aux 100 km

Certaines stations-service afficheront bientôt les prix des carburants en euros pour 100 km. Une nouvelle directive européenne contraint en effet les stations à afficher un nouveau tarif indicatif. Grâce à ce nouvel affichage, les automobilistes seront invités à comparer le prix de leur carburant habituel par rapport…

Volkswagen ID.3
Volkswagen a boosté ses ventes de voitures électriques de 200% en 2020

Le groupe Volkswagen, qui intègre aussi Audi, Skoda et Porsche, a présenté ses chiffres de vente pour l’année 2020. La firme allemande annonce avoir vendu deux fois plus de voitures électriques l’année dernière qu’en 2019. Sa meilleure vente est l’ID.3,…