BMW va proposer son « Autopilot » et d’autres options à télécharger via un abonnement

BMW annonce que certaines options logicielles, mais aussi matérielles seront bientôt vendues sous la forme d’un abonnement. Selon BMW, ce nouveau moyen de commercialiser ces options, inspiré du modèle économique de Tesla, offre plus de flexibilité aux conducteurs. La marque allemande annonce également une mise à jour logicielle débloquant certaines fonctions comme la clé dématérialisée annoncée par Apple.

bmw vend des options par abonnement

BMW a publié un communiqué de presse riche en informations à l’occasion du Connected Car Beta Days, une série de conférences en ligne pour présenter les nouveautés à venir dans l’écosystème de la marque. Nouveautés fonctionnelles d’une part, mais aussi nouveautés commerciales. En effet, de nouvelles règles ont été annoncées par BMW quant à la commercialisation de certaines options. Et ce ne sera certainement pas du goût de tout le monde.

Lire aussi – BMW travaille sur une berline M5 électrique avec 1006 chevaux !

BMW annonce en effet l’arrivée prochaine d’options commercialisées par abonnement. Ce sont des options qui souvent souvent logicielles, mais qui peuvent également être matérielles, comme cela peut se faire chez Tesla, que les conducteurs activent à la demande. Plusieurs exemples sont cités, mais la liste ne se limite pas à elles.Vous retrouvez notamment l’assistance à la conduite appelée Active Cruise Control (type AutoPilot), vous retrouvez l’allumage automatique des feux de route (en plus de l’allumage automatique des phares), l’action des bruits de moteur sportifs IconicSounds Sport, l’enregistreur de journal de bord Driver Recorder, ou encore les suspensions actives Adaptive M Suspension.

BMW veut rentabiliser chaque voiture à long terme

L’activation de ces options sera logicielle, même dans le cas des options matérielles. Cela veut dire que vous pourriez acheter une voiture équipée de nombreuses options inactives. Selon BMW, l’idée est d’apporter plus de flexibilité. Cela veut dire qu’après l’achat d’un véhicule, si une option vous fait envie, il suffit de télécharger les éventuels fichiers et de valider l’activation. Et voilà ! En outre, certaines options sont intéressantes en été et d’autres en hiver. Les payer au moment où elles sont utiles n’est donc pas incohérent. D’autant que BMW proposera une période d’essai avant de facturer le client.

Toutefois, derrière ce vœu de flexibilité pour les usagers, BMW dévoile une stratégie commerciale où la voiture rapporte de l’argent sur une plus longue durée. Beaucoup plus longue même. Aujourd’hui, vous achetez des options en une fois. Si vous revendez la voiture, vous la revendez avec ses options. Demain, vous continuez de payer BMW pour les options choisies. Et le propriétaire suivant de la voiture, qui ne rapportait jusque là rien à BMW, en fera tout autant : il choisira les options à activer et désactiver selon ses préférences. Et ainsi de suite.

Certains observateurs et journalistes comparent cette initiative à celle de BMW quand certains de ses modèles sont devenus compatibles CarPlay. La marque allemande a cru bon de commercialiser cette connectivité par abonnement, provoquant une vague de mécontentement. Depuis, la marque « offre » la connectivité CarPlay. Le succès des nouvelles options par abonnement dépendra des options concernées et du prix. Pour l’heure, BMW n’a pas communiqué ces détails.

Nouvelle version gratuite de iDrive

bmw vend des options par abonnement 2

Deuxième partie du communiqué de presse, BMW annonce l’arrivée d’une mise à jour pour tous les véhicules compatibles avec le système iDrive 7.0 (notamment les BMW Series 5). Cette mise à jour gratuite débloque la compatibilité avec Android Auto, rénove en profondeur d’assistant personnel intégré à l’ordinateur de bord et active la fonction clé dématérialisée présentée par Apple lors de la WWDC 2020.

Cette mise à jour inclut également BMW Maps, un assistant de navigation entièrement nouveau et enrichi par des données cartographiques stockées dans le cloud. Ce qui veut dire que le logiciel bénéficie d’informations mises à jour en temps réel pour calculer un itinéraire en fonction d’éléments actualisés (notamment le trafic routier). Fonction intéressante de BMW Maps, les places disponibles dans les parkings sont renseignées, notamment celles où il est possible d’y recharger une voiture électrique.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Tesla ne travaille en réalité pas sur une smartwatch

Mise à jour 13 août 2020 – Suite à la publication de notre article, l’une de nos sources les plus fiables nous a indiqué que le constructeur n’a rien à voir avec le développement de cette montre connectée, malgré les…

Tesla Model 3 : l’écran tactile pourrait bientôt devenir un problème

L’écran tactile présent dans la Tesla Model 3 se pose comme un véritable tableau de bord. Le conducteur peut accéder à ses systèmes d’infodivertissement, mais également aux fonctionnalités essentielles du véhicule comme les essuie-glaces. Cependant, un accident de la route…

Prime à la conversion : le montant maximal baisse dès le 3 août

La prime à la conversion va connaître quelque changements dès le 3 août 2020. Alors que les Français ont pu profiter de 200 000 primes proposant des montants bien plus élevés qu’à l’accoutumée, il faudra se contenter des enveloppes habituelles…

La Peugeot 3008 électrique pourrait avoir 650 kilomètres d’autonomie

La Peugeot e-3008 sera la première voiture haut de gamme 100% électrique produite en France. A l’occasion de la présentation de ses résultats financiers, le patron de la marque a indiqué qu’elle pourrait atteindre les 650 kilomètres d’autonomie. L’autonomie, c’est…