Tesla lance sa propre assurance auto qui espionne les conducteurs et punit les mauvais

 

Tesla a dévoilé une nouvelle solution d’assurance auto d’un genre un peu particulier. Pour en profiter, les conducteurs devront partager leurs informations de conduite pour ensuite recevoir une note de la part du constructeur. Plus la note est élevée, plus le prix des mensualités est bas. Pour le moment, l’offre est uniquement disponible aux États-Unis.

tesla benefices milliard
Crédits : Unsplash

Tesla n’en finit plus de se diversifier. Après la bière et les restaurants, le constructeur se lance désormais dans l’assurance auto. Et comme toujours, ce dernier ne fait rien comme tout le monde. « Tesla propose une assurance utilisant le comportement de conduite en temps réel. Ceci est actuellement disponible pour tous les propriétaires de Model S, Model 3, Model X et Model Y au Texas » explique ainsi la firme.

Concrètement, Tesla met en place ce qu’il appelle le « Safety Score ». Après analyse des données personnelles du conducteur, celui-ci reçoit une note sur 100. Plus le score se rapproche du sommet, moins la note est salée. De quoi économiser 20 à 40 % par rapport à un contrat d’assurance traditionnel, selon la firme, et même jusqu’à 60 % pour les meilleurs élèves.

Sur le même sujet : Tesla condamné à une amende de 137 millions de dollars pour racisme envers un employé

Tesla note les conducteurs pour calculer leur facture d’assurance

« Contrairement à d’autres produits d’assurance télématiques ou basés sur l’utilisation, Tesla ne nécessite pas l’installation d’un dispositif supplémentaire dans votre véhicule », continue le constructeur. « Tesla utilise des fonctions spécifiques à l’intérieur du véhicule pour évaluer votre prime en fonction de votre conduite réelle. Vous effectuerez des paiements mensuels basés sur votre comportement de conduite au lieu des facteurs traditionnels comme le crédit, l’âge, le sexe, l’historique des sinistres et les dossiers de conduite utilisés par les autres fournisseurs d’assurance. »

En début de contrat, le score par défaut est de 90. En fonction du comportement du conducteur sur la route, ce dernier est donc amené à évoluer en bien ou moins bien, faisant par la même occasion gonfler ou réduire la prime. Pour le moment, l’offre n’est disponible qu’au Texas. Tesla affirme qu’elle est encore en phase bêta et qu’il faudra plusieurs mois avant de la voir déployée sur l’ensemble des États-Unis. Alors qu’elles ont déjà du mal avec les mises à jour à distance, pas sûr que les autorités américaines apprécient le dispositif.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !