Tesla : la législation européenne bride encore les capacités de l’Autopilot

 

Tandis que la conduite autonome est une pratique qui se démocratise aux Etats-Unis, la législation européenne se montre plutôt hostile envers cette technologie, popularisée par Tesla notamment. Et justement, le constructeur a suspendu les livraisons de plusieurs véhicules équipées de fonctions en conduite autonome afin de répondre aux exigences de la justice allemande. 

autopilot legislation blocage
Crédits : Unsplash

Aux Etats-Unis, la conduite autonome se démocratise peu à peu et de nombreux constructeurs, Tesla en tête évidemment, commencent à l'intégrer à leur véhicule. En Europe et en France, la technologie se frotte encore à une législation hésitante et des réglementations strictes. Ce qui empêche Tesla et les autres constructeurs de proposer les mêmes fonctionnalités qu'au pays de l'Oncle Sam.

L'Autopilot, l'une des technologies de conduite autonome de Tesla, est au centre de plusieurs enquêtes en Europe. En février 2022, la KBA, l'agence en charge des transports allemands, avait annoncé l'ouverture d'une investigation sur plusieurs fonctionnalités offertes par l'Autopilot, à savoir : l'automatisation des sorties d'autoroute et du changement de voie.

Le principe est simple : ces options permettent au véhicule de prendre les sorties d'autoroute en toute d'autonomie lorsque l'Autopilot est activé, ou bien de changer de voie lorsque la situation l'exige. Or et même si l'on attend encore les conclusions de la KBA, Tesla n'a visiblement pas attendu pour se mettre au diapason avant qu'une nouvelle législation ne l'oblige à agir.

Tesla prend les devants et supprime des capacités de l'Autopilot

En effet, plusieurs nouveaux clients de Tesla affirment que les délais de livraison de leur véhicule a été allongé de quelques jours, le temps pour le constructeur de déployer une mise à jour logicielle dédiée à l'Autopilot. 

Chaque client qui a commandé une voiture équipée de l'Autopilot a constaté des délais rallongés de quelques jours. Un acheteur a donné sur le forum la raison qui se cache derrière ces retards de livraison. Comme vous pouvez en douter, Tesla cherche à supprimer l'automatisation des sorties d'autoroute en prévision des conclusions du KBA. 

Plutôt que de devoir procéder au rappel des voitures tout juste commercialisées, Tesla a visiblement préféré prendre les devants pour supprimer cette fonctionnalité de l'Autopilot. Pour rappel, en France l'adoption de la conduite autonome avance doucement. Dès le 14 juillet 2022, la conduite “sans les mains” sera autorisée sur les routes françaises, dans certaines conditions évidemment. En Angleterre, les autorités britanniques envisagent d'autoriser de regarder la TV lors des trajets en voiture autonome.

Source : DriveTeslaCanada



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !