Tesla chute en bourse, son action perd plus de 60 % de sa valeur face au Coronavirus

Alors que Tesla dévoilait des résultats dithyrambiques en 2019, sa valorisation boursière s’effondre. Hier, elle affichait une baisse de 65 % de sa valeur. Alors que l’action est montée jusqu’à 917 dollars le 19 février, elle a terminé la journée du 18 mars à 361 dollars.

tesla chute en bourse

Le secteur automobile vit, comme d’autres secteurs « non essentiels », une crise sans précédent. Dans certains pays, comme en France, en Italie ou en Espagne, les consommateurs n’ont plus le droit de se déplacer pour se rendre en concession. Les employés des usines sont placés en chômage partiel ou ont peur de se rendre au travail par peur de la contamination. Et les transporteurs refusent de plus en plus de livrer des marchandises, que ce soit des pièces détachées ou des véhicules complets.

Lire aussi : Coronavirus : Elon Musk se moque franchement de ceux qui ont peur du virus

Parmi les victimes internationales de cette crise se trouve Tesla, la firme d’Elon Musk qui affichait d’insolents résultats en 2019. Des résultats qui ont propulsé son action dans la stratosphère boursière et de dépasser la valorisation de plusieurs grands groupes américains et européens réunis. Le 19 février, le cours de l’action Tesla atteignait son plus haut niveau : 917 dollars. Et alors que l’année 2020 s’annonçait sur la même tendance, avec des dispositions européennes et américaines en faveur des motorisations électriques, le coronavirus est arrivé.

Baisse de 60 % en quelques jours

Hier, mercredi 18 mars, le cours de l’action Tesla s’est effondré, atteignant à la clôture des bourses américaines 361 dollars. Soit une baisse de 60 % en un mois. Mais le titre du constructeur est descendu jusqu’à 350,51 dollars dans la journée (en début d’après-midi) avant de remonter en fin de journée. Mais cela pourrait descendre encore, puisque la construction de la gigafactory en Allemagne est arrêtée et que l’usine californienne pourrait être obligée de fermer suite au début du confinement de la baie de San Francisco, mardi 17 mars. Hier encore, Elon Musk, dont la richesse personnelle s’effondre, souhaitait que son usine continue de fonctionner avec un quart de son effectif habituel.

Après la forte hausse des quatre derniers mois durant lesquels le titre a triplé sa valeur, les analystes prédisaient déjà en février que le cours de l’action Tesla risquait de chuter au moindre problème. La banque d’affaires Morgan Stanley ne recommandait plus l’achat de l’action et misait sur une valeur cible de 360 dollars. Soit peu ou prou la valeur actuelle.

Source : BFM TV



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !