Tesla affirme que ses voitures ne perdent que 10% d’autonomie après 300 000 km

 

Les batteries Tesla sont faites pour durer, à en croire le dernier rapport annuel de la firme. Selon le document, celles-ci ne perdent que 10% de leur autonomie après 322 000 km. La majeure partie de la dégradation se fait par ailleurs au début de la vie du véhicule, pour ensuite stagner autour des 160 000 km.

tesla roadster
Crédits : Tesla

Si les voitures électriques sont désormais plus rentables que leurs homologues thermiques, c'est en grande partie partie grâce aux progrès effectués au niveau de leur autonomie. Autant dire que c'est là l'une des premières choses que regarde un automobiliste à l'achat, pour savoir si le prix qu'il est prêt à mettre – d'ailleurs souvent assez élevé – vaut l'investissement. À cette question, Tesla répond que oui. Ses prochaines batteries pourront durer pendant 3,5 millions de km, assure le constructeur.

Dans son dernier rapport annuel, dans lequel il affirme par ailleurs que la Model 3 est devenue moins chères que certaines voitures thermiques, ce dernier réitère son propos, cette fois avec une nouvelle donnée. Au bout de 200 000 miles, soit environ 322 000 km, la batterie ne perd que 10% de son autonomie. En outre, Tesla rentre dans les détails en expliquant que la capacité de cette dernière baisse plus rapidement les 160 000 premiers km, avant de voir le phénomène se ralentir puis stagner pour la seconde moitié.

Tesla rassure sur la durée de vie de ses batteries

Il est intéressant de noter que ces chiffres ne concernent que la Model S et la Model X, Tesla n'ayant pas fourni de données pour la Model 3. Or, pour ces deux voitures, le constructeur utilise différents blocs batterie, chacun ayant une durée de vie différente. En effet, nos confrères d'electrek rappellent que les blocs 90 kWh se dégradent bien plus rapidement que les blocs 85 kWh.

Sur le même sujet : Model S – la batterie est défaillante, Tesla verse 1,5 million de dollars aux conducteurs

Ainsi, après environ 100 000 km, le bloc 90 kWh perd approximativement 6 kWh de capacité. Le bloc 85 kWh, de son côté, en perd presque deux fois moins sur la même distance. Or, le premier étant plus récent que le second, cela pose la question de la crédibilité des dires de Tesla. Le rapport datant de 2020, il n'est pas impossible que les chiffres avancés aient quelque peu changé cette année. Reste que les futures batteries devraient changer la donne en la matière, et que les conducteurs ne devront pas trop s'inquiéter d'emmener la leur en réparation.

Source : electrek



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !