Taxe GAFA : Facebook, Google et les autres devront payer leurs impôts dans chaque pays

 

La taxation des GAFAM au niveau international a franchi une étape majeure : les pays de l'OCDE ont décidé de changer les règles du commerce transnational de sorte que les firmes transnationales paient leurs impôts dans chaque pays où elles réalisent des ventes. Une écrasante majorité de pays devraient ainsi voir leurs recettes fiscales augmenter. 

Phonandroid

La nouvelle devrait ravir le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, très actif sur ce dossier. Les pays de l'OCDE ont en effet décidé de réécrire une partie des règles en matière de taxation de firmes transnationales. Des règles largement dépassées par la montée en puissance des géants d'internet. “Le système actuel est en difficulté et nous ne survivrons pas si nous n'en retirons pas les points de tension”, explique un représentant du groupement d'Etats.

Facebook, Google, Apple… tous devront bientôt payer leurs taxes dans les pays où ils commercialisent leurs produits et services

L'idée est de donner plus de pouvoir aux gouvernements et aux Etats en matière de taxation face à des firmes internationales qui poussent les règles actuelles dans leur retranchement. Google, Amazon, Facebook, Apple ou encore Microsoft redoublent en effet d'imagination pour enregistrer leurs bénéfices internationaux et propriétés intellectuelles dans des pays à la fiscalité arrangeante, comme l'Irlande.

A en croire l'OCDE, qui compte discuter de ses propositions lors du prochain sommet du G20, une écrasante majorité de pays devrait bénéficier de cette réécriture des règles, à l'exception bien sûr de certains grands centres financiers qui participaient aux efforts “d'optimisation fiscale” de ces entreprises. De leur côté, les intéressés se sont souvent défendu en disant qu'ils paient surtout des taxes là où ils créent de la valeur – c'est par exemple la ligne de défense d'Apple.

La firme de Cupertino est d'ailleurs prise en étau dans un conflit entre la Commission européenne et l'Irlande, qui pourrait lui coûter 13 milliards d'euros d'arriérés d'impôts. Google, lui, a accepté le mois dernier de verser 1 milliard d'euros à Bercy pour régulariser sa situation. Amazon s'est vu ordonner de payer 250 millions d'euros au gouvernement luxembourgeois dans une affaire similaire. La firme de Jeff Bezos a néanmoins estimé que les propositions de l'OCDE “sont un pas en avant”.

Source : 9to5Google



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
bruno lemaire accuse cryptomonnaies terrorisme
Bitcoin : Bruno Le Maire accuse les cryptomonnaies de financer le terrorisme

Bruno Le Maire, l’actuel Ministre de l’économie, accuse le Bitcoin et les cryptomonnaies de participer au financement du terrorisme islamiste. En réaction à l’assassinat de Samuel Paty, professeur d’Histoire décapité par un terroriste, le dirigeant s’est engagé à prendre des…

amazon one paiement paume main
Amazon lance des tests pour payer avec la paume de la main

Amazon teste actuellement aux États-Unis un moyen de paiement inédit dans ses magasins Amazon Go. Après le paiement sans contact et mobile, les utilisateurs pourraient bientôt avoir la possibilité de régler leurs achats grâce à la paume de leur main….

amazon label produits écologiques durables
Amazon : un label permet désormais d’identifier les produits écologiques et durables

Amazon vient de lancer le label “Climate Pledge Friendly”. Déjà apposé sur 25 000 produits disponibles sur le site, ce label permet aux acheteurs d’identifier les articles durables, écologiques et respectueux de l’environnement.  Á la traîne sur les questions de l’écologie et l’environnement, Amazon vient d’annoncer…

elon musk troisième homme plus riche monde
Elon Musk devient le 3ème homme le plus riche du monde devant Mark Zuckerberg

Elon Musk est désormais plus riche que Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook. Grâce au succès fulgurant de Tesla en bourse, l’excentrique milliardaire est brièvement devenu le troisième homme le plus riche du monde, juste derrière Bill Gates et Jeff Bezos. Il distance ainsi Bernard…

huawei reduction achat composants
Huawei réduit encore sa production de smartphones, la série noire continue

Huawei réduit actuellement ses commandes de composants destinés à la fabrication de ses smartphones. C’est en tout cas ce qu’affirment plusieurs sources internes aux usines d’assemblages de l’entreprise. La situation n’a jamais été aussi catastrophique pour la firme de Shenzhen….