iPhone XS

Les iPhone XS ont été présentés le 12 septembre 2018 lors d’une Keynote à l’Apple Park (Cupertino). Ces smartphones sont une évolution de l’iPhone X présenté un an plus tôt. Ils héritent d’un écran OLED avec couche tactile 120 Hz plus réactive, d’un FaceID amélioré, du nouveau SoC Apple A12 Bionic, d’options de stockage interne jusqu’à 512 Go, d’un nouveau coloris Or… et d’un prix qui explose allègrement la barrière psychologique des 1000 euros.

Retrouvez ici toutes les dernières actualités autour de l’iPhone XS

iPhone XS : nouveautés hors de prix, lineup « pour toutes les bourses »

L’iPhone XS a été présenté par Apple aux côtés de l’iPhone XS Max et de l’iPhone XR. Trois smartphones dont le design est directement hérité de l’iPhone X présenté un an plus tôt. L’iPhone XS est le smartphone intermédiaire, celui qui colle le plus à ce qu’Apple a proposé avec son iPhone X. On reste exactement sur le même design, avec son châssis en acier chirurgical, son écran à encoche qui a fait date dans l’industrie, son double capteur photo à l’arrière placé exactement au même endroit.

L’écran de l’iPhone XS est une dalle AMOLED fabriquée par Samsung ou LG,pratiquement la même que sur l’iPhone X excepté qu’elle est capable de rendre 60 % de rang dynamique supplémentaire lors de la lecture de contenus HDR. L’autre évolution de cet écran a trait à la couche tactile qui passe à 120 Hz, ce qui permet au smartphone d’être plus réactif et précis, surtout dans les applications de dessins et les jeux. Le Face ID a été amélioré – Apple explique simplement qu’il est plus rapide.

Parmi les autres nouveautés, on relève un volume maximum 25% plus élevé, le passage de la certification IP67 à la certification IP68, et le passage à 4 Go de RAM. Et surtout le support des double SIM qui repose en Europe sur l’utilisation du slot SIM normal + l’utilisation d’une puce eSIM soudée à la carte-mère. Bien sûr, le clou du spectacle, c’est le A12 Bionic, le nouveau SoC surpuissant dont on sait déjà qu’il sera difficile à détrôner par la concurrence.

L’iPhone XS est ainsi l’évolution la plus directe de l’iPhone X, à côté de l’iPhone XS Max, un immense smartphone, et l’iPhone XR qui utilise des matériaux moins cher. L’iPhone X quitte au passage le lineup, de même que l’iPhone 6S et l’iPhone SE. Ainsi, Apple segmente beaucoup mieux ses prix, avec des options à partir de 539 € pour un iPhone 7 et jusqu’à 1659 € pour un iPhone XS Max 512 Go. L’iPhone XS, lui, commence à 1159 €, mais son prix peut tout de même culminer à 1559 € pour la version 512 Go.

iPhone XS : un SoC A12 Bionic qu’il sera difficile de détrôner

Qui dit nouveaux iPhone, dit nouveau SoC. Apple semble encore s’être surpassé avec le A12 Bionic. Ce SoC est en effet le premier de l’industrie sur un smartphone commercialisé à être gravé en 7nm. Cette technologie de gravure ultra-fine permet à la fois de densifier la gravure sur les die de silicium (donc y mettre davantage de transistors, par exemple), mais aussi d’améliorer sa consommation énergétique. Ainsi au total, le nouveau SoC A12 compte 6,9 milliards de transistors.

Dans le détail, le A12 apporte des améliorations dans le traitement de l’image, tout en assurant à Face ID d’être plus rapide. En termes de puissance, Apple promet 50% de performances en plus pour une consommation énergétique divisée par deux aussi bien lors de travaux intenses que des tâches de fond. Les coeurs performance délivrent jusqu’à 15% de vitesse de calcul en plus. Un nouveau contrôleur de performance permet d’améliorer encore davantage sa consommation énergétique.

La gravure 7nm est pourtant loin d’être une évidence : dans l’industrie des semi-conducteurs, le passage au 7nm se fait dans la douleur. Il implique en effet la mise en place de nouvelles technologies, et le renouvellement d’appareils de production. Huawei est le seul constructeur par le truchement de HiSilicon à lui aussi basculer en 7nm en même temps qu’Apple – et a d’ailleurs failli devancer la firme d’une courte tête. Qualcomm devrait suivre avec les premiers smartphones sous Snapdragon 855 dans les prochains mois.

Or, on ne sait pas encore beaucoup de choses sur les performances du Kirin 980, mais les premiers benchmarks du Snapdragon 855 semblent déjà présager qu’Apple devrait conserver encore une confortable avance sur la concurrence Android. Le score de ce dernier SoC ne dépasse en effet que d’une courte tête celui de la puce A11 des iPhone 7. Avec la gravure en 7nm sur ses derniers flagship, Apple risque encore une fois de faire rougir ses concurrents – à la différence de ces derniers, la firme maîtrise en effet tout, du software à la conception du SoC.

Bref, la promesse de ce SoC, c’est de fournir des performances de haut vol sans trop sacrifier en termes d’autonomie. Outre les fonctionnalités du smartphones et d’iOS 12, le A12 Bionic devrait donner aux propriétaires d’un iPhone XS une expérience de jeux vidéo sur smartphone incomparable, sans parler des applications en réalité augmentée.

Google Pixel 3 vs iPhone XS : lequel est le meilleur ?

Google Pixel 3 d’un côté, iPhone XS de l’autre. Android contre iOS. Google face à Apple. Un duel qui est loin d’être inédit entre les deux géants californiens, alors que la firme de Cupertino a une...