T441 : Charlie Hebdo pleure la mort d’un « temple de la culture »

.La fermeture de T411 continue de faire réagir, notamment Charlie Hebdo. Dans un long post Facebook signé Iegor Gran, le journal satirique estime que l’annuaire de torrents faisait partie du patrimoine de l’humanité et le compare à la « grande bibliothèque d’Alexandrie ». Le post revient sur ce qui faisait la richesse du site, orienté vers des produits culturels introuvables. Et d’égratigner la Sacem, l’Alpa et le CNC. 

t411 charlie hebdo

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la fermeture de T411 fait réagir et de façon bien différente que lors de la fermeture de Zone Téléchargement quelques mois plus tôt. Le site de torrents contenaient quelques 700.000 liens selon la justice, pour beaucoup vers des oeuvres cinématographiques, littéraires et musicales extrêmement difficile voire impossible à trouver légalement.

T411 : Charlie Hebdo pleure la mort du site et fustige la SACEM, l’ALPA et le CNC

Et c’est bien là la grosse différence que Charlie Hebdo tenait à souligner dans un vibrant post Facebook de soutien à T411, dont les administrateurs présumés et quatre modérateurs ont été arrêtés. Le post fustige la Sacem, l’Alpa, le CNC « et les autres » que le journal satirique qualifie de « sinistres gardes-chiourme des portefeuilles de Madonna et de Luc Besson » qui se « gargarisent de la destruction de ce temple de la culture, comparable dans son immensité à la bibliothèque d’Alexandrie ».

Avant de les qualifier de « vandales » :

Malgré leurs discours hypocrites (‘en luttant contre le piratage, nous sauvegardons les auteurs et la création’), les vandales n’en ont cure, de la culture. Leur raison d’être est de préserver les intérêts d’une poignée d’artistes, déjà riches, dans l’espoir de les enrichir davantage. Je dis ‘espoir’, car il est illusoire de penser que ceux qui lisaient Houellebecq gratuitement sur T411 se sont précipités chez le libraire pour dépenser leur argent sitôt le site fermé

La tribune poursuit en fustigeant le sort réservé au site dont « les serveurs ont été détruits à la dynamite » et relève que leurs responsables qui seront « exécutés en place publique ». Et de poursuivre : « les vandales leur trancheront la gorge  – ce sera un châtiment exemplaire pour terroriser les autres. But we shall never surrender ! ». Nous vous proposons de lire l’intégralité du billet en cliquant sur ce lien.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Amazon lance Honeycode : créez des applications web et mobiles sans coder

Amazon lance Honeycode, une plateforme qui permet de développer des applications web et mobiles sans compétences en programmation. En se basant sur des templates prédéfinis, les utilisateurs ont la possibilité de créer rapidement des applications sans écrire une seule ligne…