Snapchat : le filtre Bob Marley taxé de caricature raciste fait scandale

Maj. le 3 février 2017 à 17 h 19 min

Snapchat introduisait hier un filtre Bob Marley au sein ses « lenses » à l’occasion du four-twenty, journée durant laquelle on célèbre la consommation de cannabis. Une idée plutôt intéressante qui n’a toutefois pas été du goût de tout le monde.

bob marley snapchat

Assez bien conçu, ce filtre Bob Marley qui a depuis été retiré, permettait de se mettre dans la peau du célèbre chanteur de reggae, le temps d’une photo ou d’une vidéo, le tout accompagné d’extraits musicaux. Finalement, quand on y pense c’était un bel hommage mais qui a rapidement fait scandale pour deux raisons qui ne nous auraient sans doute pas sauté aux yeux.

L’une d’entre elle est liée à la couleur de peau de Bob Marley. Une fois ce filtre appliqué sur votre visage, votre peau devient noire et entourée de dradlocks. Et certains internautes n’ont pas manqué d’accuser Snapchat de blackface. Pratique théâtrale du XIXème et du XXème siècle qui consistait à noircir la peau des acteurs de théâtre, à l’aide de maquillage, avant de leur faire interpréter des personnages on ne peut plus caricaturaux.

Une pratique fortement raciste heureusement révolue depuis de longues années. Toujours est-il que de nombreux utilisateurs ont été choqués et n’ont pas manqué de le faire savoir sur les réseaux sociaux.

La seconde raison pour laquelle ce filtre a fait scandale est directement liée à la date à laquelle il a été mis en place, le 20 avril, jour de la fête non officielle du cannabis. Un timing qui n’a pas échappé à certains internautes qui considèrent que ce filtre est réducteur aussi bien pour Bob Marley que pour sa carrière dans la mesure où ils considèrent que son image est utilisée comme symbole du cannabis.

Pourtant, comme l’a expliqué la société à The Next Web, ce filtre Snapchat a été développé en partenariat avec les ayants droits de Bob Marley qui sont d’ailleurs sur le point de lancer une marque de cannabis à son effigie.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook, Instagram… : la CAF découvre une fraude de 40 000 € grâce aux réseaux sociaux

Facebook, Instagram et les réseaux sociaux en général ont une nouvelle fois permis à la Caisse d’allocations familiales (CAF) de débusquer une vaste fraude. En scrutant les publications d’une jeune femme déclarée comme mère célibataire, l’administration a découvert que l’internaute vivait en concubinage avec son compagnon. Entre décembre 2015 et août 2018,…