Smartphones : les grands écrans séduisent, mais les petits dominent toujours

Vous l’avez constaté vous même, le marché des smartphones a été frappé d’une nouvelle tendance en 2014, celle des grands écrans. Tous les analystes s’accordent à dire que les petits téléphones disparaîtront. Oui mais voilà, la dernière étude de GFK indique qu’en France, même si l’évolution des grands smartphones est impressionnantes, les petits modèles font de la résistance, à tel point qu’ils dominent toujours le marché.

grands smartphones vs petits

GFK a publié les tendances du marché des smartphones en 2014 pour la France. La première information est qu’en France il s’est vendu plus de smartphones que prévu, 18,2 millions au total (+15% par rapport à 2013) soit 76,4% des ventes globales de mobiles (23,8 millions d’appareils).

Outre cette information, GFK compare les ventes de smartphones selon les tailles d’écrans. Ce ne sera une surprise pour personne, les grands smartphones ont connu une évolution impressionnante.

gfk grands smartphones seduisent petits dominent
Crédits : GFK

 

 

Les terminaux équipés d’écrans de plus de 5 pouces représentent désormais 25% du marché. Les smartphones de 5 pouces ont connu une croissance de +11% sur un an. Ceux de 5,5 pouces ont du mal à convaincre et stagnent entre 2013 et 2014, ils représentent 4% du marché.

En fait, sur le marché français, ce sont les smartphones de 4 et 4,5 pouces qui dominent. Qui a dit que les petits smartphones se faisaient rares ? Ils représentent à eux seuls 57% du marché, avec une évolution de +23% pour les smartphones de 4,5 pouces. Ce sont en fait les appareils de 3,5 pouces qui tendent à disparaître. Même s’ils représentent toujours 18% du marché, le volume de ventes a baissé de 18%.

En fait, la taille moyenne des smartphones est désormais de 4,4 pouces contre 4 pouces en 2013. Ça augmente, certes, mais pas autant que les formats « imposés » par les constructeurs. Les utilisateurs français semblent frileux à l’idée de basculer vers des formats trop grands.

Néanmoins, la domination des formats plus compacts risque bien de ne pas durer. Car les constructeurs voient de plus en plus grand et les alternatives se font de plus en plus rares. Il y a bien quelques modèles compacts ici et là comme l’excellent Xperia Z3 Compact que nous avons testé, mais globalement les écrans tendent à être très grands.

Ainsi, ce ne sont pas les utilisateurs qui feront la tendance mais bien les constructeurs. Et comme le précise GFK, 2015 sera l’année de l’explosion des grands smartphones, et notamment des formats 5 pouces, qui s’affichent comme le meilleur compromis entre confort et mobilité.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Redmi K20 Pro : un haut de gamme à moins de 350 € ?

Redmi dévoilera une nouvelle gamme de smartphones le 28 mai prochain. Elle sera composée de deux modèles : un Redmi K20 standard, mais aussi un Remi K20 Pro. Ce sont les premiers smartphones de la marque à embarquer un processeur…

Huawei est prêt à remplacer Android et Windows dès 2019

Malgré les pressions venant de toutes parts, Huawei continue d’afficher sa détermination à sortir de son isolement. Richard Yu, le responsable de la division mobile du groupe chinois à confirmé que ses alternatives à Android et Windows pourraient être lancées…

Realme 3 Pro officiel : une fiche technique canon pour 199 euros

Le lancement du Realme 3 Pro est désormais officiel en France. Le smartphone de l’ancienne filiale de Oppo débarque sur un segment où Xiaomi et Honor sont déjà bien installés, mais son rapport qualité-prix devrait en convaincre plus d’un de…

Affaire Huawei : pourquoi ARM a cédé face à la Maison Blanche ?

L’affaire Huawei a pris un nouveau tournant avec la défection d’ARM – l’entreprise conçoit l’architecture et les coeurs qui sont utilisés par l’ensemble des fondeurs du marché, dont HiSilicon (filiale de Huawei), MediaTek, Apple, Qualcomm ou encore Samsung. Or ARM…

Huawei : TSMC n’abandonne pas la firme chinoise

Huawei a enfin droit à une bonne nouvelle. Le fondeur TSMC a en effet décidé de ne pas abandonner le constructeur chinois. Contrairement à Panasonic, ARM ou Toshiba, l’entreprise taïwanaise continuera de fournir des composants à Huawei malgré le décret…

Huawei : Panasonic refuse aussi de fournir le constructeur

Huawei essuie un nouveau revers. Panasonic, le géant japonais de l’électronique, refuse maintenant de fournir ses composants au constructeur chinois. Apparement, certains produits élaborés par la firme reposent sur des technologies américaines. Comme ARM avant lui, Panasonic est donc contraint de plier…