Smartphone : nous le touchons en moyenne 2 617 fois par jour

Grâce à une application spécialement conçue à cet effet, l’entreprise Dscout, spécialiste de la création d’appli, a enregistré toutes les interactions de 94 utilisateurs avec leur smartphone. Chaque clic sur l’écran tactile a été comptabilisé par l’application et les résultats sont saisissants : les participants de cette étude ont touché en moyenne 2617 fois leur smartphone en une seule journée.

smartphone

Pendant 5 jours l’application de DScout, installée sur les smartphones des 94 volontaires, a enregistré des milliers de données. Nous savons déjà que près de la moitié d’entre nous passe jusqu’à 5 heures par jour sur son smartphone mais les chiffres dévoilés par DScout sont encore plus impressionnants. En 5 jours, les 94 cobayes ont interagi avec leur téléphone 1,120 million de fois. Ces milliers d’interactions sont réparties en 33 090 sessions ( les moments où vous vous servez effectivement de votre terminal). Par jour, nous touchons donc en moyenne notre précieux appareil 2 617 fois.

Addiction aux smartphones : certains utilisateurs passent près de 4 heures par jour sur leur téléphone !

Ce n’est pas tout : chez les plus nomophobes – nom médical donné aux accrocs au smartphone– des 94 participants, ce chiffre grimpe même jusqu’à 5.427 interactions en moyenne par jour ! Toujours selon DScout, ceux-ci passent donc 225 minutes réparties en 132 sessions par jour en moyenne sur leur smartphone.

Dans 52% des interactions, l’utilisateur se concentre sur une seule application. Laquelle ? Sans surprise, c’est le réseau social Facebook qui s’avère être l’application la plus utilisée. 15% des interactions sont en effet consacrées au réseau social de Mark Zuckerberg. L’appli supplante même les SMS, qui constituent 11% des interactions, et l’écran d’accueil du smartphone (9%). Du point de vue des usages, 26 % des interactions sont dédiées à l’envoi de messages, que ce soit sur Facebook Messenger ou WhatsApp, et 22% sont entièrement réservées aux réseaux sociaux. Les recherches internet ne constituent que 10% des interactions des utilisateurs.

Cette nouvelle étude vient confirmer l’emprise grandissante du smartphone sur notre vie quotidienne. Et si ces chiffres sont loins de nous étonner, ils devraient nous pousser à prendre du recul sur l’utilisation intensive que nous faisons de notre téléphone. Pourtant, cette étude doit être nuancée. Conscients qu’une application surveille leurs interactions, les 94 volontaires de l’étude n’ont-ils pas été influencé ? De même, si l’essentiel de notre utilisation sert à communiquer avec nos proches, où est le mal ? L’addiction aux smartphones est-elle un phénomène aussi dramatique que les experts veulent le faire croire, ou n’est ce qu’une évolution logique de nos modes de vie ? Qu’en pensez-vous ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Le CSA lance sa campagne « Pas d’écran avant 3 ans »

Le CSA lance ce 19 octobre 2018 sa campagne de prévention « Pas d’écran avant 3 ans » pour sensibiliser les parents sur les dangers des smartphones, tablettes et TV pour les tout petits. Jusqu’au 21 octobre, spots et reportages sont diffusés à…