Smartphone et santé : une « corne » pousse-t-elle vraiment sur le crâne de certains jeunes ?

Des smartphones qui provoquent l’apparition d’une « corne » ? Des chercheurs australiens ont pourtant découvert la prévalence d’une excroissance sur le bas du crâne de certains jeunes – elle serait liée à la manière dont ils utilisent leur smartphone. Le problème serait bien réel, est en fait affaire de posture – utiliser de manière intense un smartphone, peut provoquer des déformations physiques. L’étude en elle-même n’est pas nouvelle et réapparaît en réalité suite à une enquête de la BBC sur les transformations du corps humain liées à la technologie. 

étude corne excroissance crâne smartphone
Voilà à quoi ressemble la fameuse « corne ». Crédits : University of the Sunshine Coast

En tombant aujourd’hui sur plusieurs sources parlant de cette histoire de corne, qui pousserait sur le bas du crâne de certains jeunes à cause de leur smartphone, notre première réaction a sans doute été la même que la vôtre : « c’est du n’importe quoi ! ». Pourtant à bien y regarder de près, l’étude dont il est question est bien parue dans Nature il y a un an. Et les découvertes des chercheurs méritent qu’on en parle, même en prenant un peu de recul sur la question.

Quand le smartphone provoque l’apparition d’une « corne » sur le bas de la nuque

Alors de quoi s’agit-il ? L’étude vient de chercheurs de l’Université de Sunshine Coast dans le Queensland (Australie). Dans leur papier, paru dans la très sérieuse revue Nature, ils constatent simplement une prévalence de plus en plus importante d’une excroissance sur le bas du crâne, en haut de la nuque, chez les jeunes utilisateurs accro aux smartphones. Cette excroissance pousse à cause d’une posture trop souvent adoptée par les utilisateurs de smartphones (mais aussi, on imagine, par les lecteurs les plus assidus, par exemple), tête penchée vers l’avant. Posture qui provoque également l’apparition de douleurs chroniques.

La tête pèse en moyenne 4,5 kg, et lorsque l’on reste dans la même position vers l’avant, le corps cherche des moyens de compenser. On le souligne, même si les auteurs de l’étude placent le problème sous l’angle du smartphone, le vrai problème de fond est un problème de posture. Ainsi, la découverte de ces chercheurs, c’est que certains sujets développent au bout d’un certain temps une légère bosse sur leur nuque, souvent douloureuse, et qui est en fait une excroissance osseuse qui se développe à l’intérieur cause des contraintes imposées par cette position.

L’étude a récemment été reprise par un article de BBC qui s’interroge sur l’effet de la technologie sur le corps humain. Et depuis, les médias du monde entier ont redoublé d’efforts pour qualifier cette excroissance de la manière la plus fleurie ou évocatrice possible. Aboutissant sur le terme, un peu exagéré de « corne ». Or vous serez sans doute surpris d’apprendre que cette excroissance n’est pas tout à fait une nouveauté. Paul Broca en parlait dès 1885, mais cette excroissance était alors rarissime.

Mais ce n’est pas la découverte la plus frappante des chercheurs : cette excroissance a été retrouvée chez plus d’un jeune sur quatre, parmi les milliers de participants à l’étude. Et ce n’est pas tout : alors que de précédentes observations décrivaient des excroissances négligeables, d’à peine 8mm tout au plus, les chercheurs ont découvert qu’elle atteint désormais une taille réellement significative. Ces excroissances peuvent ainsi atteindre jusqu’à 30 mm. Et selon les chercheurs, à cause de notre relation à la technologie, il n’y a aucune raison selon laquelle cette excroissance ne continuerait pas à pousser et à se généraliser.

Lire également : plus de deux heures sur smartphone ou devant d’autres écrans rend les enfants moins intelligents

A moins, bien sûr, que des efforts soient faits pour sensibiliser sur la posture à adopter lorsque nous utilisons ces appareils. Avez-vous déjà pris conscience douleurs liées à votre posture lorsque vous utilisez votre smartphone ? Partagez votre retour dans les commentaires.

Source : Nature

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Un français sur deux estime que le smartphone contribue à son bonheur

Le smartphone rend 45% des français plus heureux : c’est la conclusion étonnante d’une étude Toluna commanditée par le spécialiste du reconditionnement Recommerce.com. L’étude met néanmoins en lumière de très fortes disparités selon l’âge : les 55 ans et plus…

Google Maps a permis de retrouver un homme disparu depuis 22 ans

Google Maps a permis de retrouver un homme disparu depuis 22 ans. Un véhicule immergé dans un étang a été repéré par un internaute grâce à l’application de cartographie. À l’intérieur se trouvaient les restes d’un homme qui n’avait plus…