Santé : plus de deux heures sur smartphone ou devant d’autres écrans rend les enfants moins intelligents

Les enfants qui passent plus de deux heures par jour devant un smartphone ou des écrans en général sont susceptibles de voir leur développement intellectuel plus limité que les autres. C’est le résultat d’une étude canadienne portant sur 4520 enfants états-uniens : le but des chercheurs était de montrer l’effet de l’exposition des enfants aux écrans. Selon l’étude, aux Etats-Unis, les enfants passent en moyenne 3,6 heures par jour devant un écran.

enfant smartphone

Le fait de limiter l’exposition au smartphones et aux écrans à moins de deux heures par jour favoriserait le développement cognitif des enfants à en croire une étude de chercheurs canadiens (Institut CHEO / Université d’Ottawa / Carleton University) parue dans la revue The Lancet Chid & Adolescent Health. Pour en arriver à ce résultat, ils ont analysé le comportement de 4520 enfants américains dans la tranche 8-11 ans.

Les enfants qui passent plus de deux heures sur smartphone ou devant d’autres écrans sont moins intelligents

Les chercheurs canadiens ont ainsi mis à l’épreuve les recommandations du Canada en matière d’exposition des enfants aux écrans. Ainsi il y a trois conseils, selon les autorités sanitaires canadiennes, pour que les enfants restent en bonne santé : il faudrait passer moins de deux heures par jour sur les écrans, consacrer entre 9 et 11 heures de sommeil et réaliser quotidiennement au moins une heure d’activité physique. Les écrans sont pris dans leur ensemble : smartphone, tablette, ordinateur, télévision…

Or une infime minorité d’enfants américains respecte l’ensemble de ces recommandations : ils sont à peine 1 sur 20 soit moins de 5%. 25% seulement respectait au moins deux critères, 41% seulement l’un d’entre eux. Et un inquiétant 29%, soit 1330 enfants sur les 4520 de l’étude, n’en respectait aucun. En moyenne ils passaient 3,6 heures par jour devant un écran. Les chercheurs ont ensuite soumis les enfants à un test cognitif.

Premiers biais évacué : les chercheurs n’ont pas montré de lien significatif entre activité physique et facultés cognitives. En fait ils se sont rendus compte que c’était essentiellement le temps passé devant un écran qui avait un impact négatif. Ils reconnaissent néanmoins que ces résultats invitent à mener une étude plus approfondie :

« Nous nous sommes rendus compte que plus de deux heures de loisirs devant un écran chez l’enfant était associé à un développement cognitif plus faible. Plus de recherche pour mettre en évidence les liens entre temps d’écran et cognition est maintenant nécessaire, il faut entre autre étudier l’effet de différents types de temps d’écran, lorsque le contenu est éducatif ou purement divertissant, et si cela requiert une attention univoque ou implique de faire plusieurs choses à la fois », concède Dr Welsh, l’un des chercheurs.

Et d’ajouter : « En s’appuyant sur nos résultats, les pédiatres, parents, éducateurs et législateur devraient faire la promotion d’un temps d’écran loisir plus limité, et mettre la priorité sur des habitudes de sommeil bonnes pour la santé chez l’enfant et l’adolescent ». La question du temps passé devant les écrans est aussi ancienne que la télévision, mais prend de l’importance avec les smartphones, tablettes et ordinateurs, qui rendent le contrôle du temps passé par les enfants dessus plus difficile.

En France, le CSA recommande de ne pas exposer les enfants aux écrans avant trois ans, mais ne donne pas de conseil au-delà de cet âge. Arrivez-vous à contrôler le temps que vos enfants passent devant les écrans ? Quelles sont vos méthodes ? Partagez votre expérience dans les commentaires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !